Château du Comté du Poitou

Forum issu des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Seigneurie] Esnandes - Xedar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: [Seigneurie] Esnandes - Xedar   Mar 19 Nov 2013 - 0:09

ESNANDES


- -


I. HÉRALDISME
Fief Seigneurial

Blasonnement: "Écartelé : aux I et IV fascé d'argent et d'azur de huit pièces, aux II et III de cinq points d'or équipolés de quatre d'azur"

Seigneur actuel: Xedar

Ancien(s) seigneur(s):-


II. PRÉSENTATION
Ancien(s) nom(s) : Esnenda - Esnempda

Rang Historique : seigneurie mouvant de la principauté de Taillebourg.

Situation géographique: Sur la côté, en face de l'Île de Ré.
Esnandes est avant tout une commune maritime. Son littoral est formé de falaises vives qui surplombent la baie de l’Aiguillon que les eaux de l'océan viennent saper lors des grandes tempêtes hivernales, et de falaises mortes où celles-ci rappellent l'ancien rivage du golfe des Pictons. Ses falaises blanches sont issues du calcaire du Jurassique ancien et terminent la table calcaire de la plaine de l'Aunis à laquelle Esnandes fait partie.




Étendue du Fief :-


III.HISTORIQUE

  • On ne trouve la première trace écrite d’Esnandes qu’en 990 dans un cartulaire de Saint-Cyprien de Poitiers où il est question d’un «moine et d’un port Snenda-Espnanda».

  • Esnandes fut une des premières seigneuries de l'Aunis. Les premiers seigneurs connus sont ceux de Châtelaillon et de Surgères. En l‘an 1000 l’autorité publique appartenait au comte du Poitou. En 1137, Guillaume X, duc d'Aquitaine, la donna à l'abbaye de-Saint-Jean-d'Angély.

  • Au XIIème siècle, les Lusignan étaient aussi seigneurs d’Esnandes. Ils étaient deux frères qui, après avoir été battus par les Turcs et avoir perdu le royaume de Jérusalem, devinrent rois de Chypre en 1186 et 1191 avant de revenir à Esnandes. C’est pourquoi on trouve une « rue de Chypre » à Esnandes. Il est question d’un moulin à Esnandes en 1089, d’un marchand d’Esnandes en 1137 et du commerce du vin à partir de petits ports.

  • Letice de l’ancienne maison des Rançons, Seigneurs de Taillebourg, étoit au douzième siecle Dame d’Esnandes. En 1229, Hugues l’Archevêque, Seigneur de Partenay & de Taillebourg, donna la Terre d’Esnandes à Geofroi d’Ancenis & à Eleonor sa femme, en échange de la huitième partie qu’ils prétendaient sur la Terre de Taillebourg & la Vicomté d’Aunay.

  • La Seigneurie d’Esnandes passa dans la maison de Vivonne par le mariage de Catherine fille de Geoffroi d’Ancenis avec Regnaud de Vivonne. Isabeau petite fille de Regnaud et fille de Savari de Vivonne et de Jeanne d’Aspremont possédait Esnandes en 1413, lorsqu’elle fît une enquête dans laquelle on traite plusieurs questions touchant le parage. Il paraît qu’il y avait une contestation pour raison de la mouvance de la terre d’Esnandes : on la supposait membre autrefois de la Terre de Taillebourg donnée par partage, il y avait 140 ans à Eleonor de Taillebourg, femme de Geoffroi d’Ancenis et tenue en parage, du Seigneur de Taillebourg, & sous l’hommage de Taillebourg au Roi.

  • En 1470, Esnandes fut érigé en Comté, par lettres patentes ; mais cette érection n’eut point d’effet. A la même époque, la terre et châtellenie d'Esnandes avec tous les droits en dépendant appartenait au Duc de Penthièvre. Il rendait hommage lige pour cette seigneurie à François de la Trémoille, prince de Talmont et comte de Taillebourg.





IV.MONUMENTS

IV.a.Vestiges préhistoriques et antiques
Des silex taillés ont été trouvés lors du creusement du fossé anti-char pendant l’occupation. Des fours à sel gaulois ont été révélés en 1988 derrière l’église, datant d’environ 700 avant J.C.. Une villa gallo-romaine à la pointe Saint-Clément et un habitat gallo-romain à murs épais ont aussi été reconnus.

IV.b. Architecture civile


  • Château d'Esnandes
    On ne sait pas à quelle époque un seigneur d’Esnandes se fit édifier un premier château en ce lieu. (...) Les bâtiments actuels peuvent
    être datés des XVIIe et XVIIIe siècles. Par un grand portail constitué d’une vaste arche de pierre formant porte cochère accompagnée, à côté, de sa porte piétonne, on pénètre dans une immense cour autour de laquelle s’étagent, à main droite, les communs du château. On y remarque l’écurie avec son ancienne porte d’entrée en plein cintre. En étage, sont visibles les « trous » à pigeons. A main gauche, l’ancien logis du régisseur, est actuellement en ruine. Au milieu de cette immense cour, derrière un petit jardin d’agrément, se situe le château proprement dit : une vaste maison de maître à l’étage couverte de tuiles, bien proportionnée mais simple, aussi simple que les maisons de bourg, mis à part quelques motifs sculptés sous les
    fenêtres de l’étage. Le gros escalier de pierre hors d’âge situé à côté, donne accès à un grand jardin clos de murs.

  • Les Moulins
    Le moulin du port, ou moulin du havre, est l’un des deux anciens moulins seigneuriaux d’Esnandes encore visibles. Reconstruit à la fin des guerres de
    Religion, il conserve de nombreux graffitis de cette époque. Il est édifié en « grisons », pierres étrangères à la région qui proviennent du lest des nombreux bateaux nordiques venus au Moyen-Age charger du vin ou du sel au petit port d’Esnandes.




IV.c. Architecture sacrée


  • Le prieuré Saint-Martin ou église Saint-Martin (XI et XIIe s.) :
    Le prieuré Saint-Martin ou église Saint-Martin, dépendait dès 1029 de l'abbaye Royale de Saint-Jean-d'Angély. L'édifice primitif construit aux XIe et XIIe siècle a été reconstruit, fortifié XIVe siècle puis remanié encore plusieurs fois. Il a été inscrit monument historique en 1840.
    Portail de l'église Saint-Martin. La façade garde sa base romane du XIIe siècle qui est surmontée d'un crénelage et encadré par deux échauguettes qui forment un ensemble complet de mâchicoulis sur consoles. Le clocher est une tour carrée percée d'étroites fenêtres. Un escalier à vis en donne l'accès ainsi qu'au chemin de ronde muni de crénelages, de mâchicoulis et de bretèches. Le mur Est est percé de trois fenêtres. Il s'ajoute à ce dispositif de défense une poterne et un fossé. La nef est voutée d'ogives qui reposent sur des colonnes et forme trois vaisseaux et cinq travées avec chevet plat.
    Les deux sacristies sont derrière les autels latéraux, de style gothique flamboyant.



Citation :

Sources
- Plan Local d'Urbanisme
- Histoire Passion 1
- Histoire Passion 2
- Wikipédia
- Périgny : Esnandes
- Le Clos de Beauregard
- Statistique du département de la Charente-Inférieure
Citation :

Historique du Fief :
- Octroyé le 13 juillet 1459, à Xedar, comme seigneurie de mérite par Datan, Comte de Poitou.

_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: [Seigneurie] Esnandes - Xedar   Mar 19 Nov 2013 - 0:10

Eragon. a écrit:
Nous, Perrinne de Gisors-Breuil, Roy d'Armes,

A toutes et tous que la présente liront ou entendront,

Par la présente, après consultation du collège héraldique, faisons acte de la demande de Messire Datan l'épervier , Comte régnant du Poitou, quant à l'octroi d'une Seigneurie de Mérite se trouvant sur les terres du Poitou Sise au fief nommé Esnandes , à Messire Xedar.

Après recherches héraldiques dument entérinées, le Fief d'Esnandes est bien Seigneurie de Mérite du comté du Poitou.

Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à la dicte Seigneurie est Écartelé : aux I et IV fascé d'argent et d'azur de huit pièces, aux II et III de cinq points d'or équipolés de quatre d'azur. , soit, après dessin :




Qu'afin que nul ne puisse contester la vigueur et l'autorité de la présente, apposons notre scel.

Faict le treizième jour du mois de Juillet de l'An de Grasce Mil Quatre Cent Cinquante Neuf.

_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Seigneurie] Esnandes - Xedar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Seigneurie] Esnandes - Xedar
» [Seigneurie de la Roche sur Yon] Beaulieu sous la Roche
» [Seigneurie de Bressuire] Le Petit Puy
» [hrp] recherche fief seigneurie Montdoubleau
» Un cadeau pour sa Seigneurie le Duc de Serramire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château du Comté du Poitou :: COMTE DU POITOU :: Hérauderie :: Fiefs du Poitou-
Sauter vers: