Château du Comté du Poitou

Forum issu des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les règles de la traque au Poitou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jmanci
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 2276
Localisation : niort
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Les règles de la traque au Poitou   Mar 5 Jan 2010 - 22:30

Le système de traque au brigand au Poitou... Quelle belle idée !

Le principe est qu'un brigand doit être identifié et capturé avant de pouvoir être mis en procès. Les brigands ont ainsi une chance de s'en tirer, leur capture est plus réaliste et peut donner lieu à du beau RP.

Comment ça marche ? Toutes les explications sont ci-dessous.



La victime :

Elle doit garder l'identité de l'agresseur secrète et ne la communiquer qu'à l'arbitre de traque (et non aux autorités).
C'est la règle première.

Elle transmet à l'arbitre un dossier complet comprenant l'identité du malfaiteur, la date et le lieu du forfait (entre Saintes et La Rochelle, par exemple). Elle y rajoute les montants dérobés et elle précise si elle offre une récompense pour aider à la capture.

Les traqueurs qui connaissent l'identité du brigand ne pourront pas participer à la traque.

L'arbitre de traque actuel est Theudrik.

Attention: L'arbitre de traque est un rôle HRP, différent du personnage du même nom.

Après avoir lancé la traque, l'arbitre communiquera en gargote une description physique du brigand à utiliser à la place de son identité.


Les brigands :

Les brigands sont contactés par l'arbitre de traque pour leur demander s'ils acceptent les règles de traque.

Le brigand qui les accepte s'engage à:

- Autoriser la diffusion d'un portrait robot de sa personne en gargote du Poitou (screen de son personnage IG).
- Rester au Poitou (ou y revenir) pendant au moins les 15 premiers jours
de la traque, à compter de la parution de l'avis de recherche.
- Ne pas déménager pendant toute la durée de la traque (30 jours) .
- Ne pas changer de nom IG sans en avoir avisé le coordinateur de traques, pour un bon suivi.
- Ne pas changer de sexe IG.

Le brigand doit répondre rapidement à cette proposition (dans les 24 heures maximum).

En l'absence de réponse ou en cas de réponse négative, il n'y a pas de traque et la mise en procès est immédiate.

Les groupes de trois brigands ou plus pourront être considérés comme un groupe d'attaque militaire, à l'appréciation de l'arbitre de traque, auquel cas la traque ne s'applique pas et la mise en procès immédiate est possible.

Si le brigand n'est pas capturé dans les 30 jours suivant le brigandage, on considère qu'il s'est enfui et il ne pourra plus être puni pour ce délit.

Le brigand s’engage s’il est capturé à accepter, dans la limite du raisonnable, une Peine Alternative qui lui sera proposée lors de son procès par le juge, et ce dans l’objectif d’un remboursement au moins partiel de la victime…


Les traqueurs :

Les membres de la maréchaussée et de l'armée sont habilités d'office à traquer les brigands. Les civils peuvent aussi participer aux traques à condition de s'enregistrer à l'avance comme "chasseur de prime" auprès de l'arbitre de traque.

Les traqueurs ne doivent pas connaître l'identité du brigand au départ.
Si elle leur est communiquée, ils ne peuvent pas participer à la traque. Le cas échéant, ils redirigeront la victime vers l'arbitre de traque.

La traque comporte deux opérations: l'identification et la capture.

Les avis de recherche contiennent une image du brigand et/ou sa description physique.

Pour identifier le brigand, les traqueurs doivent vérifier les fiches des suspects pour voir si les informations correspondent.

Pour arrêter le brigand, les traqueurs doivent le croiser sur les chemins ou dans une ville. Ils doivent envoyer à l'arbitre de traque une capture d'écran de la rencontre sur les chemins, ou de la population de la ville dans laquelle ils se trouvent (avec le nom du brigand visible).
Attention, dans le jeu il est possible de croiser le brigand sur un nœud sans le voir. Les règles de détection sont expliquées ici.

En cas de tentative de capture dans une ville (liste des villageois du village), chaque traqueur a 30% de chances de capturer le brigand. Les dés seront lancés séparément pour chaque traqueur. C'est l'arbitre de traque qui s'occupe de tirer les dés et de communiquer le résultat aux traqueurs.

En cas de capture sur un marché (ordre d’achat ou de vente) ou en taverne, il n’y a pas de lancer de dés, la capture est validée.

Il est évident que la capture ne peut se baser sur des moyens autres que l’interface des Royaumes Renaissants.


Le procureur :


Le procureur ne peut pas ouvrir de procès pour brigandage avant que l'arbitre de traque ne valide la capture. Une fois la capture validée, un procès peut être ouvert.


Le juge :

En cas de condamnation pour brigandage, il est recommandé de recourir à des amendes comtales (achat de marchandise sur le marché comtal) afin de pouvoir rembourser les victimes.


L'arbitre de traque :

C'est lui qui supervise les traques et vérifie la bonne application des règles.

C'est un rôle HRP indépendant du personnage du même joueur.

Il ne prend parti ni pour les brigands ni pour les autorités.

Son seul intérêt est le bon fonctionnement des traques.

La victime se fait connaître et lui communique le nom du ou des brigands.
S'il s'agit d'un groupe de trois brigands ou plus, l'arbitre peut selon les circonstances (nombre de brigands, nationalité, situation politique...) décider qu'il s'agit d'une attaque militaire.
La traque ne s'applique pas dans ce cas et l'arbitre le signale aux autorités.

L'arbitre contacte le brigand pour vérifier s'il est d'accord pour respecter les règles, et en lui demandant d'ajouter une description physique à sa fiche si nécessaire.
En attendant la réponse du brigand, l'arbitre peut lancer un avis de recherche sur base de l'image du brigand.
L'avis de recherche sera complété par la description physique dès que possible.
Pendant la traque, l'arbitre vérifie que tout se passe bien, que les règles sont respectées.

Si un traqueur fournit une capture d'écran d'une rencontre sur les chemins, l'arbitre peut valider l'arrestation immédiatement si tout s'est déroulé correctement.

Si un traqueur fournit une capture d'écran de la population d'une ville, l'arbitre effectuera un tirage au sort (30% de chance de capture), ceci pour chaque traqueur séparément.

En cas de capture, ou si la traque ne s'applique pas, l'arbitre le signale explicitement aux autorités, de manière à ce que le procureur puisse lancer un procès.

S'il n'y a pas de capture avant la fin de la durée de la traque (30 jours), l'arbitre prononce la prescription et le brigand ne pourra plus être poursuivi pour ce délit.


Ces règles ne sont valables que pour des brigandages ayant eu lieu au Poitou. Elles ne s'appliquent que pour les cas de brigandage.


Cas litigieux :

Dans le cas où le nom du ou des brigands a été publié, que ce soit en Halle, en Gargote ou en tout autre lieu public par l’une des victimes, ou par une personne ayant eu la plainte de la victime par erreur, il sera à l’appréciation du Coordinateur de traques et seulement de lui, de dire si la traque peut continuer ou non, notamment dans les cas où la publication a été volontaire et dans un but de nuire au bon déroulement de la traque. Le coordinateur de traques pourra alors suivant son intime conviction, décider si la traque est annulée, si le brigand est considéré comme libre de toute poursuite, ou s’il doit être conduit directement en
procès.

Dans le cas où la traque est poursuivie, il pourra être décidé de limiter les chances de captures à 50% de la traque normale, soit 15% de chances pour une capture en ville, et 50% de chances pour une capture sur les chemins.


RP de la traque :

Le Coordinateur de traque est disponible pour faire le lien entre les joueurs, traqueurs et brigands. Brigands et traqueurs sont invités à créer un RP en gargote durant la durée de la traque.



Ces règles sont susceptibles de modifications, pour s'adapter à des évolutions du jeu ou faire face à des situations non prévues. En cas de contestation, l'arbitre tranchera de bonne foi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les règles de la traque au Poitou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les règles de la traque au Poitou
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Arrivée du Héraut ès Généalogie pour le Poitou
» [règles] Grot bastos et unité
» [Questions de règles] Transports assignés / Unité SM séparée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château du Comté du Poitou :: POLICE :: Bureau du Coordinateur de Traque-
Sauter vers: