Château du Comté du Poitou

Forum issu des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Août 1462 : Icie

Aller en bas 
AuteurMessage
xedar
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 16432
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Août 1462 : Icie   Ven 1 Aoû 2014 - 17:30

Citation :




nnonce comtale : Impôts


oitevines, poitevins,

Voici les taux d'imposition pour la première quinzaine du mois d'août.

Les montants imposés par le Comté subissent une forte hausse et sont à hauteur 8 écus par champs ou élevages et 12 écus par échoppe. La somme sera intégralement reversée au comté.

Cette hausse s'explique par une augmentation globale des dépenses en prestige et par des pertes sèches occasionnés par le vol de la caraque comtale et d'un mandat comtal qui devait servir à effectuer une transaction avec une autre province.

Chaque mairie est libre de régler elle-même cet impôt au comté sur ses caisses.

Que cela soit su de tous !

Fait par Xedar au nom du conseil comtal.
Le 31 juillet 1462

_________________
https://redcdn.net/ihimizer/img804/7184/xedarprvt1.jpg
http://moe.badwaresite.www/up/moe/2010/04/02/img-202847wiix0.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xedar
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 16432
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Août 1462 : Icie   Dim 3 Aoû 2014 - 14:26

Citation :

Poitevin devant, jamais ne se rend !

ommunication comtale : cérémonie en salle du trône


Poitevines, poitevins,

A tous qui la présente annonce entendront ou liront,

Le 5 août se déroulera en salle du trône la cérémonie d'allégeance à Sa Grandeur Icie de Plantagenet.

Cette cérémonie sera aussi l'occasion de remettre leurs médailles aux champions poitevins nouvellement nommés.

Enfin, la Comtesse veut en profiter pour remercier tout les poitevins œuvrant dans une institution de notre belle province. Toute personne y participant est donc invité à venir en salle du trône ce mardi.

Rédigé par Xedar pour Sa Grandeur Icie de Plantagenet,
Le vingt-sept juillet de l’an de grâsce MCDLXII.

_________________
https://redcdn.net/ihimizer/img804/7184/xedarprvt1.jpg
http://moe.badwaresite.www/up/moe/2010/04/02/img-202847wiix0.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xedar
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 16432
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Août 1462 : Icie   Mar 5 Aoû 2014 - 22:31

Citation :

Poitevin devant, jamais ne se rend !

écret comtal : Installation soumise à autorisation


Poitevines, poitevins,

A tous qui la présente annonce entendront ou liront,

A partir de ce jour, les frontières du Poitou sont de nouveau ouvertes. Tout étranger est donc libre de voyager dans notre province comme il l'entend.

Par décret comtal, l'installation en Poitou est dorénavant soumise à l'autorisation du Prévôt des maréchaux (Pandemie). Tout étranger souhaitant s'installer en Poitou doit donc le contacter au préalable pour demander cette autorisation.

Nous en profitons pour rappeler que nul n'est censé ignorer la loi et que c'est à chacun de faire l'effort de lire les textes comtaux indiquant ce qu'il est autorisé de faire ou de ne pas faire.

Rédigé par Xedar pour Sa Grandeur Icie de Plantagenet,
Le 5 août de l’an de grâsce MCDLXII.


_________________
https://redcdn.net/ihimizer/img804/7184/xedarprvt1.jpg
http://moe.badwaresite.www/up/moe/2010/04/02/img-202847wiix0.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xedar
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 16432
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Août 1462 : Icie   Mer 6 Aoû 2014 - 15:57

Citation :

Poitevin devant, Jamais ne se rend !


nnonce comtale : nominations de conseillères comtales


Suite à la démission de Motep, du fait de son voyage contraint en bateau, et du congédiement de Kiriell, le conseil comtal voit arrivé deux nouvelles personnes en son sein.

Lhouise et Trava entrent donc au conseil.

Lhouise s'étant vu attribuer la fonction de procureur et Trava celle de connétable.

Nous en profitons pour vous signaler que Ulric est devenu Commissaire Aux Mines.


Le 6 août 1462 à Poitiers,
Rédigé par le porte parole Xedar pour le Conseil Comtal,

Citation :

Poitevin devant, Jamais ne se rend !


nnonce comtale : Grande Tribune

Suite à la démission d'Isolda. de son poste de Grand Tribun, sa remplaçante est nommée en la personne de Trava.

Le 30 juillet 1462 à Poitiers,
Rédigé par le porte parole Xedar pour le Conseil Comtal,



Citation :

Poitevin devant, Jamais ne se rend !


nnonce comtale : élections municipales


L'ensemble du Conseil Comtal félicite pour leur élection au poste de maires les dénommés Gribouillya (Poitiers), Cyphus (Thouars), Pandemie (Niort) et Spartacus60 (Saintes) et leurs souhaitons de réussir dans leur tâche et de faire honneur au vote de leurs électeurs. Que ces mandats soient bénéfiques et prospères pour les mairies concernées.

Le 30 juillet 1462 à Poitiers,
Rédigé par le porte parole Xedar pour le Conseil Comtal,

_________________
https://redcdn.net/ihimizer/img804/7184/xedarprvt1.jpg
http://moe.badwaresite.www/up/moe/2010/04/02/img-202847wiix0.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xedar
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 16432
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Août 1462 : Icie   Mer 13 Aoû 2014 - 13:10

Citation :




nnonce comtale : Taxe portuaire

Poitevines, poitevins,


Le conseil comtal pour 8 voies pour, 1 contre et 1 abstention à voté la modification du code maritime poitevin suivant l'extrait ci-dessous :
Citation :

IV – Arsenal

Une taxe comtale est appliquée à tout navire mouillant dans un port Poitevin.

Cette taxe est de 20 écus par semaine pour un navire non poitevin.
Elle est de 15 écus par semaine pour un navire poitevin et passe à 20 écus par semaine à compter de la 9ème semaine d'amarrage continu au port.

Tout Capitaine de navire ne payant pas cette taxe pourra être poursuivi devant la justice poitevine.

La construction des navires de guerre est réservée à la noblesse, poitevine ou non, sur présentation d'un dossier au conseil comtal qui devra être accepté par la majorité de ses membres.
La construction des navires marchands est ouverte à tous, sur présentation d'un dossier au conseil comtal qui devra être accepté par la majorité de ses membres.

Le montant des taxes portuaires n'évoluant pas tout les deux mois, il n'y a pas d'intérêt à le voir défini dans un décret, d’où cette intégration dans le code maritime poitevin.

L'augmentation de la taxe au bout de neuf semaine est motivé par la volonté de voir un roulement s'effectuer dans les bateaux à quai. Pour sa mise en place, l'ensemble des bateaux à quais sont considéré comme étant arrivé cette semaine.



Fait le 8 août 1462,
Par le porte parole Xedar pour le conseil comtal,



_________________
https://redcdn.net/ihimizer/img804/7184/xedarprvt1.jpg
http://moe.badwaresite.www/up/moe/2010/04/02/img-202847wiix0.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xedar
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 16432
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Août 1462 : Icie   Sam 16 Aoû 2014 - 10:54

Citation :






ilan Comtal de mi-mandat.

Poitevines, Poitevins,

Vous trouverez ci-dessous le bilan de mi-mandat du conseil comtal commençant par un mot de la Comtesse et se poursuivant par un bilan des différents conseillers.


Le mot de la comtesse.

Ce mandat avait débuté sous les meilleurs auspices cependant nous avons très vite du travailler avec des effectifs réduits et c'est malheureusement toujours le cas.
9 conseillers actifs sur 12 cela engendre du travail supplémentaire pour tous, et la difficulté de concilier de brefs moments aux monastères avec les impératifs de gestion d'un conseil.

La présence des armées Fatum et des risques occasionnés, a mobilisé nos forces. Celles ci étaient affaiblis par les nombreux séjours au monastère en cette période. Et nous tenons à remercier tous les poitevins qui se sont mobilisés lors de cette alerte.
Du simple paysan aux nobles présents en Poitou et ceux qui sont revenus spécialement en Poitou pour faire face.

Ce conseil a du faire face aussi à un événement qui nous a tous ébranlés: la traitrise d'un conseiller et de 2 complices et le vol de notre caraque de guerre "La Grand Goule".
La majorité des nobles et du conseil a choisi de négocier le retour de la caraque.

Le prestige est aussi un autre motif de souci. De gros investissements ont du être fait pour le stabiliser. Une annonce vous en a donné les raisons.

Revenons à des notes positives:
Les difficultés pour palier aux absences ont fait naitre au sein du conseil une collaboration étroite entre conseillers même si leurs domaines sont différents (économie/prévôté/justice, militaire).
Chacun a mis du sien pour écarter les dissensions et avancer sur les débats. Ce conseil travaille en bonne intelligence.

Vous avez pu lire dans des communiqués, les points abordés.
D'autres débats sont en cours:
* La santé de nos soldats
* Les soldes des militaires
* Etude de subvention pour l'élevage des moutons
* La Grande Tribune
* Le commandeur

Et quelques sujets divers liés à l'actualité.

Soyez assurés que tous nos efforts sont dirigés pour respecter vos choix.


conomie

Bilan du bailli - Brunehaut

Qu'est-ce qu'un bailli ?

C'est le conseiller comtal qui compte les écus en utilisant son boulier, patiné par les ans et les utilisations et qui éventuellement dit, non, non, on ne peut pas dépenser ceci ou cela.
C'est le conseiller comtal qui doit savoir courir après le cheptel comtal mais aussi après les Points d'Etat dans les domaines des Institutions, Finances, Justice, Communication et Commerce. Parfois cela relève du défi permanent : les érudits, selon les périodes deviennent rares.
C'est le conseiller comtal qui rédige une partie des mandats pour faciliter les échanges entre les mairies du Comté mais aussi entre le Poitou et l'extérieur.
C'est le conseiller comtal qui a pour rôle de palier à l'absence momentanée de Commissaire aux Mines : il est habilité à entretenir le parc minier du Comté. Là, c'est moins amusant que de regarder les animaux gambader, parce que dans le noir des mines ou dans la poussière des carrières de pierre, on ne distingue pas grand chose.

Finances :







Ces images montrent bien que ce dernier mois a été sous l'emprise de la menace Fatum engendrant une chaîne d'alerte à tous les niveaux dans le Comté. Cette importante part de charge sur le marché est due à la mise en sécurité des biens du Comté, procédure qu'on ne peut reprocher à l'équipe économique d'avoir suivie.
La part de la paie des mineurs est importante également d'autant que nous avons une baisse de création monétaire due au manque de pierre entraînant une volonté d'économie, décision de fermer une des mines d'or car gourmande en pierre et fer lors des entretiens, et un axe porté vers l'exportation de notre sel, devenu une monnaie d'échange intéressante.

Il est à noter une hausse de l'impact des embauches de Hauts Fonctionnaires mais ce dernier est largement compensé par l'absence de frais de corruption.

In fine, la gestion économique du Comté est réalisée avec bon sens et dans l'optique de générer des échanges tant intra Comté qu'à l'extérieur de la province.
Vous pouvez constater que la vente de notre bétail est un apport non négligeable pour les finances comtales en écus sonnants et trébuchants. C'est pourquoi, il est nécessaire de maintenir une large offre auprès de nos éleveurs.



PE? Vous avez dit PE? Mais qu'est-ce donc cette bestiole? :

La baisse du Prestige, depuis trois mois, entraîne une recherche incessante de Points d'Etat, notamment dans deux domaines, stratégiques pour le bon fonctionnement de l'administration comtale : les Institutions et les Finances.
Le Comté perd 10/15 PEI et 5 PEF par jour. Depuis quelques jours, je parviens à équilibrer les PEI grâce à la présence accrue des érudits.
Il y a eu la semaine dernière un jour particulièrement angoissant : les PEI fondaient comme neige au soleil et pas un érudit disponible à l'horizon malgré mes appels en gargote et au Castel. Je parvenais à colmater les brèches mais les réparations étant peu résistantes, au moindre rayon de soleil, c'était 5 PEI qui disparaissaient en quelques heures.
Je dois remercier dame Philorca, qui m'a épaulée en écrivant aux érudits du Comté, relayant mon appel pour l'obtention de PEI. Les réponses ont été rapides et le Comté a ainsi évité la fermeture des bureaux des conseillers comtaux.
Tant que le Prestige est au plus haut, les PE Institutions ne bougent guère. Dès qu'une baisse se produit, c'est ce domaine qui est le premier à en souffrir.
Quel que soit le chiffre du Prestige, les PE Finances sont consommés à raison de 5 par jour. Aussi, le Comté recherche-t-il tous les 3 ou 4 jours, un érudit pouvant fournir 20 PEF.

Pourquoi le bailli préfère-t-il demander 20 PE plutôt que 10 ? Tout simplement parce que cela est moins onéreux pour le Comté. Parfois, les contingences font que cette ligne de conduite ne peut être tenue et que l'urgence la mette aux oubliettes comme, actuellement, avec les PE Institutions.

C'est pourquoi, je remercie les érudits qui répondent, régulièrement aux demandes du Comté et je tiens à adresser une mention spéciale à la dextérité des pigeons de dame Philorca ainsi qu'aux érudits qui ont répondu présents :

Xin, Sventovit, Zutalors, Balian, Erakless, Pano, Sophie, Marzanna, Vince03, Theudrik, Crisolde, Datan, Jehan de Proisy, Themis.
Icie, Xedar et Motep qui dépannent quand je n'ai personne d'autre sous la main.

Un immense merci à vous tous pour le geste que vous faites envers votre Comté.


Ferme comtale, il était une fois la vie des bêtes :

D'aucuns se demandent pourquoi le Comté recherche sans cesse des céréales sur les divers marchés poitevins. La majeure partie des achats céréaliers est destinée à la ferme comtale dont le bailli assure avec amour et tendresse la gestion.
C'est un plaisir chaque jour renouvelé que de voir les pâtures bien entretenues, les troupeaux se promener, gardés qui par leur bouvier, qui par leur chévrier, qui par leur porcher, qui par leur berger, sur les terres comtales pour brouter ou en forêt pour fouir la terre à la recherche de quelques tubercules sauvages bien nourrissants. Nous aimerions que nos cochons fouisseurs nous rapportent des truffes mais je crois qu'ils les avalent avant que le porcher s'en aperçoive.
Les naissances sont régulières, les femelles gestantes étant particulièrement suivies et mise à l'abri dans les étable, chévrerie, bergerie ou soue.
Lorsqu'elles ont mis bas, les petits sont laissés sous la mère quelques temps avant d'être confiés aux éleveurs poitevins. Ces derniers n'ont pas eu à se plaindre de pénurie ni de la qualité des têtes de bétail vendues : l'air vivifiant des bords de mer et celui plus apaisant de l'intérieur des terres permettent un élevage sain et d'excellente qualité, l'AOP, Appellation d'Origine Poitevine.

Quelques chiffres de Juillet:

Naissances:

porcelets: 287
agneaux: 138
veaux: 120
chevreaux: 12

Ventes:

vaches: 117
cochons: 275
moutons: 132
chèvres: 13


Bilan du CAC - Philorca

Trois lettres pour dire quoi?

Un CAC c'est quoi? En plus d'être une abréviation, ça veut dire quelque chose!
Le CAC c'est le Commissaire au Commerce du Comté.
Comme il porte bien son nom, il s'occupe du commerce, prend contact avec les comtés et duchés extérieurs et voit selon les finances avec le Bailli si tel ou tel échange de marchandise peut être rentable pour le Comté.
C'est lui qui gère les stocks de marchandises du comté et qui fait le relais entre les échanges inter-villes du Poitou avec l'aide du bailli par l'intermédiaire des mandats.
Le conseiller comtal à ce poste travaille donc avec les maires poitevins, le bailli, les CAC extérieurs mais aussi la Comtesse, puisqu'il lui fourni l'inventaire disponible qu'elle peut utiliser pour maintenir le prestige comtal.
Le CAC travaille aussi en collaboration avec le CAM (Commissaire aux Mines) en l'informant des stocks restants de minerais pour l'entretien des mines et se débrouille pour en trouver lorsqu'il voit que les réserves s'amenuisent.
Bref c'est le conseiller qui passe son temps à rédiger mandats et courrier dans les stocks du Poitou!

Du provisoire qui dure...

Je vous rassure, ce n'est pas pour me déplaire!
Je suis arrivée à ce poste par un malheureux concours de circonstances suite à l'enlèvement de mon prédécesseur Motep.
J'ai donc repris les contrats extérieurs qu'il avait entamé de négocier pour certains et quasiment conclu pour d'autres.
En étroite collaboration, nous avons du palier au manque inattendu de pierre puisque notre caraque comtale a été détourné de son but premier: aller chercher une livraison.
De ce fait, nous avons décidé de fermer une mine d'or afin d'économiser la pierre restante le temps de trouver d'autres minerais.

Comme on pu le constater les éleveurs de moutons, nous avons eu une grosse sollicitation de ce coté également pour maintenir notre prestige et je tiens à remercier vivement tous ceux qui ont répondu à notre appel en nous fournissant des peaux rapidement.
J'en profite pour vous rappeler que le Comté recherche régulièrement des peaux, alors n'hésitez pas à contacter votre maire qui nous les transmettra ou écrivez moi, je ne mors pas!

Je voudrais aussi insister sur un point vital pour notre comté et donc nos villes et par conséquent notre vie à toutes et tous.
Les mairies ont besoin de vos récoltes afin de pouvoir approvisionner non seulement nos marchés mais aussi pour faire naitre nos animaux, alors n'oubliez pas de pratiquer des tarifs corrects et de revendre une partie de vos récoltes à vos mairies!

Je rappelle également pour les bourgeois qu'il existe une salle au Château du Poitou pour facilité les achats et ventes de produits de luxe.
http://chateau-poitevin.forum2jeux.com/f131-salle-des-elus-poitevins
N'hésitez pas à venir échanger avec vos voisins!

Je profite aussi de ce bilan de mi mandat pour lancer un appel général aux boulangers poitevins.
Dans quelques jours je rechercherais des boulangers voulant bien travailler avec le comté afin de pétrir et cuire quelques miches de pain, alors si un contrat comtal payé 20 écus la journée de travail, matières premières fournies par le comté, vous intéresse, contactez-moi!

Je fini par vous assommer, non plus avec des mots, mais avec quelques chiffres pour vous rendre compte du travail abattu par le pôle économique du Poitou.

du 15 juillet à aujourd'hui:

- 133 mandats rédigés
- 328 courriers commerciaux envoyés
- 2 contrats extérieurs menés à bien
- 5 contrats extérieurs en cours
- 6 contrats extérieurs en discussion


Bilan du CAM - Philorca

Qu'est ce que c'est?

Encore des lettres me direz vous....
Et oui! encore trois lettres qui veulent dire Commissaire aux Mines!

Quel est son rôle?

Comme vous le devinez, c'est le conseiller comtal qui gère les mines.
Le CAM a pour travail de surveiller les mines poitevines à ce que la fréquentation n'entraine pas un dépassement d'entretien du seuil de rupture.
Il doit s'assurer chaque soir que chaque mines qui en avait besoin ait été entretenu.
Le CAM travaille avec le CAC qui l'informe du nombre de minerais disponibles pour l'entretien et le prévient s'il faut fermer ou ouvrir une mine afin d'éviter la catastrophe.
Le CAM essaie de gérer au mieux les mines poitevines pour permettre au comté de faire un maximum d'économie.
Le CAM aime les chiffres, il passe la plupart partie de son temps en leur compagnie, fréquentations, production, rentabilité, entretien, quintaux de pierre, kilogramme de fer, tranches horaires... etc...
Et pis il descend aussi au fond car n'oubliez pas: Aller à la mine donne bonne mine!!!


Les mines de Juillet:

J'ai commencé ce mandat au poste de CAM puis suite à nombre de démissions, enlèvement et traitrise, je l'ai poursuivi en étroite collaboration avec notre bailli, Dame Brunehaut_.
Je vais donc tenter de vous faire un bilan de ce premier mois.

Vous avez certainement entendu parler du vol de la caraque comtale, la Grand'Goule!
Ce bateau devait effectuer un voyage commercial pour nous approvisionner en pierre, minerais que nous manquons en Poitou.
Malheureusement, les évènements causés par les traitres ont fait que nous avons du fermer la mine d'or entre Niort et La Rochelle pour économiser le coût de l'entretien en minerai et ouvrir la mine de sel dans l'espoir d'amasser quelques boisseaux pour pouvoir exporter notre sel contre de la pierre le plus rapidement possible.
Cet acte inqualifiable aurait pu, sans l'entraide et la réactivité des conseillers, mettre le Poitou dans une situation minière désastreuse.
Heureusement, nous avons trouver d'autres contrats qui nous ont permis d'importer de la pierre et ainsi maintenir le niveau de nos mines, sans en fermer plus.

Du 15 juillet à aujourd'hui:

- 1270 qtx de pierre utilisés pour les entretiens
- 934 kg de fer utilisés pour les entretiens

Je vais quand même finir par vous rassurer, le parc minier poitevin se porte bien, alors tous à vos pelles et pioches et TOUS A LA MINE !!!!


écurité

Bilan du Capitaine - Ulric/Chidelric

Au début du mandat le capitaine était Ulric. Il a été remplacé au bout de deux semaines pour faire face aux problèmes de d’indisponibilité de certain conseiller en cette période estivale. Le nouveau capitaine fut Chidelric, déjà à ce poste au dernier mandat.
C’est à ce moment que le comté est tombé en alerte. En effet l’armée de Tornade, défendant Poitiers s’est faite attaquer par des Corléone. Un groupuscule complice du pillage de la ville de Sarlat le mois dernier. A la suite de cette attaque l’armée de Tornade a été détruite et les Corléone ont fait demi-tour. Ils sont reparti vers Limoge après être resté quelque jours sur la route entre Poitiers et la Trémouille. Au même moment deux armées Fatum et Fatum 2, sont rentré par l’Anjou dans le Poitou. Ils se sont rapidement mit à l’écart au nord-ouest de la province, à la frontière bretonne. Nous avons commencé à mettre en place un dispositif pour les prendre en tenaille et les attaquer par surprise pour les détruire. Malheureusement ils ont pris la fuite vers la Bretagne avant qu’on puisse les attaquer. Actuellement ils sont remontés bien plus en avant dans les terres bretonnes. Ces deux armées ne sont plus une menace pour notre province.
La comtesse et tous ses conseillers remercient tous ceux qui ont participé à la défense du Poitou, les civils comme les militaires.

Voilà ce qu’il en était en ce qui concerne les menaces qui pesaient sur le Poitou.
D’un point de vu RH l’ost connait un bilan mitigé en ce début de mandat. En effet nous avons perdu un certain nombre de soldats, de très bons soldats de surcroît. Nous le regrettons et nous respectons leur décision. Par contre nous avons eu des recrues. Cela est très positif et va amener un souffle nouveau au sien des garnisons.

En parallèle les réformes sur l’ost continu. Les réformes proposé en interne avance difficilement à cause des absences programmées des soldats et des cadres. Par contre les réformes débattu au conseil, avancent bien. Plusieurs sujets ont été abordés. Tout d’abord les modalités de désignations du commandeur, puis une réflexion sur la remise en place de la marine poitevine et de sa nouvelle place au sien de l’ost. Enfin un débat sur la réserve au aussi eu lieu. Dernièrement il a été remonté de l’ost au conseil comtal le projet de la nouvelle coutume militaire. Nous sommes en train de faire les modifications adéquates pour la mettre en conformité avec les débats précités.
Enfin un projet de vaccination contre la Glairette-BMG est en cour de finalisation. Ainsi tous nos soldats pourront être définitivement guéris de cette maladie qui avait tant handicapé nos armées il y a deux mois et qui continue de le faire aujourd’hui. Il s’agira d’une grande première pour le comté et si l’opération est concluante alors cela ouvrira la voie à d’autre vaccination pour les maladies futures.

Enfin je vous rappelle qu’une cérémonie de remise de galon et de décoration est en cours en gargote. Vous êtes tous invité à venir voir nos militaires récompensés.


Bilan du prévôt - Pandémie

-Recrutements de nouveaux policiers et maréchaux. Ainsi que les formations qui vont avec.
- Lancement et procès ( en lien avec la procure) des dossiers de plainte en attente qui n'avait pas été traité précédemment par les anciens prévôt.
- Mise à jour de l'Outix
- Mise en place pour plusieurs procès de Coopération judiciaire dans le royaume
- Gestion du cas Fatum
- Reprise de la mairie de La Trémouille avec l'aide de messire Theudrik
- Chasse de la caraque comtale
- Archivage de vieux dossiers a la Prévôté, dans les postes de police
- Prise de contact à la Grande Prévôté Royale


Justice

Bilan du Procureur - Lhouise

Des premiers pas au Conseil à la découverte de la Procure

J'ai été amenée à rejoindre le Conseil, dans la soirée du 25 juillet 1462, suite à l'enlèvement du Vicomte Motep.
C'est le lendemain, le samedi 26, que j'ai été nommée à la Procure par la Comtesse Icie, poste vacant du fait de la traîtrise de l'homme qui m'a précédée à cette fonction.

J'ai dû me documenter sur la fonction de Procureur tout en ayant à ouvrir rapidement mes premiers procès.

Un petit résumé chiffré de ces quinze premiers jours à ce poste :
8 procès lancés, en lien avec la Prévôté :
- 1 pour Haute Trahison,
- 2 pour Trahison,
- 5 pour Trouble A l'Ordre Public - Absence de laissez-passer.

Quelques procès supplémentaires à clôturer, lancés par mon prédécesseur, dans le cadre de la coopération judiciaire, notamment avec le Duché de Guyenne.
Et maintenant trois nouveaux à suivre en coopération avec le Grand-Duché de Bretagne pour les procès des voleurs de la caraque comtale La Grand'Goule.

Un peu découragée devant l'ampleur de la tâche les premiers jours, en ayant tout à apprendre ; je me sens maintenant un peu plus à l'aise et moins stressée par les audiences, les actes d'accusations et réquisitoires à rédiger et/ou à présenter, les courriers à adresser à mes homologues pour les coopérations judiciaires.


Bilan du juge - Kiklan

15 inculpations dont:
-4 affaires encore en cours
-8 condamnations
-1 peine alternative
-2 relaxes
Au total, les peines prononcées ont exigées 30 jours de prison et 1029 écus.
Il est à noté l'absence de défense trop souvent constatée, seul 4 accusés ont témoigné lors de leur procès


Le Conseil Comtal,



_________________
https://redcdn.net/ihimizer/img804/7184/xedarprvt1.jpg
http://moe.badwaresite.www/up/moe/2010/04/02/img-202847wiix0.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xedar
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 16432
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Août 1462 : Icie   Sam 16 Aoû 2014 - 10:55

Citation :






ilan Comtal de mi-mandat.

Poitevines, Poitevins,

Vous trouverez ci-dessous le bilan de mi-mandat du conseil comtal commençant par un mot de la Comtesse et se poursuivant par un bilan des différents conseillers.


Le mot de la comtesse.

Ce mandat avait débuté sous les meilleurs auspices cependant nous avons très vite du travailler avec des effectifs réduits et c'est malheureusement toujours le cas.
9 conseillers actifs sur 12 cela engendre du travail supplémentaire pour tous, et la difficulté de concilier de brefs moments aux monastères avec les impératifs de gestion d'un conseil.

La présence des armées Fatum et des risques occasionnés, a mobilisé nos forces. Celles ci étaient affaiblis par les nombreux séjours au monastère en cette période. Et nous tenons à remercier tous les poitevins qui se sont mobilisés lors de cette alerte.
Du simple paysan aux nobles présents en Poitou et ceux qui sont revenus spécialement en Poitou pour faire face.

Ce conseil a du faire face aussi à un événement qui nous a tous ébranlés: la traitrise d'un conseiller et de 2 complices et le vol de notre caraque de guerre "La Grand Goule".
La majorité des nobles et du conseil a choisi de négocier le retour de la caraque.

Le prestige est aussi un autre motif de souci. De gros investissements ont du être fait pour le stabiliser. Une annonce vous en a donné les raisons.

Revenons à des notes positives:
Les difficultés pour palier aux absences ont fait naitre au sein du conseil une collaboration étroite entre conseillers même si leurs domaines sont différents (économie/prévôté/justice, militaire).
Chacun a mis du sien pour écarter les dissensions et avancer sur les débats. Ce conseil travaille en bonne intelligence.

Vous avez pu lire dans des communiqués, les points abordés.
D'autres débats sont en cours:
* La santé de nos soldats
* Les soldes des militaires
* Etude de subvention pour l'élevage des moutons
* La Grande Tribune
* Le commandeur

Et quelques sujets divers liés à l'actualité.

Soyez assurés que tous nos efforts sont dirigés pour respecter vos choix.


conomie

Bilan du bailli - Brunehaut

Qu'est-ce qu'un bailli ?

C'est le conseiller comtal qui compte les écus en utilisant son boulier, patiné par les ans et les utilisations et qui éventuellement dit, non, non, on ne peut pas dépenser ceci ou cela.
C'est le conseiller comtal qui doit savoir courir après le cheptel comtal mais aussi après les Points d'Etat dans les domaines des Institutions, Finances, Justice, Communication et Commerce. Parfois cela relève du défi permanent : les érudits, selon les périodes deviennent rares.
C'est le conseiller comtal qui rédige une partie des mandats pour faciliter les échanges entre les mairies du Comté mais aussi entre le Poitou et l'extérieur.
C'est le conseiller comtal qui a pour rôle de palier à l'absence momentanée de Commissaire aux Mines : il est habilité à entretenir le parc minier du Comté. Là, c'est moins amusant que de regarder les animaux gambader, parce que dans le noir des mines ou dans la poussière des carrières de pierre, on ne distingue pas grand chose.

Finances :







Ces images montrent bien que ce dernier mois a été sous l'emprise de la menace Fatum engendrant une chaîne d'alerte à tous les niveaux dans le Comté. Cette importante part de charge sur le marché est due à la mise en sécurité des biens du Comté, procédure qu'on ne peut reprocher à l'équipe économique d'avoir suivie.
La part de la paie des mineurs est importante également d'autant que nous avons une baisse de création monétaire due au manque de pierre entraînant une volonté d'économie, décision de fermer une des mines d'or car gourmande en pierre et fer lors des entretiens, et un axe porté vers l'exportation de notre sel, devenu une monnaie d'échange intéressante.

Il est à noter une hausse de l'impact des embauches de Hauts Fonctionnaires mais ce dernier est largement compensé par l'absence de frais de corruption.

In fine, la gestion économique du Comté est réalisée avec bon sens et dans l'optique de générer des échanges tant intra Comté qu'à l'extérieur de la province.
Vous pouvez constater que la vente de notre bétail est un apport non négligeable pour les finances comtales en écus sonnants et trébuchants. C'est pourquoi, il est nécessaire de maintenir une large offre auprès de nos éleveurs.



PE? Vous avez dit PE? Mais qu'est-ce donc cette bestiole? :

La baisse du Prestige, depuis trois mois, entraîne une recherche incessante de Points d'Etat, notamment dans deux domaines, stratégiques pour le bon fonctionnement de l'administration comtale : les Institutions et les Finances.
Le Comté perd 10/15 PEI et 5 PEF par jour. Depuis quelques jours, je parviens à équilibrer les PEI grâce à la présence accrue des érudits.
Il y a eu la semaine dernière un jour particulièrement angoissant : les PEI fondaient comme neige au soleil et pas un érudit disponible à l'horizon malgré mes appels en gargote et au Castel. Je parvenais à colmater les brèches mais les réparations étant peu résistantes, au moindre rayon de soleil, c'était 5 PEI qui disparaissaient en quelques heures.
Je dois remercier dame Philorca, qui m'a épaulée en écrivant aux érudits du Comté, relayant mon appel pour l'obtention de PEI. Les réponses ont été rapides et le Comté a ainsi évité la fermeture des bureaux des conseillers comtaux.
Tant que le Prestige est au plus haut, les PE Institutions ne bougent guère. Dès qu'une baisse se produit, c'est ce domaine qui est le premier à en souffrir.
Quel que soit le chiffre du Prestige, les PE Finances sont consommés à raison de 5 par jour. Aussi, le Comté recherche-t-il tous les 3 ou 4 jours, un érudit pouvant fournir 20 PEF.

Pourquoi le bailli préfère-t-il demander 20 PE plutôt que 10 ? Tout simplement parce que cela est moins onéreux pour le Comté. Parfois, les contingences font que cette ligne de conduite ne peut être tenue et que l'urgence la mette aux oubliettes comme, actuellement, avec les PE Institutions.

C'est pourquoi, je remercie les érudits qui répondent, régulièrement aux demandes du Comté et je tiens à adresser une mention spéciale à la dextérité des pigeons de dame Philorca ainsi qu'aux érudits qui ont répondu présents :

Xin, Sventovit, Zutalors, Balian, Erakless, Pano, Sophie, Marzanna, Vince03, Theudrik, Crisolde, Datan, Jehan de Proisy, Themis.
Icie, Xedar et Motep qui dépannent quand je n'ai personne d'autre sous la main.

Un immense merci à vous tous pour le geste que vous faites envers votre Comté.


Ferme comtale, il était une fois la vie des bêtes :

D'aucuns se demandent pourquoi le Comté recherche sans cesse des céréales sur les divers marchés poitevins. La majeure partie des achats céréaliers est destinée à la ferme comtale dont le bailli assure avec amour et tendresse la gestion.
C'est un plaisir chaque jour renouvelé que de voir les pâtures bien entretenues, les troupeaux se promener, gardés qui par leur bouvier, qui par leur chévrier, qui par leur porcher, qui par leur berger, sur les terres comtales pour brouter ou en forêt pour fouir la terre à la recherche de quelques tubercules sauvages bien nourrissants. Nous aimerions que nos cochons fouisseurs nous rapportent des truffes mais je crois qu'ils les avalent avant que le porcher s'en aperçoive.
Les naissances sont régulières, les femelles gestantes étant particulièrement suivies et mise à l'abri dans les étable, chévrerie, bergerie ou soue.
Lorsqu'elles ont mis bas, les petits sont laissés sous la mère quelques temps avant d'être confiés aux éleveurs poitevins. Ces derniers n'ont pas eu à se plaindre de pénurie ni de la qualité des têtes de bétail vendues : l'air vivifiant des bords de mer et celui plus apaisant de l'intérieur des terres permettent un élevage sain et d'excellente qualité, l'AOP, Appellation d'Origine Poitevine.

Quelques chiffres de Juillet:

Naissances:

porcelets: 287
agneaux: 138
veaux: 120
chevreaux: 12

Ventes:

vaches: 117
cochons: 275
moutons: 132
chèvres: 13


Bilan du CAC - Philorca

Trois lettres pour dire quoi?

Un CAC c'est quoi? En plus d'être une abréviation, ça veut dire quelque chose!
Le CAC c'est le Commissaire au Commerce du Comté.
Comme il porte bien son nom, il s'occupe du commerce, prend contact avec les comtés et duchés extérieurs et voit selon les finances avec le Bailli si tel ou tel échange de marchandise peut être rentable pour le Comté.
C'est lui qui gère les stocks de marchandises du comté et qui fait le relais entre les échanges inter-villes du Poitou avec l'aide du bailli par l'intermédiaire des mandats.
Le conseiller comtal à ce poste travaille donc avec les maires poitevins, le bailli, les CAC extérieurs mais aussi la Comtesse, puisqu'il lui fourni l'inventaire disponible qu'elle peut utiliser pour maintenir le prestige comtal.
Le CAC travaille aussi en collaboration avec le CAM (Commissaire aux Mines) en l'informant des stocks restants de minerais pour l'entretien des mines et se débrouille pour en trouver lorsqu'il voit que les réserves s'amenuisent.
Bref c'est le conseiller qui passe son temps à rédiger mandats et courrier dans les stocks du Poitou!

Du provisoire qui dure...

Je vous rassure, ce n'est pas pour me déplaire!
Je suis arrivée à ce poste par un malheureux concours de circonstances suite à l'enlèvement de mon prédécesseur Motep.
J'ai donc repris les contrats extérieurs qu'il avait entamé de négocier pour certains et quasiment conclu pour d'autres.
En étroite collaboration, nous avons du palier au manque inattendu de pierre puisque notre caraque comtale a été détourné de son but premier: aller chercher une livraison.
De ce fait, nous avons décidé de fermer une mine d'or afin d'économiser la pierre restante le temps de trouver d'autres minerais.

Comme on pu le constater les éleveurs de moutons, nous avons eu une grosse sollicitation de ce coté également pour maintenir notre prestige et je tiens à remercier vivement tous ceux qui ont répondu à notre appel en nous fournissant des peaux rapidement.
J'en profite pour vous rappeler que le Comté recherche régulièrement des peaux, alors n'hésitez pas à contacter votre maire qui nous les transmettra ou écrivez moi, je ne mors pas!

Je voudrais aussi insister sur un point vital pour notre comté et donc nos villes et par conséquent notre vie à toutes et tous.
Les mairies ont besoin de vos récoltes afin de pouvoir approvisionner non seulement nos marchés mais aussi pour faire naitre nos animaux, alors n'oubliez pas de pratiquer des tarifs corrects et de revendre une partie de vos récoltes à vos mairies!

Je rappelle également pour les bourgeois qu'il existe une salle au Château du Poitou pour facilité les achats et ventes de produits de luxe.
http://chateau-poitevin.forum2jeux.com/f131-salle-des-elus-poitevins
N'hésitez pas à venir échanger avec vos voisins!

Je profite aussi de ce bilan de mi mandat pour lancer un appel général aux boulangers poitevins.
Dans quelques jours je rechercherais des boulangers voulant bien travailler avec le comté afin de pétrir et cuire quelques miches de pain, alors si un contrat comtal payé 20 écus la journée de travail, matières premières fournies par le comté, vous intéresse, contactez-moi!

Je fini par vous assommer, non plus avec des mots, mais avec quelques chiffres pour vous rendre compte du travail abattu par le pôle économique du Poitou.

du 15 juillet à aujourd'hui:

- 133 mandats rédigés
- 328 courriers commerciaux envoyés
- 2 contrats extérieurs menés à bien
- 5 contrats extérieurs en cours
- 6 contrats extérieurs en discussion


Bilan du CAM - Philorca

Qu'est ce que c'est?

Encore des lettres me direz vous....
Et oui! encore trois lettres qui veulent dire Commissaire aux Mines!

Quel est son rôle?

Comme vous le devinez, c'est le conseiller comtal qui gère les mines.
Le CAM a pour travail de surveiller les mines poitevines à ce que la fréquentation n'entraine pas un dépassement d'entretien du seuil de rupture.
Il doit s'assurer chaque soir que chaque mines qui en avait besoin ait été entretenu.
Le CAM travaille avec le CAC qui l'informe du nombre de minerais disponibles pour l'entretien et le prévient s'il faut fermer ou ouvrir une mine afin d'éviter la catastrophe.
Le CAM essaie de gérer au mieux les mines poitevines pour permettre au comté de faire un maximum d'économie.
Le CAM aime les chiffres, il passe la plupart partie de son temps en leur compagnie, fréquentations, production, rentabilité, entretien, quintaux de pierre, kilogramme de fer, tranches horaires... etc...
Et pis il descend aussi au fond car n'oubliez pas: Aller à la mine donne bonne mine!!!


Les mines de Juillet:

J'ai commencé ce mandat au poste de CAM puis suite à nombre de démissions, enlèvement et traitrise, je l'ai poursuivi en étroite collaboration avec notre bailli, Dame Brunehaut_.
Je vais donc tenter de vous faire un bilan de ce premier mois.

Vous avez certainement entendu parler du vol de la caraque comtale, la Grand'Goule!
Ce bateau devait effectuer un voyage commercial pour nous approvisionner en pierre, minerais que nous manquons en Poitou.
Malheureusement, les évènements causés par les traitres ont fait que nous avons du fermer la mine d'or entre Niort et La Rochelle pour économiser le coût de l'entretien en minerai et ouvrir la mine de sel dans l'espoir d'amasser quelques boisseaux pour pouvoir exporter notre sel contre de la pierre le plus rapidement possible.
Cet acte inqualifiable aurait pu, sans l'entraide et la réactivité des conseillers, mettre le Poitou dans une situation minière désastreuse.
Heureusement, nous avons trouver d'autres contrats qui nous ont permis d'importer de la pierre et ainsi maintenir le niveau de nos mines, sans en fermer plus.

Du 15 juillet à aujourd'hui:

- 1270 qtx de pierre utilisés pour les entretiens
- 934 kg de fer utilisés pour les entretiens

Je vais quand même finir par vous rassurer, le parc minier poitevin se porte bien, alors tous à vos pelles et pioches et TOUS A LA MINE !!!!


écurité

Bilan du Capitaine - Ulric/Chidelric

Au début du mandat le capitaine était Ulric. Il a été remplacé au bout de deux semaines pour faire face aux problèmes de d’indisponibilité de certain conseiller en cette période estivale. Le nouveau capitaine fut Chidelric, déjà à ce poste au dernier mandat.
C’est à ce moment que le comté est tombé en alerte. En effet l’armée de Tornade, défendant Poitiers s’est faite attaquer par des Corléone. Un groupuscule complice du pillage de la ville de Sarlat le mois dernier. A la suite de cette attaque l’armée de Tornade a été détruite et les Corléone ont fait demi-tour. Ils sont reparti vers Limoge après être resté quelque jours sur la route entre Poitiers et la Trémouille. Au même moment deux armées Fatum et Fatum 2, sont rentré par l’Anjou dans le Poitou. Ils se sont rapidement mit à l’écart au nord-ouest de la province, à la frontière bretonne. Nous avons commencé à mettre en place un dispositif pour les prendre en tenaille et les attaquer par surprise pour les détruire. Malheureusement ils ont pris la fuite vers la Bretagne avant qu’on puisse les attaquer. Actuellement ils sont remontés bien plus en avant dans les terres bretonnes. Ces deux armées ne sont plus une menace pour notre province.
La comtesse et tous ses conseillers remercient tous ceux qui ont participé à la défense du Poitou, les civils comme les militaires.

Voilà ce qu’il en était en ce qui concerne les menaces qui pesaient sur le Poitou.
D’un point de vu RH l’ost connait un bilan mitigé en ce début de mandat. En effet nous avons perdu un certain nombre de soldats, de très bons soldats de surcroît. Nous le regrettons et nous respectons leur décision. Par contre nous avons eu des recrues. Cela est très positif et va amener un souffle nouveau au sien des garnisons.

En parallèle les réformes sur l’ost continu. Les réformes proposé en interne avance difficilement à cause des absences programmées des soldats et des cadres. Par contre les réformes débattu au conseil, avancent bien. Plusieurs sujets ont été abordés. Tout d’abord les modalités de désignations du commandeur, puis une réflexion sur la remise en place de la marine poitevine et de sa nouvelle place au sien de l’ost. Enfin un débat sur la réserve au aussi eu lieu. Dernièrement il a été remonté de l’ost au conseil comtal le projet de la nouvelle coutume militaire. Nous sommes en train de faire les modifications adéquates pour la mettre en conformité avec les débats précités.
Enfin un projet de vaccination contre la Glairette-BMG est en cour de finalisation. Ainsi tous nos soldats pourront être définitivement guéris de cette maladie qui avait tant handicapé nos armées il y a deux mois et qui continue de le faire aujourd’hui. Il s’agira d’une grande première pour le comté et si l’opération est concluante alors cela ouvrira la voie à d’autre vaccination pour les maladies futures.

Enfin je vous rappelle qu’une cérémonie de remise de galon et de décoration est en cours en gargote. Vous êtes tous invité à venir voir nos militaires récompensés.


Bilan du prévôt - Pandémie

-Recrutements de nouveaux policiers et maréchaux. Ainsi que les formations qui vont avec.
- Lancement et procès ( en lien avec la procure) des dossiers de plainte en attente qui n'avait pas été traité précédemment par les anciens prévôt.
- Mise à jour de l'Outix
- Mise en place pour plusieurs procès de Coopération judiciaire dans le royaume
- Gestion du cas Fatum
- Reprise de la mairie de La Trémouille avec l'aide de messire Theudrik
- Chasse de la caraque comtale
- Archivage de vieux dossiers a la Prévôté, dans les postes de police
- Prise de contact à la Grande Prévôté Royale


Justice

Bilan du Procureur - Lhouise

Des premiers pas au Conseil à la découverte de la Procure

J'ai été amenée à rejoindre le Conseil, dans la soirée du 25 juillet 1462, suite à l'enlèvement du Vicomte Motep.
C'est le lendemain, le samedi 26, que j'ai été nommée à la Procure par la Comtesse Icie, poste vacant du fait de la traîtrise de l'homme qui m'a précédée à cette fonction.

J'ai dû me documenter sur la fonction de Procureur tout en ayant à ouvrir rapidement mes premiers procès.

Un petit résumé chiffré de ces quinze premiers jours à ce poste :
8 procès lancés, en lien avec la Prévôté :
- 1 pour Haute Trahison,
- 2 pour Trahison,
- 5 pour Trouble A l'Ordre Public - Absence de laissez-passer.

Quelques procès supplémentaires à clôturer, lancés par mon prédécesseur, dans le cadre de la coopération judiciaire, notamment avec le Duché de Guyenne.
Et maintenant trois nouveaux à suivre en coopération avec le Grand-Duché de Bretagne pour les procès des voleurs de la caraque comtale La Grand'Goule.

Un peu découragée devant l'ampleur de la tâche les premiers jours, en ayant tout à apprendre ; je me sens maintenant un peu plus à l'aise et moins stressée par les audiences, les actes d'accusations et réquisitoires à rédiger et/ou à présenter, les courriers à adresser à mes homologues pour les coopérations judiciaires.


Bilan du juge - Kiklan

15 inculpations dont:
-4 affaires encore en cours
-8 condamnations
-1 peine alternative
-2 relaxes
Au total, les peines prononcées ont exigées 30 jours de prison et 1029 écus.
Il est à noté l'absence de défense trop souvent constatée, seul 4 accusés ont témoigné lors de leur procès


Le Conseil Comtal,



_________________
https://redcdn.net/ihimizer/img804/7184/xedarprvt1.jpg
http://moe.badwaresite.www/up/moe/2010/04/02/img-202847wiix0.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xedar
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 16432
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Août 1462 : Icie   Jeu 21 Aoû 2014 - 23:52

Citation :




nnonce comtale : Du Commandeur

Poitevines, poitevins,


Le conseil comtal  à voté la modification du code militaire poitevin suivant l'extrait ci-dessous :

Citation :


Le Commandeur :
C’est le plus haut grade permanent de l’armée et le seul sans castel.
Il est ou fut militaire d'expérience avérée.
Il est nommé par le Comte, en concertation avec le capitaine.
Le comte appuie sa décision sur les avis et propositions de noms, au maximum de trois, des commandants et de leurs seconds.

Il est sous les ordres directs du Capitaine pour suivre la politique comtale. C'est du Capitaine que viennent les ordres de missions et les alertes. En cas d'absence du Capitaine, il reçoit les ordres directement du Comte.

En caserne il a pouvoir d'initiative sur la gestion des casernes, s'assure de la formation des soldats et des gradés, et du respect de l'autorité. Il s'assure que les ordres comtaux soient exécutés, organise les missions demandées avec la collaboration du Capitaine, et supervise le travail des commandants.
Lors de gros conflits, il est le conseiller privilégié du Comte en ce qui concerne la stratégie et participe activement à au conseil de sécurité. Il est, avec le Capitaine, le représentant du Comte, sur le plan militaire, auprès des provinces extérieures, en cas de collaboration du Poitou avec icelles. Enfin, il propose au Capitaine les différentes évolutions hiérarchiques validées uniquement par ce dernier


Cette modification ayant pour objectif de clarifier le processus de nomination du Commandeur.

Fait le 16 août 1462,
Par le porte parole Xedar pour le conseil comtal,




Citation :


Poitevin devant, jamais ne se rend !


nnonce comtale : Prélèvement des impôts


A tous qui la présente annonce liront ou se feront lire,

La nouvelle imposition pour la deuxième quinzaine du mois d'août sera prochainement prélevée par les mairies.

Les montants pour cette quinzaine ont été maintenus identiques aux précédents à savoir 8 écus par champ ou élevage  et 12 écus par échoppe.

Chaque mairie est libre de régler elle-même cet impôt au comté sur ses caisses, ou d'augmenter cet impôt ou non, suivant ses besoins et sa situation financière. L'impôt municipal ainsi prélevé ne peut dépasser le montant de 10 écus par champ ou élevage et 15 écus par échoppe.

Fait au Château de Poitiers, le 18 août1462
Rédigé par Xedar




Citation :




nnonce comtale : des tavernes

Poitevines, poitevins,


Le conseil comtal  à voté, à 6voix pour et 3 contre, l'ajout à la coutume poitevine de l'article ci-dessus dans la partie " III - Des Droits, Devoirs et Obligations " :

Citation :


B: Des propriétés

Tout propriétaire de taverne en territoire poitevin devra justifier d'une résidence principale (IG) au sein du village dans lequel il ouvre sa taverne.

Tout contrevenant s'expose à des poursuites judiciaires au motif de Trouble à l'ordre Public.

Fait le 19 août 1462,
Par le porte parole Xedar pour le conseil comtal,



_________________
https://redcdn.net/ihimizer/img804/7184/xedarprvt1.jpg
http://moe.badwaresite.www/up/moe/2010/04/02/img-202847wiix0.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xedar
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 16432
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Août 1462 : Icie   Lun 1 Sep 2014 - 13:22

Citation :


Poitevin devant, jamais ne se rend !


nnonce comtale : Prélèvement des impôts


A tous qui la présente annonce liront ou se feront lire,

Un impôt pour la première quinzaine du mois de septembre sera prochainement prélevée par les mairies.

Les montants prélevé par le Comté pour cette quinzaine sont réduis par rapport aux précédents à savoir 6 écus par champ ou élevage et 10 écus par échoppe.

Chaque mairie est libre de régler elle-même cet impôt au comté sur ses caisses, ou d'augmenter cet impôt ou non, suivant ses besoins et sa situation financière. L'impôt municipal ainsi prélevé ne peut dépasser le montant de 8 écus par champ ou élevage et 12 écus par échoppe.

Fait au Château de Poitiers, le 1 septembre 1462,
Rédigé par Xedar


_________________
https://redcdn.net/ihimizer/img804/7184/xedarprvt1.jpg
http://moe.badwaresite.www/up/moe/2010/04/02/img-202847wiix0.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Août 1462 : Icie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Août 1462 : Icie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proces Icie de Plantagenêt [Organisation]
» Icie de Plantagenêt
» Registre Sigillographique Poitevin
» Présentation des vues pour le Royaume d'Icie de Plantagenet
» Arrivée de Icie de Plantagenêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château du Comté du Poitou :: INFORMATION :: Annonces Comtales-
Sauter vers: