Château du Comté du Poitou

Forum issu des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]

Aller en bas 
AuteurMessage
Brisson
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 2661
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: [Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]   Mar 23 Aoû 2011 - 4:02

Date : 23 aout 1459
Suspect :Cibeline
Motif d’accusation : Trahison



Citation :
5-De la trahison
Tout acte portant atteinte au Poitou, ou susceptible de le faire, qui serait commis par une personne lui devant fidélité sera considéré comme acte de trahison.


Desciptions des faits:

Alors qu'il était au poste de maire de Niort, le 20 aout 1459, Fayom a sorti des écus et des marchandises de la mairie pour les remettre à son épouse, Cibeline.

Preuve no1:
Anagor a écrit:
Mandat numéro '944256'
Contrat :


mandat confié à mon épouse pour veiller sur la trésorie municipale le temps que le conflit avec le comte sera réglé et qu'il aura acheté les quota de blé demandés.

Fait le 20 août

Fayom
maire intérimaire

Inventaire des marchandises :


Encombrement : 1450

999,00 écus
230miches de pain
30sacs de farine

Faisons remarquer dans la preuve fournie par le maire Anagor, l'encombrement du mandat a été judicieusement fixé.

Le 20 aout, plusieurs témoins dont le comte Jake de Valombre ont put remarquer que son épouse Cibeline était en retraite.


Le 22, Cibeline sort de retraite et immédiatement rejoint Fayom dans un groupe qui semble prèt pour le départ.
Un complice, Brennus se joint à eux.

Preuve no2:
Vue par le prévot et d'autres témoins, au porte de la ville de Niort le 22 au soir:
Citation :
Lance de Fayom, Cibeline, Brennus

Nous remarquons que la lance fait 3 personnes et que 3 personnes sont nécessaires pour porter l'ensemble des marchandises prises dans la mairie de Niort par Fayom. Si le but n'était que de 'protéger' les biens de la mairie, pourquoi se limiter à ce que 3 personnes peuvent déplacer ?

Les faits semblent alors évidents que le sieur Fayom a comploté pour piller la mairie et s'enfuir avec le maximum de marchandises que lui et ses 2 complices pouvaient transporter.

Le 22 au soir, courriers du prévot et du maire sont envoyés à Cibeline, avec ordre de rendre immédiatement le mandat aux niortais.

Le matin du 23 aout, Choupi arrive à Niort et confirme que les suspects Fayom, Cibeline et Brennus ont quitté la ville, emportant les marchandises volées.

Conclusion: A sa sortie de retraite, Cibeline a pris les marchandises volées pour s'enfuir avec Fayom. Ce faisant elle se rend complice du pillage de la mairie.


Fiche de l'Accusé:

Citation :

Informations sur Cibeline


Né(e) le 21 Juillet 2008

Cibeline fête son anniversaire le 01 Janvier.

Dernière adresse connue
Pays : Royaume de France
Comté/Duché : Comté du Poitou
Village : Niort

Niveau : 2
Points de réputation : 255
Argent : 74

Cibeline est boucher.
Cibeline possède un culture du maïs et un culture du maïs.

Dernière connexion le 22 Août 2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theudrik
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 11545
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]   Mar 23 Aoû 2011 - 13:40

Acte d'accusation : procès lancé

Citation :
Le 23 août 1459

Accusateur : Comté du Poitou
Procureur : Theudrik de Saint-Savin
Juge : Helena de Valombre

Accusée : Cibeline
Village d'origine : Niort
Niveau et métier(s) : (Niv 2) Bouchère et cultivatrice de maïs

Votre Honneur,

Au regard de la loi et des faits, nous , Theudrik de Saint-Savin, Procureur du Poitou, accusons dame Cibeline de trahison :
- pour avoir accepté un coffre contenant une forte somme et des marchandises appartenant à la mairie de Niort que lui a illégalement remis son époux Fayom
- avoir fui la ville en suivant.

Elle est donc poursuivie au titre de l’article 5 des lois pénales de la Coutume du Poitou :
5-De la trahison
Tout acte portant atteinte au Poitou, ou susceptible de le faire, qui serait commis par une personne lui devant fidélité sera considéré comme acte de trahison.

Je rappelle si besoin en est que la coutume Poitevine est affichée aux yeux de tous sur la place publique
http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1021054

* Theudrik présenta enfin les preuves citées dans cette affaire et remit le dossier au juge *

*** http://chateau-poitevin.forum2jeux.com/t14424-trahison-cibeline-23-08-59 ***

Je rappelle enfin que l'accusée peut faire appel à un avocat si elle le souhaite et qu'elle pourra en trouver à cette adresse :

http://chateau-poitevin.forum2jeux.com/f28-barreau-du-poitou

La parole est à la défense.

_________________
Baron de Saint-Savin, comte de Montmorillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
helena.
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 532
Localisation : Thouars/Poitiers
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: [Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]   Jeu 25 Aoû 2011 - 15:35

Citation :
Expéditeur : Cibeline
Date d'envoi : 25/08/2011 - 07:48:57
Titre : Procès
m'dame le juge

Suite à ma mise en procès, sachez que j'ai fait appel à un avocat du dragon en la personne de Dame Rochelle*. Pour cela je vous demande un délai de 10 jours afin que mon conseil puisse étudier toutes les pièces du dossier et assurer ma défense.
Bien à vous

Cibeline

_________________
La vie a une fin, le chagrin n'en a pas...Seul le temps peut guérir les blessures les plus profondes

Si tous les hommes se comportaient après leur mariage comme ils le font durant les fiançailles, il y aurait moitié moins de séparation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneurie-montoiron.forumgratuit.org/
Theudrik
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 11545
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]   Sam 3 Sep 2011 - 10:13

La défense a appelé Fayom à la barre
Voici son témoignage :


Citation :
Fayom alla à la barre lorsqu'on l'appela. Témoin, accusé, témoin, accusé... Il était en permanence à prendre appui sur celle ci, on devrait la baptiser Fayomal^^.

Votre honneur, je parlerai dans cette affaire de la forme et du fond.
La forme tout d'abord. Voilà un étrange paradoxe que constitue la justice poitevine. En effet, alors qu'en théorie le système voudrait qu'il y ait un temps conséquent lors de l'enquête et ensuite un procès rapide qui n'aurait qu'à se baser sur un dossier bien ficelé ; au Poitou c'est le contraire, l'enquête est plus rapide que l'éclair, elle est finie qu'il n'y a même pas encore eu de plainte. Quand au tribunal, il est d'une lenteur telle qu'il faudrait presque une génération pour avoir un verdict ; encore que depuis qu'on a changé de procureur cela s'est amélioré. Celui d'avant, fortement diminué intellectuellement, avait besoin de plusieurs semaines avant de parvenir à faire son réquisitoire, et ne parlons pas de la qualité de celui ci.
On savait déjà que la justice poitevine n'avait de juste que le nom, ne s'appuyant nullement sur une morale mais uniquement sur la volonté d'une poignée de personne. C'est ainsi qu'on peut voir leur acharnement à mon égard et à travers moi, mes proches ainsi que Niort, lançant un procès sur à peu près tout et n'importe quoi. Et dans le même temps, leur capacité à éviter tout procès à l'un des leurs même lorsque ceux-ci commettent des fautes impardonnables. Je parlerai évidemment de l'enquête mené sur la culpabilité d'Allydou lors du pillage de Niort par Xavix, enquête où les protagonistes n'ont jamais été interrogés et où on ne trouve nul dossier dans les archives. Toujours avec ce triste individu, nous n'avons point oublié la fameuse obscure commission créée spécialement pour elle lorsqu'elle fut accusée de détournement de fond. Etonnant qu'il n'y ait alors pas eu de suite un procès pour haute trahison de lancer comme c'est le cas aujourd'hui.
Ainsi donc dans l'affaire qui nous concerne aujourd'hui, je ne vois nulle plainte dans le dossier de la part de mon successeur Anagor. Or il s'avère que c'est la seule personne qui est légitime de savoir si cela porte un préjudice à son travail et donc à Niort. Or lorsque je lui ai écris le lendemain de notre départ pour lui dire que le mandat sera rendu, il m'a répondu ceci :
« T'inquiète, Messires et moi savons que Cib et toi êtes honnêtes et que le manda sera rendu ! »
Et cela a été confirmé le jeudi lorsque je suis revenu rapidement à Niort pour faire un don à la mairie en céréales, chercher mon autre barque vu que la précédente avait rendu l'âme et également vérifier que vous ayez pas donné des ordres idiots au seigneur Choupi22. En conclusion voilà une affaire où il n'y a pas de plaignant, intéressant comme concept. Mais bon ne soyons pas surpris, venant de la part de la justice d'un félon à la couronne de France. D'ailleurs sachez bien que votre tribunal n'est plus reconnu et que donc nous nous ne plierons point à votre verdict !
Venons-en au fond. Vous reconnaissez que j'étais un maire légitime. Et oui vous m'intentez un procès pour haute trahison et non trahison. Or cela ne peut être valable que si la personne est légitimement détenteur d'une charge comtale. Donc en tant que maire légitime, j'ai effectué ce mandat, chose qui entre parfaitement dans les attributions de cette charge et je n'ai aucune justification à donner au conseil comtal dans l'état actuel de notre coutume. Justifiez plutôt pourquoi vous cautionnez le fait que le lieutenant Allydou se serve d'un mandat de police pour ses besoins personnels durant son voyage, empêchant les autres policiers de La Trémouille de prélever les amendes. Ainsi vous ne pouvez déclarer que la remise de ce mandat était illégale !
Vous accusez mon épouse d'avoir accepté ce mandat. Depuis quand est ce un crime et encore plus une trahison d'accepter un mandat de la part d'un maire reconnu par le comté ? Combien de marchands ambulants se sont retrouvés en possession d'un tel trésor ? Combien de conseillers municipaux - ce qu'est mon épouse - se retrouvent à avoir la charge de protéger une partie des biens de la ville ? Et pourtant je ne vois nul procès intenter à tous ces gens.
Vous l'accusez d'avoir fui la ville avec les caisses de la ville, en somme d'être complice d'un pillage. Mais où est le pillage en question ? Le mandat a intégralement été restitué lorsque le maire en a fait la demande ET que cela a été possible. Nous serions bien revenus plus tôt mais la logistique pour ramener les marchandises de ma belle sœur ne le permit pas, et puis il n'y avait pas le feu vu que le maire Anagor a accepté que ce mandat ne soit rendu que 6 jours plus tard. Ainsi donc, pas de pillage, pas de fuite, pas de trahison ! La seule chose qu'on peut constater c'est un prévôt qui a outre passé ses droits en réclamant une restitution que seul le maire pouvait demandé ; et celui-ci extrêmement pressé apparemment n'eut la patience que de quelques heures avant de lancer toute la cavalerie. Je vous conseille de ne jamais lui confier d'armée. Ainsi donc tout ce qu'il y a conclure c'est que c'est un gros incompétent !
* se tournant vers le procureur, il dit :
Mon pauvre, je te plains ! Avec des dossiers pareils, cela doit être un casse tête monstre de parvenir à faire un acte d'accusation. A moins qu'à force de nager dans leurs eaux, tu fasses parti de leur espèce.

(signes "cabalistiques" effacés : ne pas utiliser Word, je le rappelle, car le logiciel utilise souvent par défaut des caractères spéciaux non reconnus en HTML ^^
LJD Theudrik)

_________________
Baron de Saint-Savin, comte de Montmorillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theudrik
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 11545
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]   Sam 3 Sep 2011 - 10:16

Première plaidoirie de la défense :

Citation :
Pénétrant dans lieux d'un pas assuré, elle s'approcha de la barre et après avoir salué d'un signe de tête le procureur et la femme du comte, qui n'était autre que le juge elle écouta l'acte d'accusation.

Hochant la tête elle écouta attentivement et une fois que ce fut son tour elle déclara :

« Bonjour M'dame le Juge, M'sieur l'procureur.

Sachez d'une part que je ne suis pas enchantée de me trouver dans ces lieux accusée, d'un crime que je n'ai pas commis.
Les faits tels qu'ils sont exposés ne sont pas la vérité.
Premièrement :

M'sieur l'prévôt vous a informé m'avoir écrit le 22 au soir ce qui est faux, sa missive me fut envoyé le 23 à 00h28 j'ai sur moi la preuve que j'apporte (tend le document à la juge mp) et il me demandait de restituer le mandat que j'avais en ma possession, me semble -t il seul le maire pouvait le faire mais ce n'est pas le plus important à mes yeux mais cette missive je ne l'ai lu que le matin du 23 une fois arrivée à La Rochelle et avec toute ma bonne volonté j'aurais été incapable de le faire ne me trouvant plus à Niort.

(reprenant un peu son souffle, elle reprit, le ton dur)

J'ai reçu dans le même matin une autre missive. Imaginez vous mon bonheur de recevoir deux pigeons au réveil , deux personnes m'écrivaient, mais cette seconde missive datant également du 23 aout à 00h37 émanait de mon ami Anagor, maire de Niort, qui me demandait de lui rendre le mandat.
J'ai grogné car là, je me suis dit, ils se moquent de moi, d'une le sieur Anagor savait que je sortirais des nones le 22 dans la journée, car étant volontaire au GIGN et lui le dirigeant, je lui avais communiqué mes dates de retraite.
De deux il aurait pu m'expédier une missive me demandant de restituer le mandat dès qu'il avait pris la mairie.
Ah et chose étrange la rédaction de ma mise en accusation le même jour le 23 aout à 04 heure du matin... les heures et dates sont a elles seules explicites.
(regardant le juge et le procureur pour qu'ils aient bien assimilés ses propos elle reprit)
Un dossier a été fait à mon encontre seulement une petite poignée d'heure après la première missive, accusée de trahison sans avoir eu l'occasion de m'expliquer, pire encore je suis déjà surement condamnée moi la mécréante, la paria de Niort, la femme infame de Fayom.
Ah oui pourquoi suis je marié à Fayom !!!

(se tapote le menton faisant semblant de réfléchir et tout à coup regarde le juge et le procureur, qu'elle connait bien et leur dit Smile

tout simplement parce que je l'aime, connaissez vous ces sentiments ?

J'ai donc pris ma plus belle plume et deux parchemins et je leur ai répondu les informant que j'étais parti à La Rochelle pour aider ma sœur Patrie qui avait besoin d'aide et qu'en aucun cas je ne quitterais le comté comme pouvait le penser le Prévôt et que je retournerais dans les plus brefs délai à Niort et restituerais à ce moment là le mandat qui m'avait été confié.

A ce jour aucune réponse de ces messires par contre une invitation au tribunal dés le lendemain quelle chose simpliste....

J'aime mon comté et j'aime mon village et sachez que jamais je ne ferais quelque chose à leur encontre, mais quand je vois tous ces mensonges cela me met hors de moi.

(Haussant le ton, tout en martelant ses mots )

Que quiconque ici puisse dire un jour que j'ai volé ne serait ce qu'un morceau de pain ou autre � que quiconque ose me dire que je n'ai jamais aidé ou mon comté ou mon village, donnant des informations parfois qui ne me concernaient pas.

Demandez donc au prévôt si je ne lui ai pas écrit, lui adressant une missive qui m'était arrivée par erreur quand je me trouvais à La trémouille en visite il y a peu ? Missive que je lui ai envoyé et à laquelle aucune réponse ne m'est parvenu même pas un merci pour cette information, la politesse aurait elle quitté notre beau comté ?

Demandez donc aux niortais si je ne suis pas loyale ? Passant six nuits d'affilé sur les remparts défendant la mairie contre l'armée du sieur Thoros ???? Et ou étaient à ce moment là les armées ?
Ou était ce prévôt si prompt à vouloir se substituer au maire de Niort et a demander un retour du mandat ne le concernant pas et si mou pour venir se mêler aux défenseurs ?

Je ne vous parle pas des autres nuits, tout ça sans rien demandé à notre cher comté ni à ma ville, une défense sans contre partie seulement une défense de Ma ville, car oui j'aime Niort et je ne suis nullement une femme vénale à la recherche d'une quelconque richesse, sinon il y aurait belle lurette que notre habitation aurait été agrandit que notre quotidien serait amélioré mais non j'ai toujours donné et aidé, alors les richesses enfermé dans ce mandat !!!! �.. Croire que je vais le prendre pour moi, et m'enfuir avec ça me fait doucement rire.

On se demande jusqu'à quel point la justice est rendu en toute impartialité quand on voit des personnes dirigeantes ne donnant pas les informations utile à la défense de la ville fermant la porte du bureau aux personnes qui auraient dû être informé des risques encourus, ne prenant même pas la peine de prendre une plume et un parchemin pour informé des volontaires pour la défense de NIORT !!!!! mais Niort est tombé et fut pillé de tout ses biens.

Oh me direz vous, là n'est pas le sujet, ah oui j'oubliais son nom n'est pas Fayom.


Et oui, je pense que du moment ou on prononce le nom de mon époux (prend une grande inspiration et prononce haut et fort) Fayom, (les regarde) vous avez tous une réaction épidermique de haine, oui, le mot haine et encore ce mot n'est pas assez fort.

Alors oui, je conçois que mon époux n'ai pas une façon diplomatique de dire les choses mais vous avez tous des œillères et ne réfléchissez aucunement aux conséquences des décisions que vous prenez mettant en péril notre ville de Niort et notre comté.

Le pauvre Brennus qui n'était même pas au courant que je détenais un mandat, voulant nous rendre service est accusé aussi de trahison, n'avez vous jamais aidé un ami qui vous le demandez ? N'avez vous jamais dans un moment de charité aidé votre prochain ?

Pour en finir, je suis accusée de trahir qui ? Niort ? Non je ne l'ai jamais trahis et ne le trahirais jamais, Le Comté ? Je dirais de même, et ni même le royaume.

Mais je pense que le conseil comtal a trahis Niort oui je le pense fortement.
Les données du problème sont simple, chaque jours une mairie a des frais et perd 110 écus, cette somme il faut la multiplier par le nombre de jours d'absence du maire, et le délai d'attente entre la démission et la réélection d'un nouveau maire, comme il avait été demandé soit un total de 15 jours et une belle somme de 1650 écus et pour une ville quelle qu'elle soit c'est une fortune�...sans aucune rentrée.
Et il me semble que je suis déjà jugé par certaines personnes qui ont tenus des propos à mon encontre, me déclarant coupable avant que sentence soit rendu, alors que je pensais qu'il me connaissait mais je terminerais par ces mots :

audi alteram partem, écoutez l'autre partie
Pour juger avec impartialité il ne faut pas écouter seulement l'une des deux parties, C'est le conseil donné si judicieusement par notre proverbe : « qui n'entend qu'une cloche n'entend qu'un son »

Après avoir salué d'un signe de tête le juge Helana, et Le Procureur Theudrik, elle alla s'assoir près de son avocate.

_________________
Baron de Saint-Savin, comte de Montmorillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theudrik
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 11545
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]   Sam 10 Sep 2011 - 0:38

La défense a appelé Rochelle* à la barre
Voici son témoignage :


Citation :
*Après un long voyage, Rochelle entra dans le tribunal où elle était attendue en tant qu'avocate de l'accusée.

Au moment où elle entra dans la grande pièce solennelle un homme l'interpella et lui remit un pli. Elle jeta rapidement un oeil dessus tout en avançant devant la barre.
Devant la juge, qu'elle savait être l'épouse du comte félon, l'avocate se présenta.*

Bonjour Dame juge je suis Rochelle avocate du Dragon. Je suis venue tout spécialement en Poitou pour défendre Dame Cibeline.

*La jeune avocate avait écouté avec attention l'acte d'accusation et fronça les sourcils... de sa main droite, elle frotta sa longue robe noire afin de faire disparaitre quelques faux plis.*

Dame juge, cet acte d'accusation, "5-De la trahison
Tout acte portant atteinte au Poitou, ou susceptible de le faire, qui serait commis par une personne lui devant fidélité sera considéré comme acte de trahison."

tout acte portant atteinte au Poitou, ou susceptible de le faire..... par une personne lui devant fidélité.

Je vous informe que Dame Cibeline n'est point noble... elle ne doit dont pas fidélité à une couronne .
Ce procès est tout simplement caduc

*Un regard réconfortant vers sa cliente, puis Rochelle repris....*

Pour ce qui est des faits, Je tiens à insister sur le fait de la rapiditié entre le jour où Dame Cibeline a recu la lettre pour le mandat et sa mise en procès. Il n'y a pas eu de lettre de rappel ni d'attente de rigueur avant la mise en procès. Pourquoi cette précipitation ? Etait-ce vital de mettre Dame Cibeline en procès ?

*Un rictus sur les lèvres, Rochelle continua...*

Un fait important à souligner, Dame Cibeline n'a pas quitté le Poitou

*Quelques pas vers la juge, Rochelle repris en mettant ses deux mains sur ses hanches.*

Voyons Dame Juge, ce procès n'a rien de sérieux, reconnaissez le !

Vous êtes devant une personne honnête et sérieuse...

*Rochelle montra Cibeline du doigt....*

Une personne qui protégeait les intêréts de sa ville, une personne qui n'a pas quitté le Poitou avec le mandat. C'est la preuve qu'elle ne voulait pas fuir ni voler.

*Rochelle retourna près de Cibeline où siégeait son gros dossier et retira la feuille qui venait de lui être remise à son entrée dans le tribunal. *

Ecoutez ceci Dame Juge, vous pourrez voir par vous même que cette mascarade envers Dame Cibeline doit cesser. Pour être crédible aux yeux de sa population, la justice ne peut punir une femme innocente.

*Rochelle déplia la lettre et la lu a haute voix :

"Bonjour Rochelle*,
Je vous envoie ce témoignage afin qu'il soit fait la lumière sur les faits qui se ton produit durant le mois d'août.

Je viens témoigner car je ne comprends pas qu'il soit fait un procès à Cibeline et Fayom.
Le mandat qu'elle a reçu de Fayom, alors adjoint du maire, a été restitué dans son intégralité à la date où elle m'avait dit qu'elle le ferait, c'est à dire dès qu'elle est revenu de son voyage à La Rochelle.
Dès que je l'avais contacté, le jour de ma prise de fonction, elle a manifesté sa volonté de me rendre ce mandat en affirmant sa bonne fois.
En temps que maire de Niort, je n'ai jamais porté plainte contre eux et si, à la demande de Xavix, j'ai donné les pièces que l'on me demandait, j'étais certain qu'aucun vol n'avait été commis.
A chaque fois que j'ai eu besoin d'informations sur la fonction de maire, j'ai pu les obtenir par Fayom qui me les a fourni par souci du bien commun.
Cibeline et son mari sont totalement dévoués à leur ville. Ils sont accusés de Trahison alors qu'ils ont versé plus de 1000 écus à Niort.
Anagor, ex-maire et chef du GIGN"


Pour toutes ces raisons, Dame juge, je demande purement et simplement la relaxe de Dame Cibeline.

*Rochelle s'éclaircit la voix et retourna s'asseoir près de sa cliente.*

_________________
Baron de Saint-Savin, comte de Montmorillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theudrik
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 11545
Localisation : La Trémouille
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]   Sam 24 Sep 2011 - 22:24

Réquisitoire :

Citation :
*Theudrik avait écouté les témoignages avec attention et pris des notes abondantes. C'est avec un parchemin fort griffonné dans la main qu'il se leva et commença son réquisitoire :*

Votre Honneur, si vous le permettez, je vais d'abord répondre à l'avocate dont la plaidoirie m'a quelque peu interpelé, je dois dire ! Elle nous dit que dame Cibeline n'est point noble et ne doit donc pas fidélité au Comté. Laissez-moi m'esclaffer, là, dame Rochelle ! Il n'y a que les nobles qui doivent obéir en Poitou ? C'est nouveau, ça, ou j'ai raté un épisode ?
Cibeline est Poitevine et, en tant que telle, elle se doit d'être fidèle au Comté et se conformer aux lois d'icelui. Imaginez l'anarchie sinon : je ne suis pas noble, je ne dois fidélité à personne et je fais ce que je veux où je veux : insulter, voler, violer, tuer, brigander, torturer, ...
Allons, point n'est besoin d'être avocat pour dire que cet argument ne tient pas !
Pour ce qui est de l'urgence de la mise en procès, on peut rappeler que dame Cibeline s'était échappée de Niort et était à La Rochelle au moment des faits. Or, depuis La Rochelle, une seule nuit de chevauchée la séparait des frontières du Poitou et je comprends que le prévôt n'ait pas voulu prendre ce risque. Nous ne lisons pas dans le cerveau des gens qui s'enfuient avec une caisse municipale et, hélas, il vaut mieux pêcher par excès de prudence que laisser échapper un possible criminel. Vous n'êtes pas Poitevine, dame Rochelle, vous ne pouvez donc pas savoir combien de fois des maires se sont enfuis avec le trésor municipal, rendu subitement fou par l'appât du gain.

Bien, une fois que cela a été dit, passons au témoignage de l'accusée elle-même. Alors oui, je pense que dame Cibeline est une personne dévouée à sa ville, si ça peut la rassurer, mais ce n'est pas là le fond du débat, à mon sens. Dame Cibeline est mariée au sieur Fayom, bien connu de nos services pour essayer de détourner toutes nos lois à son profit. Je ne dis pas là non plus que c'est pour nuire à Niort, mais pour se moquer de l'autorité comtale, ça c'est certain ! En conséquence, lancer un procès d'urgence était une nécessité aux yeux du Conseil, oui. On ne joue pas impunément avec les nerfs des Conseillers en faisant une action illégale, puis en se posant en victime ensuite.
Je passerai sur les détails de la procédure exposés ici par dame Cibeline : comme je l'ai dit, accepter un coffre aux armoiries de la ville de Niort, livré par son mari au monastère où elle faisait retraite, partir avec sans poser de questions relève d'un manque de bon sens ou d'une volonté de troubler l'ordre public et il ne faut pas s'étonner que les institutions agissent en conséquence. Si tout le monde prenait les coffres des villes où il réside pour s'asseoir dessus et pêcher au bord de l'eau, où irions-nous ?
Aussi, puisqu'il ne s'agit pas d'une trahison, et que le coffre a été rendu, je demande à la Juge de requalifier l'acte d'accusation en grave trouble à l'ordre public et je vais requérir une peine de 2 jours de prison et un écu d'amende symbolique pour sa culpabilité.

Voilà, Votre Honneur, j'en ai terminé.

*Theudrik se rassit.*

_________________
Baron de Saint-Savin, comte de Montmorillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kiriell de la rose noire
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 5518
Age : 49
Localisation : La rochelle (Tlse)
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]   Mar 27 Sep 2011 - 21:39

dernière plaidoirie de l'accusée :

Citation :
Dernière plaidoirie de la défense
Cibeline blêmissait au fur et à mesure qu'elle écoutait le procureur qu'elle pensait bien connaître. Qu'il avait changé, penser qu'elle pouvait s'enfuir avec ce mandat, mais il était fou ou inconscient ?
Elle se releva et après avoir chuchoté quelques instants avec son avocate, se rapprocha de la barre et regardant dans les yeux le procureur elle dit :

« Je suis peiné de voir à quel point le manque de confiance pour certaines personne ne se fait que par des préjugés. »
Elle regarda Theudrik, et employa le vous, car pour elle, le tu, n'était plus de mise face à une personne qui avait perdu son estime.
« Vous M'sieur Le Procureur, Vous venez de tenir des propos qui m'ont choqués.
Vous venez de me dire que je me suis échappé de Niort !! était je prisonnière ? était je assigné à domicile ? Suis je une « infâme Poitevine » ?
J'ai eu un grand nombre de mandat et un grand nombre de mission avec énormément d'écus et cela ne m'a jamais fait tourner la tête, comme vous le dites « je pense que dame Cibeline est une personne dévouée à sa ville » Vous vous contredisez, je suis dévoué à la ville mais vous avez craint que je parte avec la caisse ?

Et puis lorsque le prévôt et Le maire m'ont écrit je leur ai répondu que je reviendrais et que je ne comptais pas m'enfuir. Je n'ai jamais mentit ni trahis ma parole et je ne commencerais pas aujourd'hui. Je n'ai jamais volé, et je ne vais pas commencer aujourd'hui.

Ensuite qu'elle action illégale avais je commise au départ ?
Aucune, j'étais conseillère municipale, on m'avait confié un mandat comme souvent, et je devais me rendre à la rochelle pour récupérer ma s�ur. OU est l'action illégale ? Le fait d'avoir un mandat ? Le fait de partir en voyage à la Rochelle ? Le fait d'aider sa s�ur ?

Si tel est le cas, je me demande si le fait de respirer votre air ne va pas l'être !!!! et si tous les poitevins ne devraient pas se faire du soucis s'ils se mettent à voyager avec un mandat municipal.

Je suis encore plus choqué car « Vous » m'sieur le Procureur vous me connaissez depuis des années et malgré tout vous avez douté, vous avez pensé que je prendrais la fuite avec ce mandat et en aucun cas vous ne m'avez fait confiance. De qui est-ce le procès aujourd'hui ? le mien ou celui de Fayom ? Dois-je être punie parce que je suis la femme de Fayom ?

Les faits à rappeler, Le mandat a été rendu aussitôt, et à ce jour, je suis maire de Niort, maire irréprochable, maire dont les administrés ont confiance puisqu'ils m'ont élu.

Je pense que tout est dit, pour ma part je ne suis pas coupable même si vous me condamnez car je suis parti l'esprit tranquille, car je n'ai pas fauté. Que la justice du poitou soit juste et équitable, c'est ce que nous attendons nous les poitevins.


Je pense que tout est dit, pour ma part je ne me sent pas coupable même si vous me condamnez car je suis parti l'esprit tranquille, car pour moi je n'ai pas fauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://compagnie.lepreau.free.fr/pages/indexpag.html
kiriell de la rose noire
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 5518
Age : 49
Localisation : La rochelle (Tlse)
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]   Jeu 29 Sep 2011 - 8:57

suite à divers courriers entre cibeline et moi même pour résoudre avant sa mise en prison le souci du fait qu'elle est maire en exercise de Niort et candidate à sa succession le verdict est rendu.

Cibeline était accusé de trahison.

Le jugement a été rendu
Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trahison.


Citation :
*voilà une nouvelle affaire concernant cette fameuse mairie de Niort pensa le juge. Il posa le dossier qu'il avait pris bien soin d'étudier puis regarda l'assemblée
accusée levez vous !*

après lecture des minutes des greffiers, je reprends donc cette sombre affaire à la suite des juges et procureurs précédent pour rendre mon verdict.
Quel étonnement de voir autant de blasfèmes prononcés ici lieu, tant par l'accusé, que par son mari, et même l'avocate !
que vous semblez peu respectueux de la justice poitevine pour l'insulter en son antre et lui donner ordres !
je vous rappelle donc que vous êtes, vous dame cibeline, accusée de trahison envers votre comté, vous dame rochelle, avocate sensé représenter la justice, vous fayom... *il marqua un temps d'arrêt ne trouvant pas les mots qui conviendraient à l'endroit* bien trop irrespectueux des lieux et des instances Poitevines pour oser proférer des injures à l'encontre d'un comte en exercice, d'un ancien procureur et j'en passe !

je veux qu'il soit bien su de tous ici, que je ne tolèrerais plus en ces lieu de manquement à l'honneur de mon comté et que si celui-ci ne vous plait guerre, vous n'avez qu'a le quitter !
Mon comté, aimez le ou quittez le !

sur ce, revenons à notre affaire.
dame rochelle, pour une avocate du dragon, vous me décevez fortement !
vous osez donner ordre au tribunal du Poitou, à un juge en fonction d'annuler un procès alors que vous n'êtes pas capable de lire la phrase suivante de la coutume Poitevine que vous déshonorez !
le cas que vous évoquez concerne donc le paragraphe 6 sur la haute trahison et donc fayom et non son épouse !
veuillez donc ne pas faire comme lui, confondre plusieurs affaires, embrouiller ou tenter de le faire pour espérer échapper à la justice.

il s'agit donc bien de trahison envers le Poitou !

je rappelle le mandat que dame cibeline à sciemment accepté avant de prendre la route vers la Rochelle en veillant à amener avec elle et son mari un ami pour les aider à porter le lourd fardeau :
"mandat confié à mon épouse pour veiller sur la trésorie municipale le temps que le conflit avec le comte sera réglé et qu'il aura acheté les quota de blé demandés."
dame cibeline accepte donc de détourner les fonds de la mairie de Niort pour faire pression envers le comte, feint une fuite, ou la tente, là c'est interprétable mais un autre sujet, en emportant une grosse somme d'argent et des denrées qui ne lui appartiennent pas !
si cela n'est point de la trahison, qui trahit donc aujourd'hui ?
je ne juge pas ici son époux, mais bien elle, maire actuelle de Niort qui était adjointe à l'époque comme elle le rappelle d'ailleurs et épouse du maire comme elle le rappelle aussi, quittant la ville avec un coffre fort rempli de biens et écus ne lui appartenant pas et contre le gré du Poitou, pour preuve, la raison du mandat évoquée qui est des plus explicite et ne souffre interprétation.

pour ce qui est de la défense et le fait de la rapidité de mise en accusation, je laisserais à fayom le loisir d'expliquer que la justice est trop rapide et à l'avocate de tenter d'expliquer que face au risque évident de fuite, vus les termes du mandat, que le prévôt à eu tord d'être prudent !

à présent, il reste à savoir quelle peine vous attribuer donc, face à cet acte répréhensible par la loi et qui ne saurait rester impuni fois de kiriell !

*il s'arrêta de parler et fixa de son regard océan l'accusée*

Moi kiriell de la rose noire, seigneur de l'aiguillon sur mer, second de la marine Poitevine et juge du vaillant comté du Poitou je déclare cibeline, coupable des faits qui lui sont reprochés !
elle a bien trahi son comté !
cependant, au vu du fait qu'elle s'est engagée à rendre son mandat et a respecté cet engagement.
quelle à prouvé à maintes reprises et encore aujourd'hui son attachement et dévouement à sa ville.
qu'elle occupe actuellement la fonction de maire de Niort.
la condamne à 6 jours de prisons dont 4 avec sursis et à 1 écu symbolique d'amende.

*satisfait de son verdict, il regarda fixement à nouveau l'accusée et frappa d'un coup sec sur le bureau*

affaire suivante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://compagnie.lepreau.free.fr/pages/indexpag.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Trahison] Cibeline (23/08/59) [coupable]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château du Comté du Poitou :: JUSTICE :: Bureau du Juge :: Archives :: Trahisons et hautes trahisons-
Sauter vers: