Château du Comté du Poitou

Forum issu des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Baronnie] Maillezais - Allydou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: [Baronnie] Maillezais - Allydou   Ven 25 Oct 2013 - 22:52

MAILLEZAIS

-   -

I. HÉRALDISME
Fief Baronnal

Blasonnement:" De gueules à la clef de Saint-Pierre d'Or.'

Seigneur actuel: Allydou

Ancien(s) seigneur(s):

Seigneuries RRs Octroyées:


Seigneuries Historiques Mouvantes du fief:
- Tesson
- Fraigneau
- Chaillé
- Xanton


II. PRESENTATION
Ancien(s) nom(s) : Matliacum, Malleacum, Locus Maiteacmsis, Mélèzes, Maitlerais , Maïllesay

Rang Historique : Seigneurie avant de devenir une abbaye au XIe s. puis un évêché au XIVes.


Situation géographique: L'île de Maillezais est située aux confins du Bas-Poitou et de l'Aunis. Elle faisait partie du vaste archipel connu des anciens sous le nom de Lacus Duorum Corvorum. Depuis la retraite de l'Océan , et les atterrissements qui forment aujourd'hui le bassin de la Sèvre-Niortaise, c'est le point culminant des marais desséchés circonscrits par la Sèvre-Niortaise et l'Autise. A l'époque Gallo-Romaine les îles de cet archipel étaient habitées par les Santones Liberi qui s'étendaient aussi dans l'Aunis, bornés au sud par la Charente , la Gère et le Mignon à l'est.



Étendue du Fief :


III.HISTORIQUE

  • "Insula Malleacensis" est devenue Maillezais ; une île parmi une vingtaine d'autres dans le Golfe des Pictons, ancêtre de l'actuel Marais Poitevin. Les débuts de l' histoire de Maillezais sont assez mal connus; toutefois lors de fouilles archéologiques, il a été permis de mettre en évidence, comme pour d' autres sites tels Benon, La Laigne, Nieul, Coulon, des traces d' occupation néolithique affirmant l' implantation ancienne de la présence humaine dans la région.

  • la population primitive avait presque disparu au IXe siècle. C'est alors que les ducs d'Aquitaine mettent une barrière à la fureur de ces pillards (Normands). Ils bâtissent un donjon qui devient la sauvegarde des habitants. Les Normands disparaissent, et le donjon se transforme en maison de plaisance souvent visitée par les ducs se livrant avec ardeur à l'exercice violent de la chasse, jeu favori des seigneurs au moyen-âge.

  • Le récit fait en 1060 par le moine Pierre nous dit qu'au cours d'une chasse, la femme du comte Guillaume Fiers à Bras, Emma, découvre dans l'île de Maillezais, les ruines d'une chapelle Saint-Hilaire et décide d'y fonder un monastère vers 976.  Le comte de Poitiers, Guillaume II Fièrebrace dit Fier-à-Bras (935-995) qui était également duc d’Aquitaine sous le nom de Guillaume IV,  résidait à Maillezais avec son épouse Emma de Blois. « Chaque matin, un sanglier apparaissait devant le château. Chaque fois les seigneurs partaient en chasse mais se heurtaient à un hallier impénétrable. Un soir, un des fidèles du comte, nommé Gaucelm, décida d'essayer de suivre la bête jusqu'au bout. A grands coups d'épée, il se fraya un passage difficile et déboucha dans les ruines d'une petite église. Il aperçut le sanglier couché sur l'autel. Gaucelm fut terrassé sur place. Quand les autres seigneurs arrivèrent, la bête avait disparu, mais Gaucelm gisait, inerte, sans aucune blessure apparente. La comtesse fut prévenue et le corps de Gaucelm fut placé dans le choeur de la chapelle trouvée. Des cierges furent allumés et la nuit se passa en prières. Au matin, miracle ! Gaucelm se réveilla en parfaite santé. La duchesse décida de fonder un monastère à l'emplacement des ruines. Cette nouvelle abbaye aura une très grande importance dans l'histoire du Poitou mais aussi dans le légendaire poitevin. Dans le conte de la fée Mélusine, Geoffroy naît avec une dent de sanglier jaillissant de sa mâchoire inférieure. Ce signe était annonciateur de la destruction de l'abbaye de Maillezais par Geoffroy qui en portera la tare physique. »

  • C’est sur  les ruines de la chapelle Saint-Hilaire que fut fondé le monastère vers 976. L'église est consacrée en 989 par Combault, archevêque de Bordeaux. Elle est située à Saint-Pierre-le-Vieux, à deux kilomètres de l'abbaye actuelle. C'est l'abbé Gausbert, cousin de la comtesse Emma, qui amène les treize moines de Saint-Julien de Tours qui s'y installent. D'abord sous l'obédience de Saint-Julien de Tours, l'abbaye passe à Saint-Cyprien de Poitiers. En 1057, elle est réunie à Cluny par le pape Étienne IX.

  • Au début du XIème siècle, l' abbé Théodelin, confident et maître à penser du duc Guillaume le Grand, fils de Guillaume IV, obtint de cet homme très pieux qu' il cède à son monastère la totalité de l' île de Maillezais et du château ducal: en échange de quoi, Guillaume souhaita qu' une nouvelle abbaye y soit édifiée en lieu et place. Et en 1010, Saint-Pierre-le-Vieux est transféré à Saint-Pierre de Maillezais.Dès lors, les souverains de ce duché se firent couronner et ensevelir à l'abbaye de Maillezais. L' abbé Théodelin se mit immédiatement au travail, élevant sa nouvelle abbaye saint-Pierre de Maillezais, d' après un plan architectural sobre et simple: consacrée en 1010 et dont les moines obéiront à la règle de Saint-Benoît.La notoriété de l' édifice se vit considérablement renforcée par l' acquisition des reliques de Saint Rigomer et de Saint Jean et grâce également au duc Guillaume le Grand, qui refusant la couronne d' Italie à la mort d' Henri II, prit l' habit bénédictin à Maillezais, et y décéda en 1030. Son exemple fut suivi par deux de ses fils: Guillaume et Eudes d' Aquitaine; enseveli aux côtés de son père.

  • L' abbé Théodelin géra son monastère pendant près d' un demi-siècle: jusqu 'à sa mort en 1045; cette longévité déterminante lui permit sans cesse d' embellir et d' améliorer ses constructions ce, dès 1025, avec l' adjonction d' un avant-corps.Il réussit de plus à imposer l' indépendance de son domaine placé directement sous la tutelle du Pape, tâche qu' essayèrent toujours de continuer ses successeurs, même si un temps l' abbé Goderan élu en 1060 émanait de l' abbaye de Cluny.L' élan donné par Théodelin au début de cette création ne s' est jamais démenti au cours des siècles: toute l' abbaye et ses dépendances ont été magnifiées et réorganisées sans relâche.Les sources concernant l' histoire de l' abbaye se sont raréfiées à partir des années 1060, il a toutefois été décrit l' élévation à deux niveaux de la nef, puis un incendie en 1o82 suivi de reconstructions importantes, et vers le milieu du XIIème siècle, la refonte du cloître dans une époque analogue à celle de l'abbatiat de Gaudin.

  • Mais cette richesse suscite très vite la jalousie des seigneurs voisins qui, par convoitise, incendient et pillent l'abbaye Saint-Pierre. L'histoire la plus connue est celle du seigneur Geoffroy de Lusignan, dit la Grand'Dent, dont la légende raconte qu'il serait l'un des fils de Mélusine, mais surtout l'un des seigneurs les plus tyranniques de son temps...

  • L'abbaye s'enrichit de nombreuses donations et en 1197, le pape Célestin III confirme à Maillezais plus d'une cinquantaine d'églises et de nombreux domaines dans le Marais Poitevin, elle était devenue l'abbaye bénédictine la plus riche du Poitou. Les grands de la terre signalaient leur estime en multipliant les faveurs. Hugues , comte de Tours, donne le corps de saint Rigomer, et toute l'île s'émeut à l'arrivée des précieuses reliques. Guillaume ajoute à ses munificences tout ce qu'avait possédé un certain Bernard Tallupes, consistant en une chapelle et ses dépendances, deux moulins et autres objets; il ajoute l'église de Saint-Médard , les terres, vignes et prairies qui en dépendaient; Boisse et ses moulins, terres et prairies; Cotigné; la forêt de Vouvant pour y bâtir un monastère; la dîme des églises d'Antigny et de Saint-Christophe; Xanton , Arçay, Tesson; l'église de Saint-Médard de Mervent, avec toutes les terres cultes et incultes , les bois, vignes, prés, moulins, cours d'eau qui dépendaient de ces diverses localités.

  • D'une terre gorgée d'eau, les moines vont faire une citadelle spirituelle, culturelle et économique au rayonnement international.Au début du XIIIe siècle, les abbayes de Maillezais, Nieul-sur-l'Autise, Saint-Michel-en-l'Herm, l'Absie et Saint-Maixent s'unissent pour aménager ce vaste territoire qui devient le Marais Poitevin. Les moines s' unirent et donnèrent en commun le premier coup de pioche à un formidable élan d' assèchement du marais en construisant le canal des Cinq-Abbés  permettant de rendre salubres et cultivables de nouvelles terres: d' où source de richesses et notoriété accrues.

  • En 1317, le Pape Jean XXII décide de scinder le diocèse de Poitiers en trois : Maillezais et Luçon se voient érigées en évêchés. L'abbatiale de Maillezais est élevée au rang de cathédrale, l'abbaye est agrandie et devient un foyer de la vie intellectuelle à la Renaissance. C'est d'ailleurs à cette époque que l'évêque Geoffroy d'Estissac accueille un certain  François Rabelais, qui s'instruit à l'abbaye durant cinq années avant de devenir le célèbre écrivain que l'on connaît.

  • L'abbaye grandit jusqu'au XVIe siècle et tient une place majeure en Bas-Poitou, autant sur les plans religieux, économique qu'artistique. Cette histoire glorieuse s'interrompt brutalement lors des Guerres de Religion.



IV.MONUMENTS

IV.a.Vestiges préhistoriques et antiques

  • Gisements néolithique.
  • Vestiges gallo-romains et du haut Moyen-âge au "Chaix".
    Découverte d'armes, de monnaies et des objets des périodes gauloise, romaine, mérovingienne et carolingienne.


IV.b. Architecture civile

  • Château ducal (Disparu)




IV.c. Architecture sacrée

  • Abbaye Saint-Pierre de Maillezais (XI-XII- XIII- XIV es.) :
    L'abbaye bénédictine surplombe les canaux creusés par les moines il y a un millénaire, depuis la fondation voulue par Guillaume le Grand, le tout puissant duc d'Aquitaine. Grâce aux travaux titanesques des moines pour assécher le marais, les terres sont devenues exploitables et forment aujourd'hui le marais poitevin. Connue pour être un site en éternelle construction, cette abbatiale, érigée au XIVe siècle en cathédrale, conjugue avec finesse parties romanes et gothiques, sans en oublier les influences issues de la Renaissance. Cet édifice, d'une hauteur de 55 mètres sous voûtes, véritable prouesse architecturale, éblouit par sa splendeur et offre à nos yeux un spectacle inoubliable. La cuisine, le réfectoire des hôtes ou encore la cave à sel sont autant de témoins du passé florissant de cette abbaye ouverte aux échanges économiques et culturels. Édifiée en 1003, cette nécropole des ducs d'Aquitaine possède une architecture unique. Depuis l'esplanade, ses imposants vestiges suscitent l'admiration : chapiteaux, modillons et rinceaux entrelacés, chefs-d'œuvre des tailleurs de pierre y sont présentés. Lettrés et artistes y ont été accueillis, dont François Rabelais en 1518. Pendant les Guerres de religion, Agrippa d'Aubigné en fit même une forteresse protestante.




Citation :

Sources
- Wikipédia
- Site de la mairie de Maillezais
- Saint-Pierre de Maillezais
- balade en marais poitevin
- Abbayes de Vendée
- Vendée Touristique
- La Chronique de Maillezais
- Histoire de l'Abbaye de Maillezais depuis sa fondation jusqu'à nos jours, par Abbé Lacurie
- L'Hermenault
- Blason de Maillezais
- Dictionnaire toponymique de la Vendée
Citation :

Historique du Fief :
- Octroyé le 31 Août 1457, à Allydou, comme seigneurie de mérite.
- Elevé en baronnie le 8 février 1461 par la Comtesse de Poitou, Lafa_

_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]


Dernière édition par Zoyah le Ven 25 Oct 2013 - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: [Baronnie] Maillezais - Allydou   Ven 25 Oct 2013 - 22:54

Citation :
Nous, Rhân de Crocy, dict Orléans, Héraut d'Armes de France envoyé en Poitou,

A toutes et tous que la présente liront ou entendront,

Salutations !

Par la présente, faisons savoir :

Qu'en vertu des textes & coutumes héraldiques, dame Allydou est élevée au rang de Seigneur de Maillezais.

Qu'il portera de gueules aux deux clefs d'or en sautoir liées du même.

Soit d'après dessin :



Pour que nul ne remette en question cet écrit, nous y apposons notre sceau.



Fait le 31 Aout de l'an d'Horace MCDLVII en la chapelle de Saint Antoine le Petit.
Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir :

      Qu'en vertu des coutumes et lois héraldiques royales et après consultation et votation du Collège Héraldique de France, validons et contresignons la demande de Sa Grandeur Lafa_, comtesse du Poitou, quant à l'élévation d'une seigneurie de mérite en baronnie sur les terres du Poitou au bénéfice d'Allydou de Lisaran.

      Qu'après recherches héraldiques dûment étayées et validées, réaffirmons que le fief de Maillezais est bien fief mouvant du comté du Poitou.

      Et qu'en conséquence de quoi, dame Allydou de Lisaran se voit octroyer le fief de mérite de Maillezais, érigé en baronnie et portera, après prime allégeance en bonne et due forme, « de gueules, aux deux clefs d'or en sautoir, liées du même.
      », soit après dessin :




      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le huitième jour de février de l'an de grâce MCDLXI.




_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Baronnie] Maillezais - Allydou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baronnie] Maillezais - Allydou
» [Baronnie] Lusignan - Euzen (douaire)
» GM di Favara
» Index des fiefs Poitevins
» GM Cardinal d'Eirbal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château du Comté du Poitou :: COMTE DU POITOU :: Hérauderie :: Fiefs du Poitou-
Sauter vers: