Château du Comté du Poitou

Forum issu des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Baronnie] Dampierre-sur-Boutonne - Datan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: [Baronnie] Dampierre-sur-Boutonne - Datan   Jeu 5 Sep 2013 - 20:58

DAMPIERRE SUR BOUTONNE

-   -


I. HÉRALDISME
Fief Baronnal

Blasonnement:"d'or au pal de gueules semé de losanges du champ, accompagné à dextre d'une épée soudée versée d'argent et à senestre d'une épée soudée de même, un épervier de sable brochant sur le tout"

Seigneur actuel: Datan l'Epervier

Ancien(s) seigneur(s): -

Seigneuries RRs Octroyées:

Seigneuries Historiques Mouvantes du fief:

  • Malatret
  • Le Fraisne
  • Péré la Mothe
  • Villefollet
  • La Rivière d'Aunis
  • Raison


    II. PRESENTATION
    Ancien(s) nom(s) : Le nom du village provient simplement du nom de l'église Saint-Pierre, en latin ecclésiastique Sanctus Petrus. Mais l'évolution de la langue latine a entraîné une étonnante modification où le terme sanctus qui signifie saint a eu en latin d'église un synonyme, celui de dominus signifiant maître. Les deux vocables deviennent dans la période médiévale des synonymes et, ce, jusqu'à l'époque capétienne. Ainsi, en 1045, le village se dénommait castrum Dumpetra, puis son nom subit successivement des altérations se faisant dénommer Dompetro, puis Dompere à la fin du Moyen Âge.

    Rang Historique : Baronnie dès le XIIe s.

    Situation géographique:

    Étendue du Fief :

    III.HISTORIQUE
  • Lors de l'annexion du territoire des Santons par les Romains au premier siècle avant l'ère chrétienne, ces derniers firent fortifier des sites présentant des intérêts stratégiques évidents. Le site primitif dénommé Le Châtelier dans la commune de Dampierre se présentait idéalement pour l'établissement d'un castrum, camp fortifié romain dont il reste aujourd'hui d'intéressants vestiges.

  • Origine du village. La chapelle légendaire. Selon une chronique ancienne, sur les côteaux de la Vultumne ou Boutonne, s'élevait une chapelle "ruynée par lez Sarazins ensuict de quoy rebastie" ce qui en situe l'origine antérieurement à 732, époque de la fameuse bataille de Poitiers. La légende rapporte qu'à la suite d'un orage, on avait trouvé sur un roc, l'empreinte d'une clef: la clef de Saint-Pierre ; une chapelle fut bâtie sur le lieu à l'invocation de Saint-Pierre, Domno-Petro.Puis les meuniers qui s'étaient établis sur les bords de la Boutonne, prenant pour saint patron le saint de la chapelle, se désignèrent par domn-Pètre en langue romane et avec eux les villageois venus s'installer par la suite autour des moulins et du Château-Gaillard.

  • En 995, sur l’ancien oppidum gallo-romain, le château Gaillard dont le Seigneur est Adalbert, domine les moulins du Val de Boutonne et favorise l’encellulement du bourg qui sera fondé en 1045. L’église paroissiale pré-romaine incluse dans la “castellania”, héritière d’une chapelle votive ruinée par les Sarrazins (VIIIème siècle) est dédiée à Saint-Pierre, d’où une double étymologie de Dampierre à la fois païenne et sacrée portant une double charge symbolique que l’on retrouvera dans les armoiries et l’alchimie de ces lieux : Dame Pierre (Doma Petra) ou Monseigneur Pierre (Dominus Petrus). Le pouvoir laïc du donjon s’oppose à la proche Abbaye de Saint -Séverin dont la redoute du châtelier, fortifiée sur les deux rives de la Boutonne nargue le Sire du château gaillard. Les chevauchées punitives entre ces deux fiefs couvrant les actuels cantons d’Aulnay et Loulay sont renforcées par les querelles entre Capétiens et Ducs d’Aquitaine.

  • Vers l'an 1000, le site de Dampierre, dont une famille est citée, relève du château Royal de Niort. En 1027, Pétronille, fille d'Adalbert, apporte en dot la seigneurie de Dampierre à Hugues Maingot, issu d'une puissante famille de Surgères. En 1342, à la mort du dernier Maingot sans descendance, Dampierre revient à sa sœur Jeanne, veuve de Jean Larchevêque, seigneur de Parthenay, remariée avec Aymard de Clermont, de la Maison de Clermont-Tonnerre. Cette famille conservera le château jusqu'en 1598.

  • Avec la re-conquête de Duguesclin de 1371 à 1373, Aymar de Clermont qui a fait hommage au Prince de Galles en 1364 est chassé de son château, mais son fils lui succédera en 1376. ( En 1373, durant la Guerre de Cent ans, Bertrand Du Guesclin et son armée attaquent puis s'emparent du château fort détenu par les Anglais. )  Participant aux guerres du Poitou en 1387, il fera hommage en 1410 au roi de France Charles VI sous la tutelle d’Isabeau de Bavière. Joachim de Clermont qui a consolidé ses liens avec les Maingot en épousant sa cousine Marie-Isabeau de Surgères, élargit ses alliances avec la puissante famille des laval-Montmorency et des Retz dont la fidélité aux Clermont se maintiendra jusqu’à la fin du XVIème siècle. En 1495, Dampierre se détache de Surgères comme baronnie indépendante. François de Clermont, de retour des guerres d’Italie, entreprend la construction du château Renaissance avec ses jardins dans les îles de la Boutonne.

  • La légende de la fontaine Saint-Barnabe.A la suite d'une guerre désastreuse opposant le Château à l'Abbaye de Saint-Séverin, le fils aîné du Châtelain dépose l'épée pour revêtir la robe de bure et "partir en contrée lointaine vivre en désert". Le peuple de Dampierre, écrasé par les charges de la défaite, la misère et la désolation, veut le retenir et menace le château. Accompagné et soutenu par l'ermite de Coste de Van (Saint-Giraud), le jeune seigneur prend la parole et demande à la foule de ne pas s'opposer à son départ. "Durant la nuit qui suivit le départ dudit Baron ermite, on aurait vu, au lieu même où le jeune seigneur et l'ermite avaient harangué le peuple, grandes clartés et entendu doux chants et harmonieux concerts et même que des anges du ciel seraient descendus sur terre chantant louanges et cantiques au Seigneur"... "Le lendemain de ladite nuit, fut découvert au même lieu une fontaine d'eau vive...Ici même, sur la dite fontaine, les gens de Chastel, aidés de leurs propres fonds et offrandes des abbayes et châteaux voisins, bâtirent une chapelle en mémoire de ce miracle et au nom de Saint-Barnabé, patron du jour où il advint (le 11 juin)"."Ainsi fut fait et les années suivantes se tinrent à Chastel-Gailhard, à la dite époque de Saint-Barnabé, grandes solennités, fêtes et frairies où venaient gens de loin, avec malades, chercher pour guérison, les eaux de la dite fontaine..." Un lion fut sculpté à l'entrée de la fontaine, en souvenir du départ de celui qui " avait quitté les insignes de seigneur pour prendre au désert bourdon et cilice"


    IV.MONUMENTS


    • Vestiges préhistoriques et antiques

      • Camp Romain.

    • -Architecture civile

      • Château de Dampierre (XVe - XVIe s.)
        Bâti sur une île de la Boutonne, le château a été construit à la fin du XVe siècle et la galerie a été ajoutée en 1550.
        Par un pont, on accède à la cour avec en face la façade renaissance et ses deux galeries superposées, aux cinq arcades reposant sur des piliers massifs. Ce corps de logis au toit à deux pans est flanqué de deux tours à créneaux et mâchicoulis coiffées de toitures « en poivrière », recouvertes elles aussi d'ardoises. La façade qui les relie présente peu de fenêtres et l'étroite terrasse est baignée par la Boutonne. La galerie de l'étage, unique, est remarquable par l'iconographie des sculptures de ses 93 caissons aux 128 clefs pendantes. Ils forment une suite de devises, proverbes, citations, jeux, la plupart puisés dans les recueils d'emblèmes de l'époque. Le château, ses communs, les douves, les murs d'enceinte entourant les îles et les ponts sont classés Monument historique le 18 mai 1926.




    • -Architecture sacrée

      • Église Saint-Pierre (XIIe - XVIe s.) :
        Cette église relevait de l'abbaye de Saint -Cyprien de Poitiers. Elle est citée dans une charte de 1097 "ecclesia de Damperio" et dans une bulle du pape Calixte II du 30 août 1189 "ecclesias de Dompetre".Construite au XIème siècle en Remplacement de la chapelle primitive. La nef date du XIIème siècle ; des travaux de restauration et de remaniement y sont effectués au XVème s. Une double chapelle seigneuriale a été ajoutée au XVII ème s.





    Citation :

    Sources
    - Dampierre sur Boutonne
    - Château de Dampierre
    - Monumentum
    - Site du Château de Dampierre
    - Mairie de Dampierre sur Boutonne




    Citation :

    Historique du Fief :
    - Octroyé le 18 janvier 1457, à Datan, comme seigneurie issue d'Aulnay de Saintonge par Cristof, Vicomte d’Aulnay de Saintonge.
    - Octroyé le 30 juin 1461, à Datan, comme baronnie de mérite par le Comte Xavix.

_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: [Baronnie] Dampierre-sur-Boutonne - Datan   Jeu 5 Sep 2013 - 21:00

Citation :
Par la présente, Nous Elliandra, Héraut d'armes royal du Poitou, faisons acte de la demande de Monseigneur Cristof, Vicomte d’Aulnay de Saintonge, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres d’Aulnay de Saintonge nommée Dampierre sur Boutonne, à Messire Datan.

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Dampierre sur Boutonne est bien seigneurie du Vicomté d’Aulnay de Saintonge.

Après consultation de l'impétrante et en absence d'armes historiques, l'écu choisit pour ladicte seigneurie est d'or au pal de gueules semé de losanges du champ, accompagné à dextre d'une épée soudée versée d'argent et à senestre d'une épée soudée de même, un épervier de sable brochant sur le tout, soit, après dessin :



Actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous certifions, avoir été le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le 18eme jour du Mois de Janvier 1457.


Citation :

    Nous, Ingeburge d'Euphor, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir :

      Qu'en vertu des coutumes et lois héraldiques royales et après consultation et votation du Collège Héraldique de France, validons et contresignons la demande de Sa Grandeur Xavix, comte du Poitou, quant à l'octroi d'un fief de mérite sur les terres de Poitou à Datan l’Épervier.

      Qu'après recherches héraldiques dûment étayées et validées, confirmons que le fief de Dampierre-sur-Boutonne est bien fief mouvant du comté du Poitou.

      Et qu'en conséquence de quoi, messire Datan l’Épervier se voit octroyer le fief de mérite de Dampierre-sur-Boutonne, érigé en baronnie et portera, après prime allégeance en bonne et due forme, « d'or, au pal de gueules semé de losanges du champ, accompagné à dextre d'une épée versée d'argent et à senestre d'une épée du même, un épervier de sable brochant sur le tout », soit après dessin :




      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le derrain jour de juin de l'an de grâce MCDLXI.




_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Baronnie] Dampierre-sur-Boutonne - Datan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baronnie] Dampierre-sur-Boutonne - Datan
» Index des fiefs Poitevins
» [Baronnie] Lusignan - Euzen (douaire)
» [Baronnie] Maillezais - Allydou
» GM di Favara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château du Comté du Poitou :: COMTE DU POITOU :: Hérauderie :: Fiefs du Poitou-
Sauter vers: