Château du Comté du Poitou

Forum issu des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Vicomté] Olonne - Jehan_de_Proisy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: [Vicomté] Olonne - Jehan_de_Proisy   Lun 10 Juin 2013 - 10:31

OLONNE

-   -

I. HÉRALDISME
Fief Vicomtal

Blasonnement:"D'azur, au lion d'or, accompagné en chef d'une divise d'argent, surmontée de trois étoiles d'or "

Seigneur actuel: Jehan_de_Proisy (anciennement petitjehan)

Ancien(s) seigneur(s): -

Seigneuries RRs Octroyées:

  • Île d'Olonne : Malone = Chouî22

Seigneuries Historiques Mouvantes du fief:

  • Île d'Olonne
  • La Mortière
  • La Chaume
  • Les Sables
  • La Jarrie d'Olonne
  • La Bauduère



II. PRESENTATION
Ancien(s) nom(s) : De Olona, 1008 (Cart. du Bas-Poitou), Aulona, avant 1030 (Besly), In Ollona, 1042 (Cart. de Talmont), In Holona, 1042 (Cart. de Talmont), Portus Olonae, 1182 (Charte de Richard Cœur de Lion, Cartulaire d'Orbestier), Olonae vicus, 1213 (Gall. Christ.)

Rang Historique : Seigneurie jusqu'au XVe s. - Baronnie en 1472 - érection de la baronnie d'Olonne en comté 1600.

Situation géographique:



Étendue du Fief : La seigneurie d'Olonne était au XIe s. l'un des plus grands fiefs du Bas-Poitou, son seigneur, vassal direct du prince de Talmont, ayant entre vingt et trente fiefs sous sa dépendance. Il disposait outre son château-fort aujourd'hui disparu sur le territoire de l'actuelle commune du Château-d'Olonne, d'une maison forte à Olonne. (Carte)

III.HISTORIQUE

  • Le pays d’Olonne est occupé par l’homme depuis les temps les plus reculés comme en témoignent les nombreux vestiges découverts dans la région. La mer recouvrait à l’époque une grande partie de la contrée : Ol-ona, hauteur au-dessus de l’eau, serait peut-être d’origine celtique et aurait donné son nom à quatre des six communes qui composent la région. À cette époque, c’est Olonne qui règne en maître. Sous l’Empire romain, Olonne devient un carrefour important grâce à son petit port du Havre d’Olonne situé au fond d’une baie bien abritée par la longue île Vertime (l'actuelle côte sauvage et forêt d’Olonne). La création des marais salants et des vignobles à l’Île d’Olonne dateraient de cette époque et feront la richesse de cette région pendant 2 000 ans.

  • Les Pictons, peuplade celtique (gauloise), s'installèrent en ce lieu, fondant ainsi un village, Olona. L'invasion de la Gaule par les légions de César intègra les territoires pictons au monde romain. Dans le cadre des Guerres des Gaules, les Romains firent fabriquer une flotte pour combattre les Vénètes par les Agenisates Combolectri au Portus Secor. Des érudits ont voulu localiser ce lieu à la Gachère d'Olonne, mais sans pouvoir le prouver. Le territoire des Pictons fut ensuite intégré à la province d'Aquitaine et la Pax Romana permit de développer l'économie locale. En créant des salines, les Romains décuplèrent une production de sel auparavant faible. Ils importèrent également la vigne, autre spécificité locale d'Olonne.

  • Olonne fut évangélisée au IVe siècle par saint Vivent, disciple de saint Hilaire de Poitiers. Les reliques de l'évangélisateur, évacuées au IXe siècle en Bourgogne pour échapper aux invasions Vikings, ne furent ramenées qu'en 1937. Elles sont aujourd'hui conservées dans l'église Notre-Dame d'Olonne. Au VIe siècle, saint Martin de Vertou poursuivit et acheva l'œuvre de saint Vivent. La nécropole du Haut Moyen Âge a été localisée à l'ouest de l'église. Les invasions scandinaves ravagèrent la côte et Olonne, notamment en 817, 831 et 846. La situation s'améliora vers 850 après des victoires sur les Vikings. Cependant ce n'est qu'en 1020, avec la création d'un château à Talmont par Guillaume V de Poitiers, dit le Grand, duc d'Aquitaine, que la terre d'Olonne fut réellement sécurisée. Une immigration plus ou moins provoquée par les seigneurs permit ensuite de repeupler et redynamiser une région anciennement prospère, mais alors abandonnée aux landes et aux forêts.

  • Au début du XIe siècle, Guillaume le Chauve, premier prince de Talmont organisa la défense des villages côtiers, dont Olonne, pour protéger et structurer la région. Des défenses furent mises en place pour protéger le bourg, avec le manoir de la Jarrie, ou les villages, comme celui de la Bauduère.  Le bourg d'Olonne va se développer à partir de cette époque autour de son église et de son cimetière. Les moines vont donc jouer un rôle important dans le développement et la mise en valeur de la commune. En 1042 Guillaume le Chauve offrit au prieuré de Sainte-Croix de Talmont "l'église Sainte Marie d'Olonne, le bourg, et un four, qui y sont situés, avec la dîme des agneaux, porcs, lin, laine,vin."7. Cette donation fut à l'origine d'une querelle, sur les biens et droits liés, entre la prieuré de Talmont et l'abbaye de la Trinité de Vendôme pendant plus d'un siècle et demi. D'autres abbayes essayèrent d'obtenir leur part des richesses d'Olonne telles que celles d'Orbestier (située sur l'actuelle commune du Château-d'Olonne) ou celle de Boisgrolland (située sur l'actuelle commune du Poiroux). Cependant l'abbaye Sainte-Croix de Talmont, protégée par les princes de Talmont et notamment par la famille de Mauléon, sortit vainqueur de ces rivalités.

  • Les moines développèrent la vigne, indispensable pour la production de vins utilisés lors des cérémonies religieuses. Ils favorisèrent également l'exploitation du sel. Ce faisant il développèrent le commerce, notamment avec l'Europe du Nord, en profitant d'un havre habité au sud d'Olonne, près du village de la Roulière, et de privilèges accordés par leurs protecteurs princiers. Ainsi en 1182 Richard Cœur de Lion, alors duc d'Aquitaine et prince de Talmont, leurs accorda "deux navires marchands dans le port d'Olonne qui puissent naviguer et circuler librement dans tous les ports et importer tous les objets nécessaires"8. Au XIIIe siècle Savary Ier de Mauléon fit quant à lui don de ses droits d'ancrage aux moines.

  • À la fin du Moyen Âge, les échanges maritimes se développent et le Pays d’Olonne florissant exporte vers le nord de l’Europe son sel et son vin, les bourgades environnantes (Château-d'Olonne, Vairé, Ste Foy) se consacrent à une activité plus agricole, terres de Seigneuries. Le XIIIe siècle verra sortir de l’ombre, ou plutôt du sable, une petite sœur cadette : les Sables-d’Olonne. En effet, pour remplacer le port de Talmont qui s’envase, le prince Savary de Mauléon décide de développer le havre d’Olonne. Il accorde au quartier de La Chaume en 1218 des terres et des droits pour y installer un ensemble urbain

  • La paroisse d'Olonne dépendait du doyenné de Talmont et depuis 1317 et la partition du diocèse de Poitiers par une Bulle du pape Jean XXII, de l'évêché de Luçon. Un couvent de Cordeliers fut créé en 1428 par le seigneur des villages de la Bauduère et de la Claye. L'église Sainte-Marie d'Olonne, dont la haute tour carrée alors située au-dessus du chœur servait d'amer, fut rebaptisée Notre-Dame durant la Guerre de Cent Ans. Celle-ci ravagea le Bas-Poitou et donc la terre d'Olonne avec son cortège de destructions, famines et épidémies, notamment la Peste Noire en 1348. Au début du XVe siècle, la paroisse est exsangue. Pour preuve le receveur des tailles repart de la paroisse les mains vides, faute de contribuables9.

  • La seigneurie d'Olonne passa dans l'escarcelle de plusieurs dynastie. Elle fut concédée par Aliénor d'Aquitaine à la famille de Mauléon à la toute fin du XIIe siècle. Cette famille s'éteint dans celle des Thouars à la fin du XIIIe siècle, qui elle-même transmis le vicomté d'Olonne à la maison d'Amboise en 1370. Au XVe siècle, Charles VII confisqua les biens du seigneur Louis d'Amboise pour lèse-majesté (il avait participé à l'enlèvement du favori du roi Georges de la Trémoille) avant de les lui restituer. Louis XI quant à lui, déposséda la famille d'Amboise de ses biens et offrit ainsi en 1472 la principauté de Talmont et la baronnie d'Olonne à son chambellan, Philippe de Commynes. Après la mort du roi et la disgrâce de Commines, ces biens furent restitués à leurs nouveaux héritiers légitimes, la famille de La Tremoille. En 1600 Olonne fut érigée en comté. grâce au financement du seigneur de la Bauduère.

  • Louis XI, en 1472, sépare Les Sables-d’Olonne de la ville d’Olonne pour en faire le port principal du pays. En effet, d'après un conseil de Philippe de Commynes, le roi ordonne la fortification de la ville de sorte que son port s'accroisse, le 10 novembre, en dépensant 5 000 livres tournois pour cinq ans.



IV.MONUMENTS

  • Vestiges préhistoriques et antiques

    • Menhir dit "La Conche-Verte" dans la forêt. (Olonne sur Mer)
    • Gisement et industrie néolithique. (Olonne sur Mer)
    • Les Pierres-Jumelles (IMH), 2 menhirs sis au lieu Pierre-Levée.(Olonne sur Mer)
    • Nécropole mérovingienne.(Olonne sur Mer)
    • Traces d'occupations humaines (Château d'Olonne)
      L'origine du peuplement humain dans le périmètre du territoire communal contemporain s'évanouit dans la nuit des temps. Des découvertes d'arcs et de flèches de chasse aux lieu-dits Bel Air, Le Taffeneau, Le Fenestreau, démontrent qu'à l'époque néolithique (5000 à 2300 avant J-C.), les hommes se sont sédentarisés dans des villages. Des monuments mégalithiques, type dolmen, ont aussi été édifiés.




  • Architecture civile

    • Château de la seigneurie d'Olonne (Château d'Olonne)
      On cherchera vainement trace du château d'Olonne sur le territoire de la ville du Château d'Olonne... En lieu et place du château féodal, qui a cependant bien existé, on trouvera l'église Saint-Hilaire, du nom de l'évêque évangélisateur de la région.Les historiens ne parviennent pas à donner une date ou une période précise de fondation pour cet édifice religieux. Peut être le début du XIVe siècle. La première église aurait alors trouvé place à l'intérieur du château féodal.


    • Manoir de La Jarrie (XIIe s. - Olonne sur Mer)
      Le manoir de la Jarrie (propriété de la commune) est une ancienne maison forte du XIIe siècle située au sud du bourg. Sa tour circulaire aurait été rajoutée au XIVe siècle. Les fossés du manoir ont été comblés pendant la Seconde Guerre mondiale par les troupes allemandes qui avaient installé dans le parc des pièces d’artillerie pour protéger la baie des Sables d’Olonne (les soldats ont également détruit les archives du manoir à leur départ).Le bâtiment et ses dépendances des XVIIe et XVIIIe siècles sont actuellement en restauration.

    • Manoir de La Mortière (XIIe s. - Olonne sur Mer)
      Le manoir de la Mortière (propriété de la commune) est une autre maison forte située au nord du bourg. Un départ de voûte subsistant sur sa façade nord fait penser à une ancienne entrée de l’époque médiévale. Le porche et la tour carrée seraient du XVIe siècle. Le manoir fut offert par le roi Louis XIII à Jacques Martin, qui avait été anobli pour lui avoir sauvé la vie lors du siège de la Rochelle (1628) et en être sorti mutilé (il avait eu les deux bras arrachés par un boulet).

    • Maison Forte de La Rocquerie (XIIe s. - Olonne sur Mer)
      Une dernière maison forte, La Rocquerie (propriété privée), était située à l’ouest du bourg. Il n’en subsiste qu’une porte du XVIIe siècle et à l'intérieur d’un puits, l'entrée d'un souterrain refuge de deux mètres de profondeur.

    • Le Château de la Chaume dit la Tour d'Arundel (XVe s. - Sables d'Olonne)
      Inclu dans la seigneurie d'Olonne, ce quartier de marins pêcheurs, aux ruelles étroites bordées de maisons basses peintes à la chaux, est incontestablement le quartier le plus ancien.Au XVe siècle La Chaume fut rattachée à la vicomté de Thouars qui appartenait à la famille d'Amboise.
      Sa construction remonterait à la fin du XVè siècle, vraisemblablement sous l'impulsion des princes de Talmont. Épargné par Richelieu, il est démantelé sur ordre de Louvois en 1689, qui fait raser l'enceinte et les murs du château.




  • Architecture sacrée

    • Eglise Notre-Dame d’Olonne (Xe s - Olonne sur Mer)
      Le style basilical du plus vieil édifice du Pays des Olonnes, utilisé par les Carolingiens, laisse supposer que l’église Sainte-Marie d’Olonne existait avant sa première mention en 104234. Endommagée lors de la guerre de Cent Ans, elle fut restaurée et pris le nom de Notre-Dame. L’église fut incendiée à deux reprises lors des guerres de Religions et son mobilier fut utilisé comme bois de chauffe par les troupes stationnées au camp de Pierre Levée lors des guerres de Vendée. Marquée par l’épisode révolutionnaire (sa flèche et son toit avaient, selon les mémoires de l’armateur sablais Collinet, brulé en 1797 après avoir été frappés par la foudre), l’église ne retrouva sa toiture qu’en 1805. Elle fit l’objet de campagne de restauration aux XIXe et XXe siècles, et est classée comme monument historique depuis 1908. L’église présente la particularité de posséder une nef romane et un chœur gothique. Sa flèche octogonale culmine à quarante-cinq mètres. L’extrémité ouest du collatéral nord de la nef constitue la partie la plus ancienne de l’édifice (des pierres de tailles typiques peuvent être observées sur le mur extérieur nord). En plus de ses voûtes romanes, l’église Notre-Dame d’Olonne possède des clefs de voûtes pendantes ouvragées du XVe siècle et accueille depuis 1937 dans son chœur la châsse de Saint-Vivent évangélisateur du Pays des Olonnes (les reliques avaient été transférées en Bourgogne au moment des invasions normandes). La grande verrière du chevet date de 1884.


    • Abbaye de Saint-Jean d'Orbestier  (XIIe s. - Chateau d'Olonne) :
      Abbaye bénédictine fondée en 1107 par Guillaume, comte de Poitou et duc d'Aquitaine. Plan traditionnel inversé, l'église étant placée au sud et le cloître au nord. En 1251, un incendie ravage l'abbaye. Destruction des maisons et des granges au cours de la guerre de Cent ans. En 1568, l'abbaye est pillée par les protestants.

    • Le Prieuré St Nicolas (XIe s. - Sables d'Olonne)
      Selon la légende, la chapelle fut construite au XIè siècle, à la Chaume, par un marin ou un pêcheur sauvé d'un naufrage. Elle est dédiée à Saint Nicolas, le patron des pêcheurs. En réalité, ce sont les religieux de Sainte Croix de Talmont qui ont entrepris la construction de l'édifice. Le Prieuré sert à l'époque d'église. En 1779, le monument est cédé à l'Armée et transformé en bastion militaire.




Citation :

Sources
- Wikipédia : Olonne sur Mer
- Wikipédia : Les Sables d'Olonne
- Wikipédia : La Chaume
- Château d'Olonne
- Ordonnance des Roys de France
- Olonna


Citation :

Historique du Fief :
- Octroyé le 16 août 1457, à Petitjehan, comme vicomté de retraite.
- Octroi de la seigneurie de Talmont le 27 septembre 1457 à Wantaka.
- Octroi de la seigneurie de l'Île d'Olonne le 27 septembre 1457 à Alienor.1.
- Destitution de Alienor.1. de la seigneurie de l'ïle d'Olonne le 9 juillet 1458.
- Correction de mouvance : Talmont est retiré des fiefs d'Olonne.
- Octroi de la seigneurie de Grosbreuil à Wantaka le 4 juin 1459
- Octroi de la seigneurie de l'Île d'Olonne à Malone le 18 juin 1459

_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]


Dernière édition par Zoyah le Mer 30 Oct 2013 - 13:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: [Vicomté] Olonne - Jehan_de_Proisy   Lun 10 Juin 2013 - 10:32

Citation :
Nous, Leah Melani, dict Sylvestre, Maréchal d'Armes de France,

A toutes et tous que la présente liront ou entendront,

Salutations !

Par la présente, faisons savoir :

Qu'en vertu des textes & coutumes héraldiques, accédons à la demande de Sa Grandeur PetitJehan, Alors Comte de Poitou, concernant son fief dit de retraite.

Qu'en conséquence, Messire Jehan, se voit remettre le fief d'Olonne, fief érigé en Vicomté. Il portera donc d'azur, au lion d'or, accompagné en chef d'une divise d'argent, surmontée de trois étoiles rangées.

Soit d'après le dessin,



Pour que nul ne remette en question cet écrit, nous y apposons notre sceau.



Fait le 16 Aout de l'an d'Horace MCDLVII en la chapelle de Saint Antoine le Petit.

_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: [Vicomté] Olonne - Jehan_de_Proisy   Lun 10 Juin 2013 - 10:34

Citation :
Par la présente,
Nous, Eragon de Lisaran, Héraut du Poitou, faisons acte de la demande de Messire Jehan de Proisy, vicomte d'Olonne et seigneur de l'hermenault, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Talmont Sise au fief nommé Olonne, à Dame Wantaka.

Après recherches héraldiques dument entérinées, le Fief de Talmont est bien seigneurie du Vicomté d' Olonne.

Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladite seigneurie est d'argent aux trois tours crénelées de gueules, couvertes et girouettées du même, ouvertes, ajourées et maçonnées du champ , soit, après dessin :


Pour complèter le présent dossier, voici un lettre manuscrite de Jehan de Proisy, attestant de la volonté de cession d'une seigneurie à dame Wantaka:

Petitjehan a écrit:
Nous, Jehan de Proisy-Fortunat, dict "Petitjehan", Vicomte d'Olonne, Seigneur de l'Hermenault, certifions avoir pris connaissance de l'addendum sur les seigneuries et avons décidé d'octroyer la seigneurie de Talmont, sise en notre Vicomté d'Olonne à la Damoiselle Wantaka.


Fait pour valoir ce que de droit, ce jour septième de septembre de l'an de Grâce mil quatre cent cinquante sept, à Olonne


Par nostre Signature, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous certifions, avoir été le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le XXVIIeme jour du Mois de Septembre 1457 sous le règne de nostre souverain bien aimé le Roy Levan le troisième de Normandie.




Citation :
Par la présente,
Nous, Eragon de Lisaran, Héraut du Poitou, faisons acte de la demande de Messire Jehan de Proisy, vicomte d'Olonne et seigneur de l'hermenault, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de l'Ile d'Olonne Sise au fief nommé Olonne, à Dame Alienor.1.

Après recherches héraldiques dument entérinées, le Fief de L'Ile d'Olonne est bien seigneurie du Vicomté d' Olonne.

Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladite seigneurie est d'azur au bateau cousu de sinople, à la voile latine cousue de gueules, accompagné en chef de deux triangles d'argent, soutenu d'un marais salant du même mouvant de la pointe et des flancs en perspective fuyante , soit, après dessin :




Pour complèter le présent dossier, voici un lettre manuscrite de Petitjehan, attestant de la volonté de cession d'une seigneurie à dame Alienor.1:


Jehan de Proisy a écrit:
Nous, Jehan de Proisy-Fortunat, dict "Petitjehan", Vicomte d'Olonne, Seigneur de l'Hermenault, certifions avoir pris connaissance de l'addendum sur les seigneuries et avons décidé d'octroyer la seigneurie de l'Isle d'Olonne, sise en notre Vicomté d'Olonne à la Damoiselle Alienor.1.


Fait pour valoir ce que de droit, ce jour septième de septembre de l'an de Grâce mil quatre cent cinquante sept, à Olonne


Par nostre Signature, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous certifions, avoir été le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le XXVIIeme jour du Mois de Septembre 1457 sous le règne de nostre souverain bien aimé le Roy Levan le troisième de Normandie.




Citation :
Par la présente, Nous Eragon de Lisaran, Héraut du Poitou et Seigneur de Landeronde, faisons acte de la demande du Vicomte Jehan de Proisy, Vicomte d'Olonne, Seigneur de l'Hermenault et de Montmilcent quant au retrait de la seigneurie de l'île d'Olonne, fief se trouvant sur les terres de la Vicomté d'Olonne et jusqu'à présent octroyées à Dame Aliénor de Proisy.

Faisons savoir :

Qu'ainsi, ladite Dame Aliénor de Prsoiy se voit déchue de ses titres et privilèges de noblesse et des avantages afférents à son ancien fief.

Qu'ainsi, il lui est désormais interdit d'arborer les armes de l'ïle d'Olonne, sous peine de poursuites par le Tribunal Héraldique Royal pour usurpation.

Que les terres de l'île d'Olonne retournent à la couronne d'Olonne et pourront de nouveau être octroyées.

Que cet édit fait suite à la demande rédigée par le Vicomte Jehan de Proisy :

Citation :
Nous, Jehan de Proisy-Fortunat, Vicomte d’Olonne,
Déclarons que notre vassale, Dame Alienor de Proisy, Seigneur de l’Isle d’Olonne a violé son serment de vassale en jetant l’opprobre sur notre nom par un acte indigne de noblesse vis-à-vis de la ville de La Trémouille.

Son acte que cela soit en instigatrice ou en complice a foulé au pied le vivre noblement ce qui motive notre décision de la déchoir du titre que nous lui avons octroyé et ordonnons que toute mention se rapportant à elle soit effacée des terres où flottent nos couleurs.

En outre nous enjoignons à ladite Aliénor de comparaitre devant nous pour recevoir le juste châtiment de sa félonie envers son suzerain.
Notre courroux ne prendra fin qu’avec l’effacement du passage d’Aliénor au sein de notre famille voire sur cette terre.

Puisse Aristote prendre en pitié la nommé Alienor et son amant Anggel ou quels que soient leurs noms présents et qu’ils brulent tous deux les mille morts que leurs actes ont engendrés.

Pour attester que cela est bien notre désir et que cela soit lu, dit et proclamé apposons notre scel en notre demeure d’Olonne ce septième de juillet mil quatre cent cinquante sept.



Par notre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques.

Fait le IX ème jour du Mois de Juillet MCDLVIII sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Levan le Troisième de Normandie.



Citation :
Par la présente, nous, Eragon de Lisaran Maréchal d'Armes de France et Héraut du Poitou faisons acte d'une correction héraldique concernant le fief de Talmont.

Apres recherches héraldiques dument entérinées, il nous est remonté que le fief de Talmont n'est pas une seigneurie vassale de la Vicomté d'Olonne.

Après accord des parties concernant, octroyante et octroyées il a été convenu que la Dame de Talmont, Wantaka, rétrocède la dicte seigneurie issue de mérite au profit de celle de Grosbreuil et qu'après cérémonie elle deviendra Dame de Grosbreuil.

Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques.

Faict le vingt et unième jour du mois d'Avril 1459 sous le règne de notre souveraine bien aimée la Reyne Béatrice de Castelmaure.


Citation :
Par la présente,
Nous, Eragon de Lisaran, Maréchal d'Armes de France en charge de la Touraine, faisons acte de la demande de Messire Jehan de Proisy Fortunat, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres d'Olonne Sise au fief nommé Grosbreuil, à Dame Wantaka.

Après recherches héraldiques dument entérinées, le Fief de Grosbreuil est bien seigneurie de la Vicomté d'Olonne.

Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladite seigneurie est d'Azur à l'arbre d'argent terrassé du même et à trois étoiles d'or en chef soutenues d'une divise d'argent , soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici un lettre manuscrite de Jehan de Proisy Fortunat, attestant de la volonté de cession d'une seigneurie à dame Wantaka:

Jehan a écrit:

Nous, Jehan de Proisy-Fortunat

Vicomte d’Olonne ,
Seigneur de l’Hermenault et de Montmilcent

Grand Maréchal de l’Ordre Royal de l’Hospital de Saint Jean de Jérusalem,

Certifions avoir pris connaissance des règles héraldiques concernant les seigneuries de mérite et avons décidé d'octroyer la seigneurie de Gros Breuil, sise en notre Vicomté d’Olonne à Sa Grandeur Wantaka.

Faict pour valoir ce que de droit, ce jour quatrième de mai de l’an mil quatre cent cinquante neuf, en notre Château d’Olonne.




Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous certifions, avoir été le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le quatrième jour du Mois de Juin 1459 sous le règne de nostre souveraine bien aimée la Reyne Béatrice 1ère.




_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: [Vicomté] Olonne - Jehan_de_Proisy   Lun 10 Juin 2013 - 10:35

Citation :
Par la présente,
Nous, Eragon de Lisaran, Maréchal d'Armes de France et Héraut du Poitou, faisons acte de la demande de Messire Jehan de Proisy Fortunat, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres d'Olonne Sise au fief nommé l'Isle d'olonne, à Dame Malone.

Après recherches héraldiques dument entérinées, le Fief de l'Isle d'Olonne est bien seigneurie de la Vicomté d'Olonne.

Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladite seigneurie est d''azur au bateau cousu de sinople, à la voile latine cousue de gueules, accompagné en chef de deux triangles d'argent, soutenu d'un marais salant du même mouvant de la pointe et des flancs en perspective fuyante , soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici un lettre manuscrite de Jehan de Proisy Fortunat, attestant de la volonté de cession d'une seigneurie à dame Malone:

Citation :

Nous, Jehan de Proisy-Fortunat

Vicomte d’Olonne ,
Seigneur de l’Hermenault et de Montmilcent

Grand Maréchal de l’Ordre Royal de l’Hospital de Saint Jean de Jérusalem,

Certifions avoir pris connaissance des règles héraldiques concernant les seigneuries de mérite et avons décidé d'octroyer la seigneurie de L'Isle d'Olonne, sise en notre Vicomté d’Olonne à Damoiselle Malone Fortunat de Montbazon Navailles.

Faict pour valoir ce que de droit, ce jour quatrième de mai de l’an mil quatre cent cinquante neuf, en notre Château d’Olonne.




Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous certifions, avoir été le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le dix-huitième jour du Mois de Juin 1459 sous le règne de nostre souveraine bien aimée la Reyne Béatrice 1ère.




_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Poitevin Pure Souche
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Montauban (Guyenne)
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: [Vicomté] Olonne - Jehan_de_Proisy   Mer 30 Oct 2013 - 13:06

Citation :

    CERTIFICAT DE DESHERENCE


    Nous, Lanfeust de Troy, dit Sylvestre, Héraut Royal ès Généalogie :

    • actons ce jour le décès de Wantaka de Beaupin de l'Aizenay, Dame de Grosbeuil,

    • considérant les coutumes et lois héraldiques relatives au lignage noble et à l'hérédité,

    • déclarons la déshérence de la Seigneurie de Grosbeuil, fief vassal de la Vicomté de Olonne, en Poitou,

    • déclarons que le fief retourne dans le giron de la Vicomté dont il dépend afin qu'il puisse être de nouveau octroyé.


    Ecrit et scellé, le vingt deuxième jour de octobre de l'an de grâce MCDLXI.






_________________
[HRP] Parce qu'il est  interdit d'imposer à un joueur de devoir se rendre sur un forum externe pour "jouer" et aussi, parce que je n'ai plus le temps de parcourir X forums, j'ai décidé de déplacer la totalité de l'office héraldique sur le forum2. Forum secondaire >> Poitou >> Hérauderie dau Poetou
Le Bureau du héraut est désormais sur le forum secondaire : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11197
Les fiches des fiefs sont mises à jours et consultables ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11199
La salle de Liaison est ouverte ici : http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12660
Pour ceux qui ne tiennent pas à se rendre sur le forum 2 => MP moi sur le jeu car je ne passe que très très occasionnellement ici.
Merci de votre compréhension.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Vicomté] Olonne - Jehan_de_Proisy   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Vicomté] Olonne - Jehan_de_Proisy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vicomté] Olonne - Jehan_de_Proisy
» Etape 3 : Olonne-sur-Mer - Redon
» sylvain les sables d'olonne [Ajouté]
» [Vicomté] Bressuire
» Index des fiefs Poitevins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château du Comté du Poitou :: COMTE DU POITOU :: Hérauderie :: Fiefs du Poitou-
Sauter vers: