Château du Comté du Poitou

Forum issu des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Seigneurie] Rocheservière - Ventreachoux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: [Seigneurie] Rocheservière - Ventreachoux   Lun 18 Nov 2013 - 20:09

ROCHESERVIERE

- -

I. HÉRALDISME
Fief Seigneurial

Blasonnement:"De gueules à la croix partie d'or et de sable."

Seigneur actuel: Ventreachoux

Ancien(s) seigneur(s):-

Seigneuries Historiques Mouvantes du fief:
- La Chaboterie
- La Grollière
- La Ruffelière
- L'Audouinière
- La Garde


II. PRÉSENTATION
Ancien(s) nom(s) : De Roca Cavart, 1027 - Rocha Cerveria, 1080 et 1259 - Rupes Cervorum, vers 1260
- Roca Cerveria 1227 - Roche cervière, 1269 - De Rocha cerveria, XIVe s. (GG)

Rang Historique : Seigneurie

Situation géographique: Aux confins du Poitou et de la Bretagne.
Pour protéger leur territoire des invasions des vikings, des bretons et des angevins, les comtes du Poitou édifient des lignes de défenses en créant des châteaux forts au nord de leur territoire. La Garnache, Machecoul, Palluau, Montaigu, Tiffauges, Mortagne, Rocheservière, entre autres, deviennent des places fortifiées, occupant une position stratégique




Étendue du Fief : La châtellenie de Rocheservière atteint-elle son apogée au XIIIème siècle. C'était une des plus puissantes de la France féodale. Elle étend ses droits sur les paroisses de Rocheservière, La Grolle, Saint Christophe la Chartreuse, Saint Etienne de Corcoué, Saint Philbert de Bouaine, sur une partie des paroisses de Mormaison, Saint Sulpice, Saint Denis la Chevasse, Les Lucs, Legé, Saint Colombin et jusqu'au lac de Grand Lieu. Le seigneur de Rocheservière était considéré comme le suzerain de tous les seigneurs « vassaux » installés dans la châtellenie, avec un droit de haute justice sur l'ensemble du territoire.



III.HISTORIQUE

  • L'étymologie du mot Rocheservière est sujette à beaucoup de discussions et suppositions. Voici l'opinion de Mr AILLERY : Il semble, tout d'abord, que cela soit formé de deux mots Roche-sur-Rivière. Cette explication pârait naturelle car le bourg est bâti sur un roc qui domine la rivière des deux côtés. Ce nom est indiqué dans d'anciennes chartes latines, sous celui de Rocha Cervaria qui peut laisser supposer que ce bourg doit sa dénomination à la position de son château placé sur un roc escarpé, sauvage et difficile d'accès. Voici une autre opinion, selon Mr AUDE : D'après l'orthographe ds son nom, il est possible de dire que Rocheservière a été fondée par une colonie de serfs. Le remplacement du s par un c, rétablirait l'ancienne dénomination Rupes cerveria, Rupas cerverii, c'est à dire "Rocher fréquenté par les cerfs ou habité par un chasseur de cerfs " " le Cervier".

  • La châtellenie de Rocheservière était comprise dans le territoire soumis à la domination anglaise, car dans l’acte de cession, on mentionne le fief de Thouars, dont elle était une dépendance.

  • De par sa situation aux confins du Poitou et de la Bretagne, Rocheservière entre dans l'histoire de France dès le Xème siècle. Un grand nombre de cerfs devaient vivre autour de la roche sur laquelle aurait été édifiée au Xe ou XIe la tour féodale surplombant la vallée de la Boulogne. Le Seigneur de Rocheservière était désigné ainsi : "Dominus de Rupercerveria" en 1250.

  • Au début du XIIème, le château appartenait à un seigneur du nom d'Emmery. Sa fille, Agnès, en épousant un Chabot fit entrer la terre de Roche Servière dans cette noble famille qui la posséda pendant plusieurs générations. Les Chabot, dès 1040, sont cités comme une des plus grandes et vieilles familles seigneuriales en France. Ils sont à la tête de la seigneurie pendant près de 250 ans, de 1050 à 1300 environ. En 1170 Thibaud II fonde le prieuré de Rocheservière dont les armoiries étaient : " De sable, à une croix, partie d'or et de gueules."

  • Pendant la guerre de Cent ans (1328-1453), Yves du Pont, seigneur de Rocheservière, meurt à la bataille de Poitiers en septembre 1356 ainsi que de nombreux vassaux de sa châtellenie.

  • Entre 1440 et 1450, Agnès Sorel loge à Rocheservière. En Août 1480 : des pillards bretons s’abattent sur Rocheservière, Montaigu, Belleville, Palluau.

  • Plus tard, cette terre vint après, par mariage, aux Ruffec, maison d'Angoumois, non moins illustre, qui se fondit bientôt dans celle de Volvyre qui furent seigneurs de Rocheservière de 1350 environ à 1531, soit près de 200 ans.

  • Vers 1535, François de Volvyre vendit Roche Servière à Jean Hamon, Seigneur de Bonnet, dont la fille et héritière, Robinette Hamon, veuve de Claude de Maillé-Brézé, vivait encore en 1595.

  • Rocheservière, en plus du Seigneur « suzerain », propriétaire du château fort, ne comptait pas moins du moyen âge à la Révolution française de 16 seigneuries réparties sur son territoire. Chaque seigneurie avait son château ou son manoir ou un logis. Ils sont, pour plusieurs d'entre eux, la réminiscence de l'important passé seigneurial dont Rocheservère a été marqué.Quoique modifiés au cours des siècles, il nous en reste des traces comme à la Garde, la Sauvinière, la Bernardière, Soulette, la Naulière, Belle Roche, 2 parmi eux, déjà évoqués, ont joué un rôle historique important : La Garde avec la duchesse Du Berry et la Roche-Boulogne avec Charette.



IV.MONUMENTS

IV.a.Vestiges préhistoriques et antiques


IV.b. Architecture civile


  • Le château-fort
    Pour protéger leur territoire des invasions des vikings, des bretons et des angevins, les comtes du Poitou édifient des lignes de défenses en créant des châteaux forts au nord de leur territoire. La Garnache, Machecoul, Palluau, Montaigu, Tiffauges, Mortagne, Rocheservière, entre autres, deviennent des places fortifiées, occupant une position stratégique. Au début du XIIème, le château appartenait à un seigneur du nom d'Emmery. Sa fille, Agnès, en épousant un Chabot fit entrer la terre de Roche Servière dans cette noble famille qui la posséda pendant plusieurs générations. Cette famille entreprend au XIIIème siècle la construction d'un château fort sur cette butte féodale qu'on appelle aujourd'hui la "butte" Sebrand et Thibaud Chabot, avec tout un système de défense : douves, remparts, donjon, tours, un pont-levis, etc. Le château s'étend sur un hectare.

    Les Tours
    Elles se situaient au sud-ouest de l'enceinte du château et marquaient le départ des douves. Le château étant détruit, elle reste, avec les vestiges des remparts, le seul élément architectural représentatif de l'ancien domaine. Pourtant cette tour du XVIème siècle montre que les seigneurs de cette époque, les Volvyre et les Hamon, gardent un intérêt pour ce château forteresse dont les murailles ont souffert des outrages du temps et de la "folie" des hommes.
    Tour XVI. Les tours jumelles ont remplacé les tours médiévales. La fente verticale "archère ou arbalétrière" est orientée en direction du pont gallo romain visible à cette époque en l'absence du viaduc et du perré actuels. Cette orientation souligne le rôle de surveillance joué par ces tours pour contrôler le passage des véhicules et piétons sur le pont du seigneur de Rocheservière. L'ouverture au dessous de la fente permettait d'appuyer le canon d'une arquebuse puis d'un mousquet dont la portée était de 150 m. Le donjon fut détruit en 1850. Ses pierres ont servi à la construction du château de la Source. Le dernier donjon fut démoli en 1877 pour y mettre le calvaire. Les dernières dépendances ont été démolies en 1962 pour y construire la résidence dénommée la "Résidence du vieux château".

  • Le Vieux Pont
    Le petit pont sur la Boulogne aurait été construit à l'époque Gallo-Romaine. Situé en contrebas de la butte, ce pont gallo-romain enjambe la rivière appelée Bedonia (819) puis Bolonio au XIIème. On peut penser que ce pont remonte au moins au Xème siècle. Il fut longtemps l'unique voie de passage sur la Boulogne tout au moins sur le territoire de Rocheservière. Il est composé de 4 arches de style roman dont la voûte est en plain cintre et les pierres taillées placées en berceau, style d'avant le XIIème. La 5ème arche coté moulin est de style gothique avec sa voûte en ogive, en arc brisé, restaurée sous cette forme au lendemain de la révolution.

  • Hôtel Porteau
    Aussitôt la fin de la guerre de cent ans (1453), les rois de France réorganisent les routes du pays, puis la poste aux chevaux qui offre toutes les 4 lieues (16 Kms) des relais pour manger, dormir et changer de monture. Et rapidement apparaissent des ouvrages pratiques pour les voyageurs. Autour du château féodal se regroupent de nombreuses demeures, tel l'hôtel Porteau situé dans le centre de Rocheservière. Il date du XVIème siècle, mais la tradition orale cerviéroise le fait remonter à l'époque de Jeanne d'Arc au XVème. Il fut en partie épargné par la Révolution mais a conservé de vastes cheminées et un escalier en granit. Les multiples ouvertures du bâtiment devaient être à l'origine à meneaux. Cet ancien relais de diligences et la poste aux chevaux appartenait à la famille Porteau d'où il tire son nom



IV.c. Architecture sacrée


  • Le Prieuré Saint Sauveur. :

    Ancien prieuré des moines de St Gildas, ce site est notamment constitué d'une chapelle du XIIIème siècle possédant un retable du XVIIème siècle en voie de classement comme monument historique, l'ancien cimetière médiéval désaffecté et une maison d'habitation qui était autrefois logement des moines du prieuré St Sauveur.

    La chapelle actuelle restante correspond au chœur de l'église Saint Sauveur. Une nef unique se terminait alors par un clocher à 8 pans couvert en ardoises et haut de 30 m. mais elle fut brûlée le 6 avril 1568 pendant les guerres de religion, puis détruite en grande partie pendant la tourmente révolutionnaire. Pourtant après l'effondrement de l'église Notre Dame, située dans le quartier dit aujourd'hui « le Pilori », la paroisse Saint Sauveur accueille pendant de nombreuses années la population entière de Rocheservière.

    La chapelle est par la suite utilisée par les moines du prieuré. À son tour, endommagée par le temps, la nef de l'église Saint Sauveur est démolie vers 1860.
    Le Retable : XVIIème siècle, en pierre polychrome, dans la chapelle St Sauveur:

    Le chevet de la chapelle abrite un retable dont le panneau central, sculpté, composé de trois parties : à gauche une statue de Marie avec Jésus enfant, à droite une statue de Joseph, et au centre, une scène en bas relief relatant la Transfiguration, épisode bien connu de la vie du Christ. De chaque côté du bas-relief, des statues de saints sont placées dans des niches. A droite se trouve la statue de Joseph et à gauche celle de la Vierge à l'enfant. Ce retable est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.



Citation :

Sources
- Site de la Rocheservière
- Archives de Vendées
- Patrimoine Cervierois 1
- Patrimoine Cervierois 2
- Wikipédia
- Famille de Volvir
Citation :

Historique du Fief :
- Octroyé le 16 Août 1457, à Ventreachoux, comme seigneurie de mérite.

_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: [Seigneurie] Rocheservière - Ventreachoux   Lun 18 Nov 2013 - 20:09

Citation :
Nous, Leah Melani, dict Sylvestre, Maréchal d'Armes de France,

A toutes et tous que la présente liront ou entendront,

Salutations !

Par la présente, faisons savoir :

Qu'en vertu des textes & coutumes héraldiques, messire Ventreachoux est élevé au rang de Seigneur de Rocheservière.

Qu'il portera de gueules à la croix partie d'or et de sable.

Soit d'après dessin :



Pour que nul ne remette en question cet écrit, nous y apposons notre sceau.



Fait le 16 Aout de l'an d'Horace MCDLVII en la chapelle de Saint Antoine le Petit.

_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Seigneurie] Rocheservière - Ventreachoux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Seigneurie] Rocheservière - Ventreachoux
» [Seigneurie de la Roche sur Yon] Beaulieu sous la Roche
» [Seigneurie de Bressuire] Le Petit Puy
» [hrp] recherche fief seigneurie Montdoubleau
» Un cadeau pour sa Seigneurie le Duc de Serramire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château du Comté du Poitou :: COMTE DU POITOU :: Hérauderie :: Fiefs du Poitou-
Sauter vers: