Château du Comté du Poitou

Forum issu des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Haute Trahison] Kiriell (01/08/1462)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lhouise
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 3630
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: [Haute Trahison] Kiriell (01/08/1462)   Dim 3 Aoû 2014 - 11:51

4-IdP-Lh – Kiriell – 01/08/1462


Lhouise - Acte d'accusation a écrit:

[ - Procès opposant le Comté du Poitou à Kiriell de la Rose Noire [ IG : Kiriell ] - ]

Procès ouvert suite à la demande du Comté du Poitou, en date du 1er août 1462, sous le règne de Sa Grandeur la Comtesse Icie de Plantagenêt [ IG : Icie ], dans le cadre de la coopération judiciaire avec le Grand-Duché de Bretagne.

Procureur : Lhouise [ IG : Lhouise ]

**********

Traité d'Alliance entre le Comté du Poitou et le Grand-Duché de Bretagne en date du 30 du mois de Juin de l'an de grâce MCDLXI
[ ... ]
Partie IV : Entente judiciaire
Article 1 : En cas d'infraction commise par un ressortissant du Grand-Duché de Bretagne ou du Comté du Poitou, la juridiction compétente demeure celle du lieu où a été commise l'infraction, au regard du droit en vigueur dans cette contrée.
[ ... ]
( http://chancellerie-poitou.forum2jeux.com/t844-bretagne ) [ accessible sans s'inscrire ]

**********


Motif de l'accusation : Haute Trahison

Le Sieur Kiriell de la Rose Noire, Procureur du Comté du Poitou au moment des faits, est accusé de Haute Trahison pour :
- avoir volé La Grand'Goule, caraque comtale poitevine,
- avoir enlevé plusieurs personnes :
+ un noble poitevin qui était de surcroît Commissaire au Commerce au moment des faits, le Vicomte Motep, Vicomte de Châtelaillon, Seigneur de Civray et Seigneur du  Langon [ IG : Motep ],
+ un commandant de l'Ost Poitevin, Roxannedeblack [ IG : Roxannedeblack ],
+ deux Rochelais : sieurs Forcehung [ IG : Forcehung ] et Jobom [ IG : Job0m ],
- avoir détourné des fonds par le biais d'un mandat confié au sieur Gerfanion [ IG : Gerfanion ] et destiné à l'achat de pierre et à la vente de sel pour une valeur totale de 4015,00 écus.



Selon la Coutume Poitevine :
- Un bon père de famille s'abstiendrait-il d'une telle conduite ? OUI
- Si cette conduite se généralisait à la population, la communauté en pâtirait-elle ? OUI


*** Extrait de la Coutume Poitevine justifiant la mise en accusation ***

De la Coutume Poitevine

I - Du Comté du Poitou
A. Des statuts du Comté
[ … ]
2-De l'ordre et de la justice

La justice au Poitou est coutumière.

Afin de connaître le fonctionnement de la coutume, gardez à l'esprit ces trois questions :
Un bon père de famille s'abstiendrait-il d'une telle conduite ?
Si cette conduite se généralisait à la population, la communauté en pâtirait-elle ?
L'acte a-t-il fait jurisprudence ?

Si à l'une au moins de ces trois questions, vous pouvez répondre "oui" quant à ce que vous vous apprêtez à faire... Ne le faites point, ou bien redoutez que le bras de la justice poitevine ne s'abatte sur vous.
[ … ]

II - Les Coutumes pénales
[ … ]
6-De la haute trahison
Tout acte commis par une personne physique ou morale assujettie au Comté et qui lui porte préjudice au sens large.

Le fait d'être membre d'une institution du Comté entraine de fait cette assujettissement.
[ … ]

*** Fin de l'extrait de la Coutume Poitevine ***
( http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2138316 )


Exposé des faits :
Aux aurores du vendredi 25 juillet 1462, le sieur Kiriell, aidé du sieur Gerfanion et de sa femme Clara de Lavilette dite Lafée [ IG : Lafeedulogis ], a volé la caraque comtale poitevine La Grand'Goule en la désamarrant du port de La Rochelle. En effet, le Sieur Kiriell,  n'avait pas l'autorisation de Sa Grandeur la Comtesse Icie de participer à la mission commerciale pour laquelle s'était vu mandater le sieur Gerfanion.
Par cette action, le sieur Kiriell a privé de leur liberté de mouvement quatre Poitevins présents à bord au moment du désamarrage : le Vicomte Motep, le commandant Roxannedeblack, les sieurs Forcehung et Jobom.

Les témoins appelés seront Sa Grandeur la Comtesse du Poitou Icie de Plantagenêt, le Vicomte Motep, Dame Brunehaut Bailli du Poitou [ IG : Brunehaut_ ] et Messire Pandemie Prévôt du Poitou [ IG : Pandemie ].
Le parquet poitevin est représenté par le Procureur Lhouise.
Le jugement sera rendu par le Juge Kiklan [ IG : Kiklan ].

L'accusé peut faire appel à un avocat s'il le souhaite. Il pourra en trouver un auprès des Avocats du Dragon :
http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=4831


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lhouise
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 3630
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: [Haute Trahison] Kiriell (01/08/1462)   Sam 23 Aoû 2014 - 9:02

Kiriell - Première plaidoirie de la défense a écrit:

       *kiriell venait d'assister aux mises en accusation pour trahison de son cousin gerfanion et son épouse laféedulogis et le procureur de Bretagne venait à présent de lire l'acte d'accusation pour haute trahison à son encontre*

       Votre honneur, dame procureur, dames et sieurs je suis bien kiriell de la rose noire, dict kiriell et ex sujet poitevin.
       J'étais en effet, au moment des faits reprochés, haut fonctionnaire du Poitou et la comtesse Icie m'avait chargé de la procure Poitevine.
       A la demande du Conseiller Au Commerce, le comte Motep, et sur accord de la comtesse Icie et son conseil, mon cousin gerfanion de la rose noire, mon épouse Lafée de la rose noire, le commandant Roxannedeblack, le poitevin Jobom sont monté à bords de la grand'goule pour une mission commerciale.
       Le comte Motep et la comtesse étant incapables de constituer un équipage digne de ce nom, j'ai donc contacté personnellement le sieur Forcehung, entre autres et en urgence, sujet poitevin, pour lui demander de monter sur le navire aussi en vue d'un voyage d'une durée indeterminée et la destination inconnue, ce qu'il a accepté de faire.
       le sieur Forcehung ne peut donc en aucun cas être considéré comme enlevé, puisqu'il est monté de son plein gré et en pleine connaissance de cause et nullement donc pour la mission commerciale dont fait état le procureur du poitou, nouvellement nommée et donc visiblement pas au courant des faits qu'elle instruit.
       S'agissant du comte Motep, son incompétence notoirement connue à fait qu'au lieu de se retrouver à Terre comme il l'aurait du l'être, il s'est retrouvé embarqué sur le navire avec nous.
       en effet, il a raté une première montée à bords, puis s'est retrouvé bloqué par méconnaissance évidente des règles de base de la navigation, pourtant lui même ayant été capitaine de navire... mais bon, bref, il a déjà retardé le départ tant et plus et totalement raté cette mise en place de la mission commerciale dont il avait le charge.
       Nous ne pouvons donc en aucun cas être rendu responsables de son incompétence !
       Concernant à présent le commandant roxannedeblack et le poitevin Jobom, ils ont embarqué pour 10 jours de mission afin d'être membres d'équipage de la Gran'goule, ce qu'ils ont été et pour moins de temps que prévu !
       ils n'ont donc pas été enlevés, et ont grace à moi, et moi seul ! été mis en sécurité en sol Breton alors même que la comtesse Icie à commandité une tentative de meurtre à l'égard de ces passagers en ordonnant au Grand Duc de couler le navire alors au port de Brest, Amarré et dont les passagers faisaient leurs bagages pour déscendre comme il était prévu. Sur ce dernier point, nous y reviendrons plus tard.

       Je refuse donc les accusations d'enlevement, puisque tous sont monté de leur plein gré, sans contrainte et que j'ai seul, avec l'aide cependant de ma famille, assuré leur sécurité contre la tentative de meurtre dont ils ont fait l'objet.

       Pour ce qui est du navire. Les commandes ont été remises à mon cousin Gerfanion, par Motep, alors capitaine du navire et ce sans contrainte, sans menace, sans arme et sur validation de la décision par la comtesse Icie notamment !
       Mon cousin ensuite m'a remis les commandes car il n'a pas les connaissances maritimes necessaires à faire naviguer un tel batiment, ce dont personne jusque là ne s'est inquiété d'ailleurs pour la petite histoire !
       Il n'aurait donc pas pu assurer la sécurité des passagers et notamment mon épouse, c'est donc en personne sensée et intelligente qu'il est, qu'il m'a donné les commandes.
       Nous n'avons pas volé la grand'goule, elle nous a été donné et NOUS avons assuré sa sécurité aussi en la plaçant au port de Brest et la défendant des attaques sournoises dont elle a été victime.
       Nous sommes en tractation pour sa restitution et alors même que la comtesse fait silence et ne répond pas à mes demandes pour les conditions de restistution, elle m'accuse de ne pas la lui rendre !!!!!
       Je refuse donc l'accusation de vol, puisque c'est un emprunt en fait, qu'elle est toujours au port de Brest et attend comme moi que la comtesse et le conseil comtal se reveillent !

       Concernant le mandat qui a été confié à mon cousin Gerfanion.
       il lui a été remis par le comte Motep, avec l'aide de dame brunehaut, bailli du Poitou, sans le connaitre, sans lui demander plus d'explications etc.
       C'est donc là encore, de l'incompétence notoire, de la négligence totale dont sont coupables Motep, Brunehaut et la comtesse Icie, sachant en plus que le commandant Roxannedeblack, elle connue, du moins je l'espère de la chef des armées du Poitou et l'ex capitaine Motep, était du voyage et pouvait largement assurer la sécurité du sel et des écus !
       Ce mandat, nous l'avons et personne ne nous a demandé de le rendre, quoi qu'il faudrait pour celà que nous rentrions en Poitou, ce qui ne semble pas leur priorité !
       Que faire donc ?
       nous le surveillons et veillons à sa sécurité comme à celle du batiment la grand'goule !

       Concernant le fait que j'étais procureur et suis partit sans autorisation, là, je dis oui !
       je suis coupable et ne le nie pas.

       Je demande donc à la Comtesse Icie de nous donner les moyens de rendre le navire, le mandat, ramener les Poitevins en sécurité et puisque le procès semble plus important que le reste et notamment la sécurité de ses sujets qu'elle a tenté d'assassiner, j'accepte la culpabilité mais demande à ne pas faire de prison et n'avoir qu'un écu symbolique d'amende, le reste étant sujet à la négociation de la restitution des biens du Poitou.

       Je rappelle enfin à tous ici présent en sol Breton !
       Le comte Motep, soudain pris d'un forte colique et empestant tant le navire que même les rats le quitaient, nous à contraint à accoster en urgence à Brest pour éviter la mort par asphyxie des membres à bords.
       Pout assurer la sécurité de nos passagers, la famille de la rose noire n'a pas hésité à venir en rade de Brest !
       Le grand duc, le chef de Port de Brest nous ont donné l'autorisation d'accoster !
       Puis ils ont fait feu sur notre navire alors même que l'équipage préparait sa descente.
       Pour le bien de l'équipage.
       Par la demande des dieux en personnes.
       nous sommes en Bretagne !
       Et par traitrise, infame complot, minables tractations, nous sommes en procès !

       Je suis Kiriell de la rose noire, sujet Breton actuellement et capitaine du navire de guerre la grand'goule.
       je suis dans un pays indépendant, qui a ses propres règles, différentes de celles du petit jean de ceste le Français à l'accent prononcé, intéressé uniquement par les catins dont celles de la noblesse du Poitou.
       Je suis coupable d'avoir voulu mettre les Poitevins devant l'évidente incapacité de sa noblesse et son conseil à gérer ses biens.
       Je suis coupable en tant que capitaine de placer la vie de mes passagers avant la mienne.
       Je suis coupable d'écouter les dieux.

       si vous estimez que celà mérite cette mise en accusation, alors honnorables juges du grand duché de Bretagne, de mon nouveau pays, condamnez moi et j'en asssumerais comme je l'ai toujours fait la sentance que je considèrerais comme divine !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lhouise
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 3630
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: [Haute Trahison] Kiriell (01/08/1462)   Ven 12 Sep 2014 - 22:59

Lhouise - Réquisitoire de l'accusation a écrit:

*Les trois mêmes témoignages écrits portés aux procès de Lafeedulogis et de Gerfanion, l'étaient également à celui du sieur Kiriell.*



***** Témoignage du Vicomte Motep [ IG : Motep ], Commissaire au Commerce poitevin aux moments des faits *****

Votre honneur le bon jour. Merci au procureur de me donner la chance de faire passer ses quelques mots devant le tribunal. Je m'excuse par avance auprès de la cour de ne pouvoir témoigner en personne, car malheureusement mon corps n'a point eu le temps de ce remettre du pénible périple que mes compagnons d'infortunes et moi mêmes avons pu vivre, comme vous le savez et je dois me reposer encore en mon domaine.

Je vais tâcher de vous relater les faits avec exactitude. Tout commença le 24 juillet quand le comté nomma Gerfanion pour une mission commerciale en lui fournissant un mandat comtale de 3000 écus et de 50 boisseaux de sel le tout d'une valeur de 4000 écus.
Ce dernier fût nommé également capitaine de la caraque comtale, comme c'était souvent le cas pour ce genre de mission. Puis c'est la que le drame commença le 25 juillet au matin en voulant descendre de la caraque comtale Poitevine "La Grande Goule" je me suis fais molester par mes geôliers présents au tribunal, Kiriell, Gerfanion et Lafeedulogis maintenant auto-proclamée Ladypirate, c'est vous dire son envie de semer la violence et faire le mal.

Une fois en incapacité de me défendre, je me suis vu jeter à la cale tel un animal.
Quand j'ai refusé de tirer les bords pour manœuvrer cet important bâtiment de guerres j'ai été enchaîné. Il m'était impossible de quitter la cale, ni même de sentir le soleil sur ma peaux jusqu'à ma sortie au port de Brest. Pour vous dire je n'ai nulle idée du temps que j'ai passé enfermé, je peux juste vous dire que cela ma parut être une éternité, j'en ai prié Aristote de mettre fin à mon calvaire.

Mais aujourd'hui je l'en remercie de m'avoir tenu en vie pour me permettre de témoigner face à mes geôliers.

Votre honneur pardonnez-moi.
Je souhaite que justice soit faite, que la caraque poitevine redevienne possession Poitevine, que les marchandises et les écus du mandat revienne au Poitou. Que les traîtres qui ont cru à l'heure de gloire pourrissent durant le plus longtemps possible au fond des geôles telle les rats qu'ils sont !

***** FIN du témoignage du Vicomte Motep *****



***** Témoignage de Chidelric de Haguenau [ IG : Chidelric ], Conseiller comtal du Poitou, sollicité par Sa Grandeur la Comtesse Icie puisqu'elle-même ne souhaite témoigner pour raisons éthiques *****

Ce matin du 25 juillet, la caraque "La Grand'Goule" devait partir en mission pour le comté et répondre à un échange commercial.
Le temps de charger les marchandises, de laver le pont et tout ce qui doit être fait pour préparer un bateau, l'équipage était monté et Messire Motep avait donc cédé les commandes à Gerfanion, détenteur d'un mandat comtal pour les transactions commerciales.
Il y avait donc à bord, l'équipage et des passagers prévus:
Gerfanion, Lafeedulogis, Forcehung, Job0m, commandant Roxannedeblack.

Messire Motep, alors CAC du Poitou, s'apprêtait à descendre.
Le sieur Kiriell, alors procureur, avait reçu l'interdiction formelle de quitter le Poitou , il n'aurait donc dû en aucun cas monter sur la caraque.  

Quelle ne fut pas la surprise de messire Motep en comprenant que le bateau avait levé l'ancre sans qu'il n'ait eu le temps de descendre.
Il se rendit à la cabine du capitaine et pu prendre connaissance de l'affiche suivante :

---------- Extrait du courrier de Motep étant parvenu à Pandemie, Prévot du Poitou, et exposé en Salle du Conseil Poitevin ----------

Vous êtes à bord du bateau : La Grand'Goule

Ce bateau est de type Caraque de guerre, ce qui lui permet d'être performant en navigation maritime.

Message du capitaine du bateau

navire de "la rose noire"
ce navire a été réquisitionné par la rose noire et appartient désormais à Kiriell, gerfanion et lafée de la rose noire.
direction les mers du sud et plus il y aura de membres d'équipage, plus nous irons vite
plus nous irons vite, plus vite vous pourrez aller à terre et vous nourrir !

donc déjà force, accepte la demande pour être membre d'équipage à la cabine de pilotage, en bas de l'information.
les autres, restez membres, sinon, vous n'êtes pas prets de revoir la terre.
si vous voulez changer de vie, c'est le moment, rejoignez la rose noire !

capitaine kiriell

---------- FIN de l'extrait de courrier ----------

Le vicomte Motep fut rejoint par Forcehung, le commandant Roxannedeblack et Job0m, tous saisis de surprise par ce départ. Et messire Motep n'avait en aucun cas prévu de partir. Il n'avait prévu aucun sac pour son change, sa nourriture, ni des écus.

Ils purent nous prévenir à temps avant d'être jetés en cale et emprisonnés.

Gerfanion possédait un mandat comtal qui contenait:

3013 écus
50 boisseaux de sel

Et devait servir à l'achat de pierres.
Outre cela, il précisait également que 80 écus seraient remboursés au comté du Poitou au retour.

Ce mandat comtal était signé:
"Fait par Brunehaut et Motep, respectivement Bailli et CAC du Poitou le 22 Juillet 1462."

Nous témoignons donc, des forfaits de ces traîtres: Kiriell, Gerfanion et Lafeedulogis

- Vol de La Grand'Goule, caraque comtale poitevine,
- Enlèvements,
- Détournement de fonds par le biais d'un mandat confié au sieur Gerfanion.

Que justice soit faite !


Chidelric de Haguenau
Capitaine du Poitou

Poitiers, ce 8/8/1462

***** FIN du témoignage de Chidelric de Haguenau *****



***** Témoignage de Brunehaut de Navarot [ IG : Brunehaut_ ], Conseillère comtale du Poitou *****

Vostre Honneur,

Je suis le Bailli poitevin qui signa, aux côtés du CaC Messire Motep, le mandat comtal confié à sieur Gerfanion. En ce 22 juillet 1462, je confiai la somme de 3013 écus à un homme de bonne volonté, du moins le pensai-je. Des écus destinés à l'achat de pierres, achat important pour notre parc minier. Messire Motep, de son côté, a fait transférer des boisseaux de sel permettant d'offrir plus de liquidités pour acheter la quantité de pierre définie: 275 quintaux.
Nous apposâmes nos signatures pour authentifier le document et le confiâmes à sieur Gerfanion qui très rapidement se révélerera être un traître.
A ce jour, ledit mandat numéro '1434708' a été entièrement vidé par le pirate preneur d'otages.

*sort ses parchemins et dépose copie du mandat vidé de ses écus et de ses boisseaux de sels*

---------- Copie du mandat ----------

Mandat numéro '1434708'

Contrat :

Mandat confié à Gerfanion pour effectuer une transaction commerciale entre le Comté du Poitou et le duché de Touraine.

Mandat contenant:

3013 écus
50 boiseaux de sel

A vendre:

50 Bsx de sel à 20 écus HT

A acheter:

275 Qtx de pierre à 14.3 HT

Taxe à réclamer:

80 écus, qui seront à rembourser au comté du Poitou par don.


Mandat à rendre avec:

0.75 écus
275 Qtx de pierre


Fait par Brunehaut et Motep, respectivement Bailli et CAC du Poitou le 22 Juillet 1462.
Inventaire des marchandises :

Encombrement : 0

#Nom
0,05 écus

---------- FIN de la copie du mandat ----------

Vous remarquerez qu'il a été bon prince: il dote le Comté d'une commission pharaonique de cinq malheureux deniers. Quelle bonté d'âme en ce pirate.
J'espère que la justice pourra faire rendre gorge, et surtout contenu de la bourse, à cet infâme personnage qui a trahi la confiance du Conseil et des Poitevins.

Brunehaut de Navarot
Bailli du Poitou

Faict à Poitiers le 10 août 1462.

***** FIN du témoignage de Brunehaut de Navarot *****





***** REQUISITOIRE DE L'ACCUSATION *****


Nous rappelons que ce procès oppose le Comté du Poitou à Kiriell qui avait résidence et propriété à La Rochelle au moment des faits, dans le cadre de l' « entente judiciaire » du Traité d'Alliance entre le Comté du Poitou et le Grand-Duché de Bretagne en date du 30 du mois de Juin de l'an de grâce MCDLXI.
[ http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=85476540#85476540 ]


Votre Honneur,
Nous nous étonnons, d'entendre le sieur Kiriell annoncer que son cousin Gerfanion n'aurait pas eu, aux moments des faits, les connaissances nécessaires pour naviguer.
Nous nous étonnons de cela car le sieur Gerfanion, il n'y a pas si longtemps encore, était le propriétaire et capitaine d'un bateau qu'il a revendu à la ville de Niort. Un Capitaine qui ne saurait pas naviguer, ça serait bien la première fois que nous entendrions pareille chose.

Mais laissons-nous tenter de croire quelques instants le sieur Kiriell.
Et faisons comme si son cousin présentait effectivement des compétences limitées en navigation...
Donc sachant cela, le sieur Kiriell, de par son mandat comtal au moment des faits, ne se serait pas le moins du monde inquiété de le laisser partir ainsi pour une mission commerciale ? Et de plus, accompagné entre autres personnes, par sa femme Lafeedulogis ?

Nous décelons là une ambiguïté dans le discours du sieur Kiriell.
Le sieur Kiriell, en tant qu'honnête Haut Fonctionnaire Poitevin et en tant que mari aimant, aurait dû réagir quand il a été question de confier les commandes à un incapable disons-le, tel qu'il nous présente son cousin.
Le sieur Kiriell n'a rien dit. Il a préféré laisser faire.

Pourquoi n'a-t-il rien dit, Votre Honneur ?
Parce que le sieur Kiriell fomentait dès lors le vol de la Grand'Goule. Dans sa tête avait déjà germé au moment-là l'idée qu'il allait s'en emparer et que cela allait être pour lui un objet de tractations et d'odieux chantage avec le Poitou qu'il allait hautement trahir.


Maintenant, si nous prenons la version des compétences avérées en navigation du cousin Gerfanion, ex-capitaine-propriétaire d'un bateau revendu à une ville poitevine, Nous nous demandons comment et pourquoi un Capitaine en capacité d'assurer la sécurité des passagers laisse les commandes à un autre, alors que ce n'est pas ce à quoi il s'était engagé.
L'appât du gain il nous l'a dit pendant son procès. Sûrement faire plaisir à son cousin Kiriell en lui laissant les commandes. Ou alors contraint par celui-ci de les lui donner. Nous n'y étions pas et eux seuls savent exactement comment cela s'est passé.
Mais ce que Nous, nous voyons là, c'est que le sieur Kiriell a été l'un des membres actifs de ce vol d'un navire comtal poitevin. Il n'avait rien à faire sur ce bateau. Il est allé à l'encontre des ordres reçus par Sa Grandeur la Comtesse Icie.


Quant aux otages, Nous le redisons, comme nous avons pu le dire aux autres procès, Votre Honneur, ils étaient présents pour une mission comtale commerciale avec la Touraine. Ils ont été privés de leur liberté, puisque Kiriell et ses acolytes leur ont fait subir un déplacement maritime qui n'était pas celui prévu, les traitant comme de vulgaires marchandises et les faisant débarquer en un lieu où ils n'avaient pas prévu d'arriver, ni l'envie d'y rester. Voyez cette lettre que m'a fait parvenir le sieur Forcehung où la vie qu'il décrit sur place ne semble pas l'enchanter.


---------- LETTRE du sieur FORCEHUNG ----------

Expéditeur : Forcehung
Date d'envoi : 06/08/1462 - 01:32:38
Titre : Re: Procès Kiriell, Lafeedulogis, Gerfanion

Bonsoir Dame procureur,


Merci pour votre lettre.

Ok je pourrai éventuellement relater de ce qui s'est passé sur le bâteau.
Mais pas avant plusieurs jours.


Merci pour votre compassion..... car la vie est très rude ici : les tavernes sont vides.
Les femmes sont des "dort tôt"


Bien à vous
Force, Ex de tout

---------- FIN de la lettre ----------


Cette mission commerciale qui devait originellement porter les Poitevins volontaires 10 jours hors de leur foyer les aura menés finalement presque un mois hors de chez eux, avec ce vol de la Grand'Goule par les trois traîtres.
Et nous  mentionnons rapidement, puisque cela a déjà été évoqué dans les autres procès liés à cette affaire, que le Vicomte Motep, Commissaire au Commerce au moment des faits, n'était pas prévu dans l'effectif des membres de la mission commerciale.


Quant au mandat confié au cousin du sieur Kiriell, il a été vidé de son contenu. Seuls eux savent ce qu'ils ont fait de l'argent et du sel.


Votre Honneur, nous ne pouvons pas dire que Kiriell se soit comporté « en bon père de famille », pour reprendre les termes de notre Coutume, en dérobant une caraque appartenant au Comté du Poitou et financée grâce à l'argent des Poitevins, et sur laquelle avaient été entreposées des marchandises pour un échange commercial, ainsi qu'en prenant en otage plusieurs personnes.
Nous soulignons de plus que Kiriell était Procureur du Poitou au moment des faits et qu'en plus de devoir se comporter en bon père de famille, il se devait de respecter et de ne pas trahir le Comté du Poitou et les Poitevins.


Fait en le tribunal de Poitiers,
Pour transmission au tribunal breton,
Le 12 septembre 1462,
Par Lhouise,
Procureure du Poitou


***** FIN DU REQUISITOIRE DE L'ACCUSATION *****



*Lhouise ne se relut qu'une seule fois. Cette histoire et toutes ces heures passées à réfléchir et à écrire l'avait lessivée. Elle n'avait eu aucune nouvelle du précédent messager envoyé avec les deux premiers réquisitoires, aussi elle fit appel à un autre pour la transmission de ce dernier réquisitoire jusqu'au Tribunal du Grand-Duché de Bretagne.*


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lhouise
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 3630
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 26/04/2014

MessageSujet: Re: [Haute Trahison] Kiriell (01/08/1462)   Sam 13 Sep 2014 - 2:30

Courrier envoyé à Dôn de Kerdraon, actuelle Procureure de Bretagne

Citation :

De Nous, Lhouise du Cocon Doré, Procureure du Poitou
A Vous, Dôn de Kerdraon, Procureure de Bretagne

Le bonjour, chère collègue Procureure,

Avant toute chose, on m'a informée que vous attendiez un heureux événement. Aussi, je vous espère en la meilleure forme possible pour la lecture de ce courrier et des documents l'accompagnant.

Vous trouverez donc ci-joint les trois réquisitoires pour les procès des trois traîtres au Poitou. Je nomme : Lafeedulogis, Gerfanion et Kiriell.
Ces trois réquisitoires sont précédés chacun par trois témoignages que j'ai récoltés. Leur communication à la Cour est indispensable au bon déroulé des procès. Je vous remercie d'avance de les lire avant mes actes d'accusation.

Respectueusement,

Fait à Poitiers
Le 12/09/1462

Lhouise du Cocon Doré
Procureure du Poitou


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Haute Trahison] Kiriell (01/08/1462)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Haute Trahison] Kiriell (01/08/1462)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Haute trahison] Jesus (22/09/1459) [coupable peine de mort]
» [Haute Trahison]Trava(17/02/1462) - Appel
» [Eradiqué] [Haute Trahison] Nabil81 (19/05/56)
» [relaxée]02/01/1455-Melodie871-Haute Trahison
» Contrats Bellerive et des Compagnies Dominicaines,un Crime de haute Trahison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château du Comté du Poitou :: JUSTICE :: Bureau du Juge :: Archives :: Trahisons et hautes trahisons-
Sauter vers: