Château du Comté du Poitou

Forum issu des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Comté] Talmont - Lafa_

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: [Comté] Talmont - Lafa_   Jeu 18 Avr 2013 - 0:25

MAJ sur le fofo 2 : http://forum2.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=16708795#16708795


TALMONT

- -

I. HÉRALDISME
Fief Comtal

Blasonnement:"d'argent, aux trois tours couvertes de gueules et maçonnées de sable"

Seigneur actuel: Lafa_

Ancien(s) seigneur(s): Wantaka


Seigneuries RRs Octroyées (2/10):

- Les Granges-Cathus : Han_solo
-Moricq : Pandémie

Seigneuries Historiques Mouvantes du fief:

  • La Bouchardière
  • La Boissière
  • La Mesnardière
  • La Vergne-Cornet
  • La Cornetière
  • Île de Rié
  • La Mothe-Achard
  • La Maurière

  • Les Granges-Cathus
  • Moricq


II. PRESENTATION
Ancien(s) nom(s) : de Thalemundo, 1194 - Talemundum, 1007 - Talamonum Castrum, vers 1020 - Pipinus de Talemundo, 1080

Rang Historique : Principauté

Situation géographique: Le château de Talmont, siège de la principauté de Talmont, était situé à l'extrémité occidentale de l'ancienne région du Bas-Poitou. Construit sur une hauteur, son caractère défensif se voyait renforcé par le fait que l'Océan Atlantique baignait ses douves deux fois par jour.La forteresse féodale de Talmont fut donc élevée au XIe siècle par Guillaume le Chauve pour défendre les côtes du Poitou contre les invasions normandes.

Etendue du Fief :

III.HISTORIQUE

  • Selon certains auteurs, ce nom dériverait de Talus montis (revers de la montagne) ; selon d'autres, de Talus mundi (haut du monde). Cavoleau, dans sa Statistique de la Vendée, donne comme origine au mot Talmont  les mots anglais tall mount (grand rempart). Deux mots celtiques "tal" (hauteur) et"mon" (courbure de rivière) composent, d'autre part, exactement le nom de cette localité, et il faut se rappeler que la région fut occupée par les Celtes 1.500 ans avant Jésus-Christ.
  • Les nombreux monuments mégalithiques (soixante-quinze environ dans le canton, et en granit pour la plupart) qui couvrent les environs prouvent bien que Talmont fut habité
    dès les temps les plus reculés. Le sol était couvert d'arbres et de landes et on y vivait des ressources de la mer. Moins de cent ans avant Jésus-Christ, Talmont n'est qu'un vieux (village) romain, compris dans le territoire des Civitas Pictonum et traversé par une voie stratégique menant à la colline sur laquelle fut édifié le château.
  • Au VIII ème siècle, Talmont est un doyenné dépendant de l'archidiaconé de Briançay ou Brioux (Deux-Sèvres). On y fabrique des monnaies.  Charlemagne y crée une viguerie : le viguier de Talmont rend justice au nom du Comte de Poitou. Talmont baigné par les eaux de la mer, d'un accès facile, est un des ports principaux du Talmondais.
  • Les heures glorieuses de Talmont surviennent aux environs de l'an 1000, époque où l'ancien Comté d'Herbauges est remis à Guillaume le Grand, duc d'Aquitaine, qui va s'intéresser directement à Talmont. La ville était probablement dotée d'un château de bois dont l'emplacement se situerait logiquement sur la butte artificielle toujours existante dans la haute ville, butte qui pourrait avoir une origine bien plus ancienne. Au XIème siècle, Guillaume le Grand, érige en principauté le Talmondais avec, pour limites, le Jaunay, l'yon, le Lay et l'Océan, en faveur de Guillaume le Vieux ou le Chauve, qui fait édifier (1020) la forteresse de Talmont pour protéger le pays. La Motte de Talmont est devenue insuffisante.  Les matériaux qui servent à la construction de cette forteresse proviennent du havre de la Gachère, près de Brem. Guillaume le Chauve fonde l'abbaye bénédictine Sainte-Croix et en confie la direction au vénérable moine Vitalis. Il fait construire l'église Saint-Pierre, au lieu où se trouve l'église d'aujourd'hui. Une chapelle existait à l'intérieur du château, il en subsiste encore quelques vestiges ; elle était dédiée à Saint Guillaume, mort en 812.
  • 1048 : Mort de Guillaume le Chauve, devenu moine à l'Abbaye Sainte-Croix de Talmont, qu'il avait fondée.  Son fils Guillaume le Jeune lui succède.  C'est lui qui fait élever le donjon carré de la forteresse.  Dès lors commence une lutte violente entre la maison de Talmont et celle d'Aquitaine.
  • En 1127, Guillaume de Lezay, seigneur de Talmont, s'empare de plusieurs barons de la compagnie du duc d'Aquitaine,  son hôte, et tente de les retenir captifs.Dix ans plus tard,le même seigneur entreprend un nouveau coup de mains, cette fois sur la personne du roi de France, Louis VII, de passage à Talmont, alors âgé de 19 ans et marié depuis deux ans à Eléonore d'Aquitaine, héritier du comte de Poitou, Guillaume le Jeune. Louis VII  livre aux flammes le château et les abbayes et églises environnantes. Guillaume fera reconstruire sa forteresse, en lui donnant des proportions plus considérables. Talmont a déjà son médecin, Mandeguerre.
  • En 1152, Talmont tombe sous la domination anglaise, pour une période de 50 ans, à la suite du divorce et du nouveau mariage d'Eléonore d'Aquitaine. Richard Cœur de Lion va faire renforcer les défenses du château de Talmont en tenant compte des nouveautés en matière d'architecture militaire rapportées par les Croisés au contact des armées musulmanes. En 1190, Richard Coeur de Lion,  fils de Henri Plantagenet et d'Eléonore, passe une partie de sa vie en Poitou, et viendra au moins une fois dans le Talmondais ou il regroupe des fidèles pour y passer un Noël sans doute au lieu dit aujourd'hui la  Salle-le-Roi près de Cayola (Saint-Hilaire-de-Talmont). Roi d'Angleterre en 1189, il part l'année suivante pour la 3ème Croisade avec Raoul Mauléon, son fidèle vassal. En 1204, après la mort de Richard Coeur de Lion en 1199, son frère Jean Sans Terre ayant été dépouillé de tous ses domaines de France par le roi Philippe-Auguste, le Talmondais avec tout le Poitou se trouve enlevé aux Anglais et rattaché, en principe du moins, au domaine royal.
  • En 1217, Savary de Mauléon, maître de Talmont, par un échange de l'Angleterre contre la ville de La Rochelle, engage au sire de Thouars ses domaines du Talmondais et de l'Aunis, pour rejoindre, en Terre-Sainte,  Jean de Brienne et le roi de Hongrie (5ème Croisade). Les Croisades vont favoriser l'industrie et le commerce talmondais. Les foires deviendront très importantes. Le port, déjà utilisé, pour les expéditions en Angleterre et en Palestine, voit s'étendre son mouvement grâce, en particulier, au trafic du blé. Savary de Mauléon, petit-fils de Raoul et fils de Riols de Mauléon, poète délicat et guerrier valeureux, reprend le titre de prince de Talmont. Sa fille épouse le vicomte de Thouars.En 1233, le roi de France Louis IX (Saint Louis) profite de la mort de Savary de Mauléon et de la minorité de son fils Raoul IV, pour confisquer, entre autres, la seigneurie de Talmont. Le Poitou ayant été donné en apanage à Alphonse de Poitiers, frère du roi, en 1241 celui-ci plaça Raoul de la Peyrade, abbé de Sainte-Croix, comme châtelain de Talmont.Si Raoul récupéra ses biens en 1245, à sa mort en 1253 ceux-ci furent attribués à Aimeri VII, vicomte de Thouars et fils d'Alix de Mauléon.
  • Pendant la Guerre de Cent Ans, la forteresse de Talmont n'eut pas à souffrir d'attaque ni de siège, mais la région fut néanmoins dévastée par des bandes armées.
  • À la fin du XIVe siècle, la châtellenie de Talmont fut l'enjeu successoral entre les filles de Louis de Thouars : Pernelle, Isabeau, Marguerite et leur belle-mère Ysabeau d'Avaugour. En 1404, Pierre II d'Amboise hérita de la vicomté de Thouars de sa grand mère Isabeau. Mort sans enfant en 1426, celle-ci échoua à son neveu Louis d'Amboise qui devint le nouveau seigneur de Talmont. En 1462, le roi Louis XI obligea Louis d'Amboise à lui céder la vicomté de Thouars. Le roi confia même la principauté de Talmont à son favori Philippe de Commynes, Sénéchal du Poitou de 1476 à 1485. À la mort de Louis d'Amboise en 1470, sa fille Marguerite, ayant épousé Louis 1er de La Tremoille, apporta Talmont en dot à cette puissante famille qui la conservera jusqu'à la Révolution.



IV.MONUMENTS

  • Vestiges préhistoriques et antiques

    • Nombreux megalithes
    • Station acheuléenne et station néolithique.
      Foyer néolithique.
    • objets gallo-romains


  • -Architecture civile

    • Le château de Talmont (XIIe s.)
      L'histoire de Talmont est liée à celle de son château qui domine le bourg sur un éperon rocheux. Cette forteresse médiévale, dont la construction débuta au XIème siècle en remplacement de la fortification en bois située sur une motte, évolua au cours de l'époque médiévale jusqu'à devenir une véritable forteresse militaire imprenable. Guillaume le Chauve, Guillaume le Jeune, Guillaume de Lezay et surtout Richard Cœur de Lion furent les principaux bâtisseurs de ce château. Un destin un peu mouvementé lui fit traverser les siècles jusqu'au XVIIème siècle ou son démantèlement fut ordonné par Richelieu. A partir de là il servit de carrière à pierres pour les Talmondais. Heureusement depuis une cinquantaine d'années de nombreux talmondais se ré-intéressent à ce patrimoine unique et entreprennent sa restauration et sa protection avec les collectivités publiques et les instances culturelles et historiques. Aujourd'hui le château est ouvert au public et des animations médiévales permettent aux touristes de se plonger dans l'histoire.



      Premier château construit au 11e siècle sur un éperon naturel (ancienne motte féodale : 1018-1030, donjon) . Au 12e siècle, enceinte intérieure avec tour, éperon et enceinte basse. Au 14e siècle, édification du grand logis contre le mur d'enceinte à l'est, moulin à eau, agrandissement du donjon. Au 16e siècle, petits éperons nord-est et nord-ouest, ouvrage en tenaille au sud. En 1628, démantèlement de la forteresse sur ordre de Richelieu.
    • Château des Granges-Cathus (XIIe s.)
      Ensemble castral composé d'époques de construction différentes. Au 11e siècle, présence d'une motte féodale ; construction du clocher-porche de l'église et d'une enceinte. En 1190, construction d'une maîtresse-tour avec un escalier en vis. Au 12e siècle, construction d'une enceinte intérieure ; creusement d'un fossé pour isoler le château de la haute ville ; les accès du château sont assurés par un pont-levis défendu par un chatelet de deux tourelles. Au 14e siècle, construction du grand logis, du moulin à eau et du chatelet de la Mothée ; agrandissement du grand donjon. Au 16e siècle, construction des petits éperons, de la tenaille et de la chaussée barrant le cours du Payré. En 1628, la forteresse est démantelée.
    • Le moulin à pivot des Hautes Mers
      Les plus anciens moulins à pivot datent du XIIème siècle. A cette époque, la tour était surmontée d'une cabine en bois qui pivotait au moyen d'une main courante. Déposé face au littoral, le moulin pouvait capter les vents dominants.
    • Pêcherie (XIIème s.)
      Les écluses, ou pêcheries, sont des pièges à poissons fixes. Elles servent également de brise-lames en atténuant l'érosion marine sur les falaises. Elles sont constituées d'un mur construit en pierres sèches, sans chaux ni ciment, et de portes qui favorisent l'écoulement de l'eau tout en retenant le poisson.
    • Prise d'eau ou Essaïe en patois vendéen
      L'Essaïe est une prise d'eau destinée à alimenter en eau salée les marais à poissons et les marais salants. L'eau qui pénètre à marée montante dans le chenal de Talmont, en direction des terres, est introduite dans les marais par l'intermédiaire de l'essaïe. Ces marais salés permettent l'élevage de bars, des anguilles, de mulets et des dorades. Ce type d'aquaculture traditionnelle existe depuis le Moyen Age.


  • -Architecture sacrée

    • Eglise de Saint-Hilaire XIème, XVIème et XIXème siècles :
      Cette église romane a fait l'objet de plusieurs remaniements : les voutes et les baies datent de 1520 et la nef unique, démolie en 1874, a été remplacée par une nef pourvue de bas-côté et surmontée d'un nouveau clocher à flèche.
    • Prieuré bénédictin (XIIe s.)
      Les origines de Bourgenay ne sont pas bien connues ; les premiers documents datent des XIIème et XIIIème siècles et mentionnent un prieuré bénédictin dépendant de l'abbaye de Maillezais. Une chapelle attenante faisait partie de ce prieuré.
    • Abbaye Sainte-Croix (XIe s.)
      Ancienne abbaye de l'ordre de Saint Benoît, fondée vers 1040 par Guillaume le Chauve, seigneur de Talmont. La Charte de fondation est de 1046.
    • Saint-Martin-des-Chussons (XIIIes.)
      Chapelle aujourd'hui détruite.
      L'expression chussons (moustiques) a prévalu, puisqu'elle figure sur la carte de Cassini. Mais il est fort possible que le terme de 1254 : cheuron, chiron [tas de pierres], soit celui qui donne le sens exact, car nous sommes là en pleine station préhistorique.




Citation :

Sources
- Histoire de Talmont
- Mairie de Talmont
- Le château de Talmont
- Wikipédia
- Les Granges
- Maison Noble des Granges
- La Bouchardière
- La Boissière
- Blason de Talmont

Citation :

Historique du Fief :
- Octroyé le 27 Septembre 1457, à Wantaka, comme seigneurie mouvante d'Olonne
- Correction de mouvance du fief le 21 avril 1459
- Octroyé le 26 mars 1461, à Lafa_ comme Comté de retraite

_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]


Dernière édition par Zoyah le Dim 18 Mai 2014 - 13:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: [Comté] Talmont - Lafa_   Jeu 18 Avr 2013 - 0:48

Citation :
Par la présente,
Nous, Eragon de Lisaran, Héraut du Poitou, faisons acte de la demande de Messire Jehan de Proisy, vicomte d'Olonne et seigneur de l'hermenault, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Talmont Sise au fief nommé Olonne, à Dame Wantaka.

Après recherches héraldiques dument entérinées, le Fief de Talmont est bien seigneurie du Vicomté d' Olonne.

Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladite seigneurie est d'argent aux trois tours crénelées de gueules, couvertes et girouettées du même, ouvertes, ajourées et maçonnées du champ , soit, après dessin :


Pour complèter le présent dossier, voici un lettre manuscrite de Jehan de Proisy, attestant de la volonté de cession d'une seigneurie à dame Wantaka:

Petitjehan a écrit:
Nous, Jehan de Proisy-Fortunat, dict "Petitjehan", Vicomte d'Olonne, Seigneur de l'Hermenault, certifions avoir pris connaissance de l'addendum sur les seigneuries et avons décidé d'octroyer la seigneurie de Talmont, sise en notre Vicomté d'Olonne à la Damoiselle Wantaka.


Fait pour valoir ce que de droit, ce jour septième de septembre de l'an de Grâce mil quatre cent cinquante sept, à Olonne


Par nostre Signature, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous certifions, avoir été le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le XXVIIeme jour du Mois de Septembre 1457 sous le règne de nostre souverain bien aimé le Roy Levan le troisième de Normandie.





Citation :
Par la présente, nous, Eragon de Lisaran Maréchal d'Armes de France et Héraut du Poitou faisons acte d'une correction héraldique concernant le fief de Talmont.

Apres recherches héraldiques dument entérinées, il nous est remonté que le fief de Talmont n'est pas une seigneurie vassale de la Vicomté d'Olonne.

Après accord des parties concernant, octroyante et octroyées il a été convenu que la Dame de Talmont, Wantaka, rétrocède la dicte seigneurie issue de mérite au profit de celle de Grosbreuil et qu'après cérémonie elle deviendra Dame de Grosbreuil.

Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques.

Faict le vingt et unième jour du mois d'Avril 1459 sous le règne de notre souveraine bien aimée la Reyne Béatrice de Castelmaure.


Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir :

      Qu'en vertu des coutumes et lois héraldiques royales, validons et contresignons la demande de dame Lafa_, comtesse sortant de Poitou, quant à l'octroi à son bénéfice d'un fief de retraite.

      Qu'après recherches héraldiques dûment étayées et validées, confirmons que le fief de Talmont est bien fief mouvant du comté de Poitou.

      Et qu'en conséquence de quoi, dame Lafa_ se voit octroyer le fief de retraite de Talmont, érigé en comté et portera, après prime allégeance en bonne et due forme, « d'argent, aux trois tours couvertes de gueules et maçonnées de sable », soit après dessin :

      -


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le vingt-sixième jour de mars de l'an de grâce MCDLXI.




_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Comté] Talmont - Lafa_
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Comté] Talmont - Lafa_
» La Comté
» La Comté, une jolie utopie ?
» Le poste des Shirriffs (autorisation d'entrée en Comté) et Caserne
» Chanson pour ma Comté.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château du Comté du Poitou :: COMTE DU POITOU :: Hérauderie :: Fiefs du Poitou-
Sauter vers: