Château du Comté du Poitou

Forum issu des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messires
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 402
Localisation : Niort
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Sam 16 Juil 2011 - 22:11

Je n'ai pourtant rien fait passer.

[HRP : sûrement un bug. Il faut qu'il le signale aux admin.]

_________________
Fondateur de la Maison des Métiers de Niort
Rédacteur en chef de la Gazette Poitevine
Membre du Comité Des Fêtes Poitevins
Attaché d'ambassade pour les Royaumes Anglophones, Hispanophones et Portugais

Marié à la douce Helana
Papa de Sophie et Chloé

Ex-conseiller juridique et substitut du Procureur du Poitou
Ex-Juge du Poitou
Ex-Maire de Niort
Ex-Adjoint au Maire de Niort
Ex-tribun de Niort
Ex-conseiller à l'animation de Niort
Ex-conseiller municipal de plein de truc a Niort
Ex-Archiviste judiciaire du Poitou aux Archives de France et Chef de la région Ouest des Archives de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brisson
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 2661
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Lun 18 Juil 2011 - 19:07

Témoignage d'Anagor déposé au dossier par missive privé.

Citation :
Expéditeur : Anagor
Date d'envoi : 17/07/2011 - 00:02:14
Titre : Re: Re: Procés de Fayom
Bonsoir,
je vous remercie pour votre action. Voici les faits dont j'ai été le témoin :

Jmanci avait manifesté à plusieurs reprises une démotivation totale en temps que maire.
Le mardi 24 mai, il manifesta de nouveau son écoeurement puis remercia tout le monde pour le travail accompli.
Le mercredi, il me demanda de ne pas défendre la mairie le lendemain.

Le jeudi, je lui ai demandé de confirmer son abandon de la vie politique à la fin de son mandat puis, je lui ai précisé que ce n�était pas nécessaire de défendre la ville mais je n'eus pas de réponse.
Le vendredi 27 mai, c'est un message de Merove qui me signala la révolte.

J'ai alors envoyé un message pour demander ce qui se passait.
Fayom a expliqué la situation le jour même : Jmanci ne voulait pas finir son mandat et lui avait demandé de le remplacer.

Jmanci ne s'est défendu que samedi de mes reproches :
Il a pensé que ses messages étaient clairs quant à sa démission et son désir de quitter le conseil municipal.
Fayom avait repris la mairie pour éviter une carence du pouvoir puis fut réélu pour le mandat suivant.
Voici tout ce que j'ai à dire je puis jurer que c'est la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allydou
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 18492
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Lun 18 Juil 2011 - 19:12

[Vu ! Je le citerai dans le réquisitoire donc, en précisant que Anagor est témoin de la défense. Pas de souci]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allydou
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 18492
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Lun 18 Juil 2011 - 22:09

Citation :
La défense a appelé Flamel à la barre
Voici son témoignage :


Flamel arriva a la barre...

"Dame Procureur Allydou bonjour,
je viens ici apporter un éclairage a l affaire ...
il est vrai que j ai dit ne pas être au courant de la
prise de la Mairie...mais je tiens a préciser que je ne
m 'étais pas présenter depuis quelques jours au
bureau du conseil municipal là ou le Maire en poste
annonçait son désir de quitter la fonction..
de plus après les faits je me suis adresser a Messire
Fayom pour lui demander des explications ...ce qu il a
fait sans rien omettre des décisions de Messire
Jmanci.
J aurais pu et même du être au courant de cette
prise de Mairie , je dois avouer que je ne passe pas
tous les jours au conseil le travail de police que
j'effectue seul vous le savez Dame Allydou me prend
pas mal de mon temps ..
si vous avez d autres questions n hésitez pas je suis a
votre entière disposition"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allydou
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 18492
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Lun 18 Juil 2011 - 22:10

L'accusation appelle Datan l'Epervier, Vicomte d'Aulnay de Saintonge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allydou
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 18492
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Mar 26 Juil 2011 - 23:58

Citation :
L'accusation a appelé Datan à la barre

Voici son témoignage :

*Datan se présenta à son tour lorsque son nom retentit dans la salle. Son visage était fermé, légèrement agacé. Il prit une profonde inspiration.*

J'ai accepté de venir témoigné dans cette affaire, car il s'agit purement et simplement d'un refus d'optempérer face à l'autorité comtale.
Je passe sur les nombreux écarts de cet homme qui, à maintes reprises, a démontré sans manque de respect envers la couronne comtale et ses conseillers.
Je passe sur le temps incroyable qu'il nous fait perdre à tous ici lieu, à chacun de ses écarts de comportement, comme dans les différents conseils ou lieux d'achange où il passe.
Je passe sur ses diverses attaques, tel un chien enragé qui ne vise qu'à détruire ceux sur lesquels il a jeté son dévolu.

Non, ce jour, je me dois uniquement d'évoquer la reprise de la mairie de Niort, à la demande de son maire. Reprise qui, de tout temps a été géré par l'autorité comtale, n'en déplaise à cet homme. Et si à Niort il en fut autrement, c'est certainement parce que ce multiple maire a fait en sorte d'isoler sa ville et de faire main basse non seulement sur les soldats de l'Ost dont il a maintes fois dénigré les commandants, tout autant que sur le GIGN, sensé répondre directement au Comte par l'intermédiaire du pré^vôt, et non au prince de Niort comme il se fait appeler.
Niort n'est pas la propriété de Fayom, elle n'est point ne ses terres, ni sa Seigneurie.

Dès son arrivée au conseil, donc, l'accusé a voulu démontré qu'il était seul maitre à Niort. Il nous a informé que le maire souhaitait ne pas terminer son mandat et qu'ils avaient échangé sur ce point. Notez déjà l'emprise qu'un tel homme peut avoir sur ses successeurs, car c'est bien vers le conseil comtal que ce maire aurait dû se tourner. Mais passons. Fayom nous précise le 25 mai que "comme d'habitude", il allait s'occuper de tout. Aussitôt, je lui ai répliqué "Comment ça t'occuper de tout ? Sois plus précis s'il te plait. Tu n'as pas à t'en occuper seul, c'est au prochain régnant d'en décider.". Ce à quoi le bougre répond éffrontément "Et bien je verrai ça avec le prochain régnant.". Il va de soi qu'à ce moment là, en plein changement de conseil, l'important était pour chacun de laisser des dossiers propres et clairs pour les successeurs, et que l'accusé aurait simplement pu faire patienter un jour de plus le maire en place. Ce fut bien mal connaitre Fayom.

Le 27 mai, jour de la reconnaissance de la Comtesse Oane, nous découvrirons tous alors que la reprise fut faite dans la nuit précédente par l'accusé, qui, trop pressé de reprendre ce qu'il prend pour un trône, n'avait même pas daigné laisser le temps à la Comtesse de lui donner l'accord pour une telle reprise. Ainsi la Comtesse déclarait le jour même de : "Est ce que j'ai raté une information ou est ce que Fayom a pris initiative de son propre chef ? Y avait il urgence ? Et je le dis : nul conseiller fut il mon père lui mesme n'a à agir sans en avoir eu l'autorisation." Ainsi Fayom a non seulement désobéi à mon ordre de régnant, mais n'a laissé en aucun cas le temps à la nouvelle régnante d'en donner l'ordre. Il a manqué ainsi le peu de respect qu'il porte aux institutions comtales, car c'est bien là le soucis dans cette affaire, mais aussi a risqué la vie d'éventuel défenseur civils qui auraient pu être en défense.

Vous noterez que Fayom, le 27 mai déclarait en réponse, sur un ton insolent "Bon et bien maintenant que nous avons un régnant, je peux lui demander si je peux reprendre la mairie comme le souhaite Jmanci ? Oups déjà fait, bon bah tant pis hein.". Une honte indigne d'un conseiller comtal, l'homme se moque éperdument de celle qui pourtant, l'avait nommé capitaine de sa garde.
Il déclarera aussi : "c'est avec l'accord de Jmanci que je l'ai fait. Moi en tant que simple sujet niortais, j'ai répondu favorablement à la demande du maire." Dernière preuve s'il en est, qui démontre bien que cet individu n'a aucun respect pour les us du Poitou, en particulier lorsqu'il s'agit de sa ville. Il restera en poste avant que de nouvelles élections n'aient lieu, fier de son coup dont il se ventera bien entendu.

Encore une fois cet homme doit comprendre qu'il ne peut impénment ainsi dénigrer l'autorité comtale et se prendre pour ce qu'il n'est pas. Je demande ainsi à la cour de prendre l'étendue des dossiers que cet homme engendre, du temps qu'il fait perdre partout où il passe, que ce soit à la cour, aux régnants, ou aux autres conseillers, et surtout, par sa haine largement affichée envers certains poitevins qu'il décourage dans leur engagement... Fayom donne un exemple mauvais et participe au déclin du Poitou et à l'isolement de Niort, pourtant si bien intégrée au Poitou du temps de sa superbe.

*Datan se retire, non sans lancer un regard noir à Fayom. Cette fois c'est trop.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theudrik
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 11545
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Mer 3 Aoû 2011 - 14:07

Réquisitoire prononcé :

Citation :
* Theudrik avait retrouvé sa fonction de procureur et prit le chemin du tribunal. Il avait compulsé le dossier une bonne partie de la nuit et son humeur s'en ressentait : Fayom, encore lui, avait fait des siennes et l'affaire n'était pas simple, comme d'habitude avec lui. Bref, le temps du réquisitoire était venu et le Procureur s'avança avec la mine des mauvais jours devant le prétoire, releva un peu ses manches, inspira profondément et débuta ainsi : *

Votre Honneur,
une fois de plus, nous retrouvons messire Fayom en cette Cour pour n'avoir pas obéi à l'autorité comtale. Après lecture des témoignages, que voyons-nous ? Un homme qui, pour le bien de sa ville certes, prend la tête d'une révolte contre l'avis du Comte régnant, messire Datan, et sans attendre l'avis du nouveau régnant, demoiselle Oane de Surgères. Cette fois, c'est donc envers deux comtes régnants qu'il y a défaut d'obéissance. Y avait-il urgence ? Cela n'est point à nous de le démontrer et peu nous importe : les faits parlent d'eux-mêmes !
Si nous écoutons l'accusé, sa défense tient en ce seul argument : il a obéi au désir de son maire, messire Jmanci, maire qui voulait rendre les clés de la mairie avant la fin de son mandat car il était en désaccord avec une loi comtale, si j'ai bien compris. Mais depuis quand le désir d'un maire prime-t-il sur l'ordre d'un comte ? Depuis que messire Fayom habite Niort et s'en prend pour le Prince ? Nous constatons donc qu'il y a bien eu désobéissance et même une certaine jouissance à l'avoir fait sciemment, comme le rapporte le témoignage de messire Datan.
Aussi demanderai-je à la cour de frapper fort ... très fort, cette fois ! Je ne réclamerai point le bannissement, ni la prison, ni même une amende. Non ! Messire Fayom se plaindrait à la Cour d'Appel et nous en serions encore à démontrer vainement nos arguments devant une cour quasiment convaincue d'avance du mal-fondé de notre décision.
Non, cessons d'être laxistes et frappons fort : je requiers pour cette fois une peine bien plus grande et en deux temps : d'abord, que messire Fayom présente ses excuses publiques les plus sincères au vicomte Datan et à la vicomtesse Oane ; en outre, qu'il soit obligé de payer une tournée générale en criant, à genoux et la tête basse en signe de respect :
Gloire au Comte du Poitou !
chaque fois qu'il rencontrera en taverne un comte régnant ou ayant régné : bien sûr, cette peine sera à vie afin de montrer une fois pour toutes au peuple ce qu'il en coûte de désobéir à l'autorité supérieure du Comté.
D'autre part, s'il devait y avoir refus de la part de messire Fayom de l'une ou l'autre peine, à quelque moment que ce soit, qu'icelui soit mis au pilori pendant trois jours entiers en place de Poitiers (gargote) et que chaque Poitevin lui jette son mépris à la face, que ce soit sous forme d'invectives verbales, de fruits et légumes pourris, de crachats ou autres déjections, humaines ou animales !

Votre Honneur, je pense qu'il s'agit là d'un supplice inédit réclamé en cette Cour et j'en mesure toute l'atrocité, mais on ne peut faire moins à l'encontre de ce récidiviste et j'espère que vous me suivrez dans cette voie. De même, j'espère que messire Fayom aura assez d'honneur pour assumer ce châtiment, certes douloureux, mais nécessaire. J'en ai fini, Votre Honneur.

* Theudrik s'épongea le front, conscient de l'extrême lourdeur de la peine qu'il venait de requérir, et retourna à sa place. *

_________________
Baron de Saint-Savin, comte de Montmorillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theudrik
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 11545
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Sam 6 Aoû 2011 - 22:59

Dernière plaidoirie de la défense :

Citation :
Le procès reprenait enfin ! Après avoir changé le glandeur de procureur, trouvé un juge capable d'être impartial envers lui. Fayom se présenta donc et écouta le réquisitoire de son ami Theud, grimaçant à sa proposition, puis alla à la barre.

Votre honneur, tout d'abord je vais vous lire une lettre d'un membre du GIGN et conseiller municipal. Cela fera un témoignage supplémentaire. Je commence :

Moi Cibeline, tribun de Niort, saine de corps et d'esprit je tiens à porter mon témoignage dans les faits qui se sont produit durant le mandat de Jmanci notre cher maire.
Voilà ce dernier suite à un désaccord avec une certaine politique tenu par le conseil comtal a annoncé qu'il allait démissionner et il l'a annoncé au conseil Municipal, sans dire quel jour ni de quelle façon. Fay, mon époux a pris l'intérim à la demande de Jmanci, simplement pour assumer cela jusqu'aux élections suivantes, je ne pense pas qu'il soit judicieux de laisser une mairie vide de tout occupant, c'est trop tentant et dangereux et attise des convoitises.
Le fait que ce soit Notre Maire Fayom qui ait repris la mairie, je dirais que c'est une bonne chose, je suis objective en disant cela, il a toujours était débrouillard et a toujours fait prospérer les caisses de la ville.
La date ne m'était pas connu mais je trouve ça normal, ça évitait des mauvaises gens de le faire pour de mauvaises intentions.

Voilà ceci étant fait, je vais profiter de cette dernière prise de parole pour vous convaincre que ce procès n'est qu'une mascarade ! Et j'espère que vous ne débuterez pas votre mandat par une erreur de justice.

Premièrement nous pouvons constater dans cette affaire que tout a été organisé par deux personnes : moi et le maire Jmanci, qui avait des responsabilités envers le comte comme les Niortais, ce qui n'était point mon cas. Or on ne voit qu'une personne accusée, donc déjà il y a deux poids, deux mesures, ce qui est pas très en accord avec la balance de la justice.

Deuxièmement, on m'accuse de trahison. Mais qu'est ce qu'est la trahison ? Relisons la coutume :

« Tout acte portant atteinte au Poitou, ou susceptible de le faire, qui serait commis par une personne lui devant fidélité sera considéré comme acte de trahison. »

Maintenant la question que vous, vous devez vous poser c'est en quoi mon intérim à porter atteinte au Poitou ? Où cela a causé nuisance ?

Cela a porté atteinte aux Niortais ? Aucunement, bien au contraire, cet acte a :
- absolument pas empêché qu'ils aillent s'exprimer dans les urnes à la date prévue
- permis de bénéficier de la personne la plus amène de diriger la ville, au lieu d'avoir un maire en « roue libre » ; ce qui pour le coup aurait vraiment porté atteinte aux Niortais et donc au Poitou
- causé strictement aucun blessé. Pas de milices, le GIGN et le maréchal prévenu. Après tout n'a pas été parfait, je le conçois mais en quoi suis-je responsable de ce qui se dit et qui est présent au conseil municipal dans lequel je ne siégeais pas alors ?

Cela a porté atteinte aux Poitou ? Non plus ! Les poitevins ont continué leur petite vie, la sécurité du comté était assurée comme normalement et même grâce à cet intérim, le comté a eu le versement dans les délais des impôts que refusaient de verser Jmanci.

Alors au final à qui cela nuit il ? Uniquement à quelques ennemis personnels et au moment des faits, adversaires électoraux, qui ont vu là une bonne occasion de m'affaiblir au moment de la constitution du nouveau conseil. Quand au comte Datan, s'il est vexé de pas avoir pu donner sa bénédiction à l'entreprise, il ne peut que s'en prendre à lui-même. Une semaine il a eu, entre l'annonce à l'AHF des intentions de Jmanci et ma prise de pouvoir. Qu'a-t-il fait en une semaine ? Rien, à mon arrivée c'est à peine s'il connaissait les raisons de la décision du maire. Monsieur le comte, plutôt que de prendre l'affaire en main, préférait laisser les choses en l'état pour attendre la fin de son règne et que son successeur s'en débrouille. S'il y a une attitude nuisible dans cette affaire, c'est bien la sienne et heureusement que j'ai agi de mon côté pour que cela ne se concrétise pas, il devrait me remercier au contraire. Comment pouvait il concevoir d'attendre la nomination du prochain régnant alors que lors des 4 dernières élections par trois fois, il a fallu plus des deux jours minimales pour y parvenir. Et bien je refuse que ma ville est à pâtir d'une politique de l'autruche des autorités comtales.

En conclusion, j'affirme n'avoir en rien nui à mon comté. Ce qui nuit au comté, c'est quand vous avez un prévôt qui joue avec la sécurité pour des raisons de haine vis-à-vis d'un maire, ou que vous avez un noble poitevin qui se permet de combattre les armées du comte. Cela porte réellement atteinte au Poitou, et vous constaterez qu'étrangement, nul procès n'a lieu pourtant. C'est bien la preuve qu'il y a deux poids, deux mesures dans la justice poitevine et j'espère qu'avec vous, votre honneur, la balance retrouvera son équilibre.

Je terminerai par dire qu'il est grand temps qu'on change de philosophie dans ce comté. Il faut arrêter de vouloir un comte omniscient qui veut donner son opinion à chaque fois que quelqu'un bouge un petit doigt. Il est incapable de le faire. Combien de fois, voit on au conseil, un conseiller qui veut entreprendre une action d'urgence et que malheureusement, il poirote des jours avant que le comte donne son oui. Autre preuve de l'incapacité comtale à agir en instantané, la dernière réforme de la coutume où ils ont prolongé du double le délai de réponse pour les décrets municipaux.
Au Poitou, il y a suffisamment de personnes compétentes que ce soit au conseil comtal mais ailleurs aussi. Le comte ne devrait que contrôler et non chercher à tout gérer. Laissons aux gens la liberté d'agir pour le bien du comté, le comte se contentant alors de réprimander si cela s'avère pas être un choix judicieux.

[ pour une incarcération de Fay, rendez le verdict le 13 svp.]

_________________
Baron de Saint-Savin, comte de Montmorillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
helena.
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 532
Localisation : Thouars/Poitiers
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Mar 9 Aoû 2011 - 14:08

Petite question Cibeline n'est pas la femme de Fayom??

_________________
La vie a une fin, le chagrin n'en a pas...Seul le temps peut guérir les blessures les plus profondes

Si tous les hommes se comportaient après leur mariage comme ils le font durant les fiançailles, il y aurait moitié moins de séparation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneurie-montoiron.forumgratuit.org/
allydou
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 18492
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Mar 9 Aoû 2011 - 14:15

Si.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
helena.
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 532
Localisation : Thouars/Poitiers
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Mar 9 Aoû 2011 - 14:59

Ben alors sa lettre ne sert à rien car forcement elle va soutenir son mari. Elle est pas impartial....

_________________
La vie a une fin, le chagrin n'en a pas...Seul le temps peut guérir les blessures les plus profondes

Si tous les hommes se comportaient après leur mariage comme ils le font durant les fiançailles, il y aurait moitié moins de séparation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneurie-montoiron.forumgratuit.org/
Brisson
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 2661
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Mar 9 Aoû 2011 - 15:45

Si je peux me permettre. Le juge doit l'être mais rien n oblige un témoin à être impartial.

Dans un procès, il pourrait même y avoir un tèmoin qui connaisse bien un accusé et vienne défendre sa bonne conduite ou sa moralité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theudrik
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 11545
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   Sam 20 Aoû 2011 - 13:18

Enoncé du verdict

Le prévenu a été reconnu coupable de trahison.

Citation :
Prenant ses fonctions de Juge Suprême, en qualité de Comte du Poitou, Jake avait étudié personnellement les minutes de ce procès, et les différents points de vue, très personnels. Il entra alors dans la salle de tribunal et prit la parole.

« Accusé, levez-vous !

En ce jeudi 18 août 1459, étant donné l'indisponibilité du Juge Helena, justice sera rendue par nous, Jake de Valombre, Comte du Poitou, statuant sur l'affaire opposant le Sieur Fayom au Comté du Poitou.

Ce procès a établi les faits suivants :
-Le maire de Niort a démissionné avant d'avoir fait officialiser l'intérim par le conseil. Il demandé à Fayom de lui succéder sans que celui-ci soit investi d'une autorisation comtale. En cela le maire Jmanci a fauté en abandonnant sa charge de maire et la ville de Niort sans garantie.
-Le Comte Datan a formellement demandé un délai à Fayom, il est retenu que ce délai aurait pu nuire à Niort mais que Fayom a bel et bien désobéi et pris la ville sans autorisation.
-Est retenu le fait que Fayom ne fut pas encore officiellement conseiller au moment des faits et donc non coupable de haute trahison.
-Est retenu également que Fayom a un passif provocateur grave envers le pouvoir comtal, et a récidivé en narguant le conseil et le comte.

Étant donné que Jmanci semble bel et bien avoir abandonné le poste de maire avant toute disposition comtale pour le remplacer, nous demandons une enquête à son encontre pour d'éventuelles poursuites judiciaires.
Étant donné que Fayom a agit sous l'initiative du maire de Niort, ayant par jurisprudence de la Cour d'Appel autorité à représenter l'opinion des Niortais ; et étant donné qu'il a visiblement agit dans l'objectif sincère d'aider ses concitoyens, celui-ci n'a pas de compte à rendre à la ville de Niort.
Est cependant établit que celui-ci a volontairement désobéit au pouvoir comtal en prenant la ville de Niort malgré une interdiction formelle, étant donné qu'il nie l'autorité comtale sur la ville, et étant donné que loin d'en éprouver une gêne il se soit moqué du pouvoir.

Considérant que prendre le pouvoir dans une ville poitevine, même pour son bien, sans l'accord du comte est un acte de trahison mettant en péril l'autorité comtale ; Fayom est reconnu coupable de trahison, et est de facto par l'application de notre coutume inéligible pour trois mois.
Étant donné que les faits n'ont porté aucun préjudice physique à la mairie et au comté, et la volonté semble-t-il sincère du prévenu de venir en aide à sa ville, cette peine automatique seule sera retenue, mais applicable immédiatement.
Très naturellement, étant donné que ce jour, il est actuellement maire intérimaire, il lui a été demandé de s'occuper des affaires courantes. Fayom ne devra en aucun cas démissionner de son poste de maire avant ordre comtal afin que l'intérim soit assuré. Les trois mois seront comptés à partir du lendemain de sa démission uniquement pour la première révolte.

Considérant que renier l'autorité comtale et se moquer d'elle est un acte de trouble à l'ordre public grave mettant encore une fois en péril l'autorité comtale ; Fayom est également reconnu coupable de trouble à l'ordre public et est invité à réfléchir deux journées de la gravité de ses actes dans les geôles poitevines.


En conséquence, Sieur Fayom est reconnu coupable de haute trahison et trouble à l'ordre public, et je vous condamne à une peine de 2 jours de prisons et 3 mois d'inéligibilité.


*Il frappa son marteau sur le pupitre*

_________________
Baron de Saint-Savin, comte de Montmorillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]
» Servan (Trahison) le 16 Mars 1459 [Coupable]
» [Haute trahison] Jesus (22/09/1459) [coupable peine de mort]
» [Haute Trahison] Fayom (20-23/08/59) [coupable]
» [TAOP/coupable] Plainte contre Fayom (06/05/1459)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château du Comté du Poitou :: JUSTICE :: Bureau du Juge :: Archives :: Trahisons et hautes trahisons-
Sauter vers: